Test de Game of Thrones – Saison 1

Auréolé de succès avec l’adaptation vidéoludique de The Walking Dead, le studio Telltale Game n’a cessé, depuis 2012, de produire des jeux adaptés eux aussi d’oeuvres diverses. Utilisant un système de narration très immersif qui a fait ses preuves pour raconter des histoires de manière interactive, le studio ne s’est pas privé de piocher parmi les jeux, films, BD et séries les plus populaires tels que Jurassic Park, The Wolf Among Us, Retour Vers le Futur et Minecraft pour amener le joueur encore plus profondément dans des univers au background déja très riche. Taxé par beaucoup de profiteurs et non de créateurs, il faut admettre que le studio a un certain talent pour mettre en scène des histoires qui égalent, voire surpassent l’oeuvre originale en termes d’immersion.

Surfant sur la vague de la très populaire série Games of Thrones créée par David Benioff et D.B. Weiss, elle même tirée de la saga littéraire de Geroges R.R. Martin, Telltale a pour ambition de créer une dramaturgie au moins à la hauteur de la série qui atteint, on peut le dire, des sommets. Chaque épisode télévisuel étant attendu par les fans comme le messie chaque semaine, le studio, misant ici sur une saison en six épisodes, espère bien créer chez le joueur des moments de tension où vos décisions et choix auront un impact conséquent sur l’aventure et votre sentiment de malaise / satisfaction. La famille Forester vous fera-t-elle devenir masochiste ? Ferez-vous en sorte que tout se passe sans accroc ou bien préférez-vous les voir mourir un par un sous la gachette de vos décisions ? Verdict de la saison 1 de Game of Thrones via ce test réalisé sur les épisodes téléchargeables PSN sur PS4, achetés par nos soins.

Westeros comme si on y était

Si l’on pourra évidemment reprocher au titre d’être à des années lumières de titre aussi éblouissants visuellement que la dernière génération de consoles a pu proposer jusque là, il ne faut pas oublier que le jeu sort sur à peu près tous les supports existants sur le marché. Telltale n’a pas l’intention de faire de ses titres des exclusivités et espère en faire profiter le plus grand nombre. Ce n’est pas un mal quand on voit ce que peut donner le rendu, somme toute correct, affiché sur les appareils mobiles. Là où se démarque la série est dans son style visuel. Elle adopte, comme les autres titres du studio, un Cel-Shading plus ou moins prononcé selon les jeux, mais qui, ici, a été atténué en raison de la maturité du propos, de l’atmosphère poisseuse de Westeros. Il aurait été mal venu de copier le style adopté dans The Walking Dead ou encore The Wolf Among Us. Le moteur graphique étant resté le même que les jeux précédemment cités, il va de soi que sans le Cel-Shading, toutes les lacunes techniques sautent aux yeux et deviennent même dérangeantes.

Clipping récurrent de personnages, d’éléments du décors ou textures qui bavent sur les arrêtes des batiments, à peu près tout est prétexte à se moquer du jeu quand il tourne sur PlayStation 4, Xbox One ou PC. Mais encore une fois là n’est pas la question puisque l’univers retranscrit par les développeurs est 100 % fidèle à la série dont il est tiré. Car oui le jeu est tiré à 90 % de la série et non du livre original dont il puise quand même des éléments scénaristiques sans lesquels il n’aurait pas pu voir le jour. Ce qui frappe en premier lieu, ce sont les décors, les plans cinématographiques, les costumes mais surtout les dialogues d’une justesse surprenante sur lesquels nous reviendront ultérieurement.

Game of Thrones, ou comment préserver ses mains de toute tendinite !

Autant le dire de suite, Telltale n’a pas copié les jeux de From Software concernant la difficulté. Il est bien plus facile de se perdre dans un Mario que dans Game of Thrones. La notion même de difficulté n’a pas de sens ici puisque les phases de gameplay se limitent à scruter les environnements afin de faire avancer l’intrigue et l’histoire. Les phases de QTE sont bien évidemment toujours présentes lors des phases de combat et d’actions diverses et variées à base de traitrise et de coups bas. Lorsque le jeu vous permet d’interagir avec les protagonistes, les choix possibles viennent souligner les montées en puissance de la narration. Les décisions importantes censées influer sur l’histoire se font généralement sur un choix de dialogue ou d’une action.

Tantôt vous pourrez choisir de sacrifier tel ou tel personnage pour le reste de l’aventure, tantôt vous pourrez répondre par une aggression ou une sympathie envers quelqu’un, ce qui aura bien évidemment des répercussions sur vos allégeances avec les protagonistes de l’histoire et les différentes familles composant Westeros. Si l’atout majeur de ce système de jeu laisse entrevoir une multitude de fins possibles, il est une nouvelle fois décevant de voir que le déroulement de l’histoire est programmé et que vos choix n’ont de répercussions qu’à court terme ou moyen terme. Si les scénaristes ont décidé que tel personnage n’aura pas plus d’importance, ils parsèment quand même sa quête de choix moraux qui feront illusions auprès du joueur pour ajouter du suspense et de la tension. Il y’a bien évidemment des cliffhangers ambitieux vers la fin du jeu mais ceux-ci seront dans tous les cas raccordés à une trame prévue par les développeurs dans une prochaine saison. On espère juste que les choix importés de la première saison seront effectifs et palpables par la suite.

Toujours est-il que votre morale sera encore une fois mise à rude épreuve. Les sadiques développeurs ont une nouvelle fois pris un malin plaisir à vous faire attacher à un personnage et le voir, quelques épisodes plus tard, se faire, de votre faute ou pas, tuer par un personnage malveillant. Ce qui rend la prudence mère de sûreté dans chacune de vos décisions. Le temps imparti à chacune de vos réponses ne vient pas aider votre réflexion qui devra être rapide. C’est en cela que le jeu parvient à faire ressortir le mauvais comme le bon en vous, selon votre inclinaison du côté sombre de la force, ou pas. Il y a une multitude de combinaisons d’attitudes à adopter mais malheureusement, il n’y aura qu’un moment clé déterminé à l’avance qui amènera le joueur a définitivement faire ou non les mauvais choix.

Du Game of Thrones pur jus !

Rassurez-vous, parmi tous les problèmes inhérents aux jeux Telltale, la qualité d’écriture de celui-çi, hausse le jeu à bien des égards. Tout d’abord pour les fans de l’oeuvre originale qui retrouveront une patte littéraire propre à la saga et au show télévisé. Les dialogues sont crus, viscéraux, forts et parfois profonds pour peu que l’on se laisse prendre au jeu. Les dialogues n’ont rien à envier à la série télévisée et vous retrouverez avec plaisir les joutes verbales entre Tyrion et son ignoble famille, la froideur des peuples du sud et l’aigreur des corbeaux du mur. A vrai dire, l’histoire laisse une impression de déjà-vu. On pourrait même croire qu’il s’agit d’un remake de la première saison de Game of Thrones, mais l’angle est différent et peut-être, qui sait, précurseur d’une intrigue directement lié au show télévisé. Supposition envisageable, quand on sait que tous les acteurs de la série représentés dans le jeu ont prêté leur voix pour le doublage. Croiser et discuter avec un personnage populaire de la série amène un sentiment particulier de concomitance avec ces héros découverts sur le petit écran. Le respect de leur personnalité est tellement respecté qu’il devient troublant et flippant de vouloir tenir tête à Cersei, pour ne citer qu’elle, quand on sait de quoi elle est capable. Chaque décisions de dialogue prise vous met une pression toute particulière et vous rapproche toujours un peu plus du sentiment d’appartenance à la famille Forrester que vous incarnez.

Point de vue scénario, vous retrouverez tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série, avec des fins d’épisodes qui vous feront bondir de votre fauteuil, des alliances improbables entre peuples qui se vouent une défiance mutuelle. Chaque épisode possède ses points forts comme ses points faibles. On pourra reprocher une baisse de rythme assez soutenue lors de l’épisode 3 et 4 avec beaucoup de parlotes et d’évenements qui ne font pas beaucoup avancer l’histoire. Il faut savoir que vous contrôlez chaque membre de la famille Forester scène après scène à la manière de la série. Un coup vous serez aux prises des manipulations qui ont lieu à King’s Landing avec Mira forrester la jeune cadette de la famille, un coup vous contrôlerez Gared Tuttle, l’écuyer de Lord Forester, Asher et Rodrik les deux fils de Lord Forester et d’autres.

Il y a des histoires parralèles notamment celle de Mira qui vous laisseront un goût amer. Comprenez que la conclusion et l’avancement de cette histoire ne semble être que prétexte à nous faire découvrir de l’intérieur les rouages de la famille Lannister. Un écart plutôt désagréable, qui plus est avec la fin en queue de poisson qui ne rejoint jamais l’histoire principale ou seulement par des évocations qui auront des conséquences dans une future saison. On pourra également reprocher au titre que l’ajout d’un épisode supplémentaire au standard auquel il nous avait habitué n’était pas forcément nécéssaire, puisque chaque épisode est plus court qu’à l’accoutumé. Comptez entre 1 heure et demie et 2 heures et demie par épisode en moyenne, ce qui revient en revanche à passer plus d’une douzaine d’heures sur le jeu pour moins de 30 euros, et c’est quand même plutôt bon.

Une bande-son au poil !

Le jeu bénéficie d’une bande son irréprochable. Les doublages sont d’une excellente qualité et vous retrouverez les voix des personnages de la série de HBO. Quant aux musiques, elles sont tirées elles aussi de la série et viendront parfaitement souligner les moments de tensions scénaristiques. Il vous faudra compter sur une V.O sous-titrée et parfaitement traduite.

Vous l’aurez compris, cette adaptation prouve une nouvelle fois que Telltale possède un talent rare pour raconter des histoires immersives. Game of Thrones paraissait comme le support idéal au studio pour lacher les chevaux et prouver que leurs mécaniques de jeux mises en place dans leurs précédentes productions siéent parfaitement à cet univers. L’aventure dans Westeros vécue de l’intérieur s’adresse bien évidemment aux fans de la série qui retrouveront tout ce qui fait la magie de cet univers sombre rempli de manigances en tous genre. Même si les mécanismes fonctionnent parfaitement à court terme, il est encore difficile de se rendre compte des conséquences de nos choix. La trame prévue par les développeurs prend une nouvelle fois le pas sur vos décisions, et c’est bien dommage quand on connait le potentiel hors du commun de cette univers fortement propice à ce système de jeu. Malgré tout, l’aventure vaut largement le coup d’être faite pour peu que vous passiez outre un nombre conséquent de dialogues parfois rébarbatifs pour ceux que cela n’intéresse pas. Ne vous attendez pas à un jeu d’action ou vous prendrez vous-même le contrôle d’un des protagonistes en défouraillant tout ce qui bouge. Telltale fait ici du Telltale pur jus, de la meilleure des manières et nous laisse languir sur un future saison à venir qui promet quand même de grands moments.

Verdict : 16 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    Mise à jour PS5 en version 24.05-09.60.00 | Ce que ça change

    • By Sadako
    • juillet 24, 2024
    • 536 views
    Mise à jour PS5 en version 24.05-09.60.00 | Ce que ça change

    Xbox Game Pass | Abonnement 100% Cloud et formule avec pubs ?

    • By Rainbow
    • juillet 24, 2024
    • 306 views
    Xbox Game Pass | Abonnement 100% Cloud et formule avec pubs ?

    Assassin’s Creed: Shadows | Ubisoft répond aux critiques sur Yasuke

    • By Rainbow
    • juillet 24, 2024
    • 368 views
    Assassin’s Creed: Shadows | Ubisoft répond aux critiques sur Yasuke

    Helldivers 2 | Une grosse mise à jour en août 2024

    • By Sadako
    • juillet 23, 2024
    • 444 views
    Helldivers 2 | Une grosse mise à jour en août 2024

    PlayStation Showcase | PS5 Pro et jeux de 2025 en Septembre 2024 ?

    • By Sadako
    • juillet 23, 2024
    • 749 views
    PlayStation Showcase | PS5 Pro et jeux de 2025 en Septembre 2024 ?

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 1006 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision