Test de Condemned

Réalisation technique

La Xbox 360 peut faire mieux, mais le jeu sort en même temps que la console et il envoie déjà du lourd au niveau des effets de lumière. La modélisation des armes est excellente. Certains éléments du décor et surtout les textures des visages, un peu trop lisse, s’en sortent moins bien. Mais le principal se trouve dans l’atmosphère du jeu, et là, il est difficilement critiquable.

Direction artistique

Les environnements que l’on parcourt dans Condemned sont surtout en intérieur. Cela renforce le sentiment d’oppression et de vulnérabilité qui nous prend à la gorge dès le début du jeu. Gare, magasin à l’abandon, école, c’est sale, parfois répugnant même, et sombre. Les visions de l’agent Thomas, que l’on vit au travers d’un filtre granuleux et en noir et blanc, renforce l’immersion. La mise en scène ressemble à un excellent thriller horrifique.

Level design

A un ou deux embranchements prés, on sait où il faut se rendre. Mais c’est justement cette construction étriquée des niveaux qui leur donne cet aspect oppressant. L’IA ennemie est l’une des meilleures en la matière. Un poil en dessous de F.E.A.R, elle arrivera quand même à surprendre le joueur.

Gameplay

Le personnage est assez lent, même lorsqu’il court. Le fait de devoir utiliser du matériel de collecte d’indices apporte un peu de renouvellement entre deux combats, mais on s’y habitue assez vite. Pour survivre, il faudra maîtriser au plus vite le système de parade / contre, et si cela a l’air assez sommaire dit comme ça, c’est plus subtil qu’il n’y paraît. En effet, les armes ne sont pas en granit, alors il faut éviter de garder son bâton boulonné ou sa conduite de gaz tout le temps devant soi pour se protéger, sinon, c’est la casse et ensuite le game over assuré.

Scénario

Même s’il n’est pas révolutionnaire, le scénario est très bien écrit et est surtout mis en scène avec brio. Lorsque l’on débute l’aventure dans la peau d’Ethan Thomas, un agent du F.B.I qui vient enquêter sur un meurtre commis par un tueur en série, on se retrouve très vite catapulté dans une aventure ou il faut être à la fois le traqueur et le traqué. Gros clin d’œil à Seven dès le générique de début.

Bande son

Il n’y a pas vraiment de musique dans Condemned. Pas comme on peut en entendre dans d’autres jeux. Elles sont surtout faîte pour créer une ambiance qui, ajoutée aux râles et aux cris des ennemis, aux bruits des os qui craquent et à l’ambiance sonore générale, contribue à mettre le joueur dans un état de stress et de nervosité comme peu de jeux savent le faire.

Durée de vie

10 chapitres, environ autant d’heures de jeu. Il faut cependant garder à l’esprit que Condemned n’est pas un jeu facile. La barre de vie est assez petite et descend rapidement. Les morts risquent donc d’être nombreuses. Il faut ajouter entre deux et cinq heures de plus si vous n’êtes pas un as du pad, et si vous souhaitez trouver tous les objets cachés (oiseaux et plaques de métal) afin de débloquer des succès.

Conclusion

Les jeux de l’envergure de Condemned sont rares, trop rares même. Véritable vitrine technologique de la Xbox 360, le jeu exploite très bien les capacités de la console, surtout au niveau des effets de lumière et de la modélisation des armes. L’ambiance sonore et le scénario sont dignes d’un film de David Fincher, auquel le jeu fait quelques clins d’œil. Frisson garantie pour ce Condemned qui risque fort de scotcher le joueur à son écran. Même les amateurs de FPS plus « nerveux » pourraient bien y trouver leur compte. A noter qu’il faut ajouter deux points de plus si on est fan du genre.

Verdict : 16 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 366 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 982 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 919 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1160 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1083 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    Exoprimal | Le jeu de dinosaures de Capcom déjà abandonné

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1063 views
    Exoprimal | Le jeu de dinosaures de Capcom déjà abandonné