Test de The Vanishing of Ethan Carter

Réalisation technique

La réalisation de The Vanishing of Ethan Carter est le premier détail qui risque de vous émerveiller. Si on a pensé pendant un moment que The Astronauts se moquait de nous en diffusant des incroyables images de son jeu, il n’est rien. Le jeu est tout simplement d’une beauté étonnante, et il s’agit sans aucun doute d’un des jeux les plus beaux qu’il nous a été donné de voir jusqu’ici. Les arbres sont très jolis, presque vivants, l’herbe s’anime encore mieux qu’en vrai, les textures sont toutes sans fausse note, l’eau reflète les beaux reliefs qui s’étendent à perte de vue… Rien ne vient gâcher la beauté de The Vanishing of Ethan Carter.

Et comme si cela ne suffisait pas encore à satisfaire la plupart des joueurs, The Astronauts s’est permis de nous offrir un jeu avec une optimisation intelligente, ce qui permet un framerate toujours élevé, même dans les lieux les plus fournis en détails. Regrettons tout de même de légères saccades lors de changements de zone, mais rien de bien méchant, surtout que le jeu ne laisse pas la place au moindre chargement, si ce n’est celui au lancement du jeu. Ainsi, vous parcourez ce grand lieu d’une traite, sans être interrompu par un écran de chargement inattendu…

Direction artistique

Si The Vanishing of Ethan Carter est joli et agréable à parcourir, ce n’est pas seulement grâce à sa réalisation technique. En effet, sa direction artistique n’y est pas pour rien non plus ! The Astronauts a clairement travaillé l’ambiance de son jeu. Si parfois vous balader dans la forêt pourra vous sembler sympathique, agréable et reposant, il vous arrivera parfois d’assister à des passages plus sombres, moins accueillants, sans forcément que ceux-ci soient très inquiétants.

En effet, si le jeu se déroule la plupart du temps en forêt, vous serez amenés à découvrir différentes ambiances au fil de vos enquêtes et de vos scènes de crime. Même si la direction artistique de The Vanishing of Ethan Carter n’est pas incroyablement novatrice, elle offre au jeu toute son ambiance bien à lui, et permet surtout à ses paysages de posséder ce petit élément en plus qui fait leur incroyable beauté.

Level design

Ah ! Il faut le dire, les jeux actuels sont plutôt dirigistes, que ce soit à cause de leurs environnements couloir, ou de la difficulté qui tend vers le bas depuis maintenant de nombreuses années. Si vous cherchiez un peu de réflexion, d’intelligence et de liberté, The Vanishing of Ethan Carter devrait vous aller à ravir. C’est simple : vous êtes averti dès le début du jeu que vous ne recevrez pas la moindre aide des développeurs ou d’autres personnages du jeu. Vous commencez votre aventure sans savoir quoi faire ni où aller et c’est ainsi que vous devez progresser tout au long du jeu.

Car en plus de ne pas vous aider, The Vanishing of Ethan Carter est loin de vous imposer quoi que ce soit. Les enquêtes se font dans l’ordre où vous les trouvez… Pour cause : nous avons fait une des premières enquêtes du jeu juste avant de terminer celui-ci ! Autant le dire, c’est un point fort de ce Vanishing of Ethan Carter, car en plus de vous offrir une liberté dans vos choix, cela fait travailler le cerveau, puisque vous devez tenter de vous souvenir de vos enquêtes précédentes si vous souhaitez comprendre ce qui se trame pour le pauvre Ethan… C’est donc à vous de recoller les morceaux de l’intrigue un par un, dans ce monde ouvert au passé pas vraiment heureux…

Vous attendez notre avis sur l’IA ? Désolé, il faudra repasser, pour la simple raison que le jeu n’en possède (presque) aucune ! En effet, la seule personne présente en ces lieux mystérieux, c’est vous. Pas question donc de s’embêter avec un allié ou de se faire courser par un zombie ou une bestiole récalcitrante tous les quarts d’heure…

Gameplay

The Vanishing of Ethan Carter est présenté comme un jeu d’action / survival horror, mais le côté survival-horror est clairement à remettre en question, voire à oublier totalement. En effet, si l’action et le plaisir de jeu sont bien là, n’espérez pas survivre à quoi que ce soit puisqu’il est tout simplement impossible de mourir dans le jeu de The Astronauts, si ce n’est à un endroit bien précis du jeu, qui durera difficilement plus d’une trentaine de minutes si vous vous en sortez bien… Vous êtes ainsi prévenu : pas question de survivre ici, vous devez simplement mener vos enquêtes.

Les enquêtes justement, en quoi consistent-elles ? C’est très simple. Tout d’abord, celles-ci vous apparaîtront souvent par hasard pendant vos ballades dans le monde de The Vanishing of Ethan Carter et commenceront très souvent lorsque vous trouverez un corps sans connaissance au sol. Ensuite, elles consistent à retrouver des objets dans les environs très proches de la scène du crime et à replacer ceux-ci au bon endroit.

Une fois les objets retrouvés, Paul Prospero (la personne que vous incarnez) utilisera ses capacités surnaturelles pour voir le passé, et il vous faudra ainsi reconstituer le déroulement chronologique de la scène pour la découvrir et comprendre ce qui a mené à cette scène de crime, en sachant que tout est lié à votre quête principale… Vous avez ici tout le schéma du jeu. Ajoutez à cela des minutes de recherche, de ballades, et quelques énigmes qu’il faudra résoudre avec un peu de patience, et vous obtenez le gameplay de The Vanishing of Ethan Carter.

Mais ne vous y méprenez pas : la répétitivité n’a pas le temps de s’installer dans The Vanishing of Ethan Carter : tout d’abord parce-que le jeu est assez court, mais surtout parce-que l’histoire prend une place importante dans chaque enquête et durant chaque énigme. Vous l’aurez compris, sans rien révolutionner, le gameplay de The Vanishing of Ethan Carter reprend des bonnes recettes, ce qui procure au joueur une aventure fluide et agréable.

Scénario

Si la découverte du paysage est un point central du jeu, le scénario est au moins, si ce n’est plus important que le plaisir visuel procuré par The Vanishing of Ethan Carter. En effet, vous devez dans ce jeu enquêter sur la disparition d’Ethan Carter, après avoir reçu une mystérieuse lettre. C’est ainsi que vous allez découvrir le lieu qui s’ouvre à vous et tenter de comprendre ce qui s’est déroulé… Vous en dire plus serait dangereux. Sachez seulement que le scénario fait très bien son travail, en apportant tout un intérêt au jeu.

Bande son

Si les graphismes et le scénario sont tout à fait au centre du jeu, la bande son est quelque peu en retrait. Sans être mauvaise, ou inintéressante, elle semble simplement plus discrète que les autres éléments du jeu. Ainsi, vous ne découvrirez que trois ou quatre thèmes musicaux durant votre aventure et selon les endroits où vous vous trouvez.

Dans les lieux tranquilles, en forêt ou pendant vos ballades, vous serez bercés par un air tout à fait agréable, reposant et tranquille… Vous aurez alors l’impression de vivre un rêve. Mais quand vous approchez de scènes de crime, les choses deviennent moins rassurantes : les sons se font plus aigus, et plus « sombres » à la fois. De quoi vous faire ressentir l’horreur du lieu et de la situation.

Enfin, le jeu n’est pas doublé en français, et c’est bien dommage car il mériterait pourtant de l’être, afin de procurer au joueur une immersion encore plus importante. Malgré cela, le doublage anglais fait très bien son travail, d’autant plus que les sous-titres français sont très bien écrits, tout comme les notes que vous serez amenés à lire au cours du jeu.

Durée de vie

La durée de vie, c’est peut-être un problème de ce Vanishing of Ethan Carter. En effet, vous devriez atteindre la fin du jeu en 10 heures grand maximum si vous n’êtes pas bêtement bloqué. Si cette durée de vie peut sembler assez petite, encore que certains jeux soient bien plus courts, n’oublions pas le prix qui nous aidera clairement à relativiser cela : 19€ sur Steam. Cette courte durée de vie est-elle un mal pour un bien ? Clairement.

Si The Vanishing of Ethan Carter est tout à fait amusant à jouer pendant 10 heures, cela n’aurait peut-être, et sûrement, pas été le cas si la durée de jeu se serait étendue sur plus de temps. Car si le jeu ne semble pas répétitif sur toute sa longueur, il l’est indéniablement et il faut féliciter The Astronauts qui parvient très bien à cacher cet aspect en apportant un scénario intrigant et un dosage exemplaire dans les enquêtes.

Clairement, les développeurs ont fait le bon choix en ne faisant pas durer leur jeu plus longtemps qu’il ne dure déjà. D’autant plus que la rejouabilité est quelque peu (assez peu, il faut l’avouer) au rendez-vous, ne serait-ce que pour le plaisir de visiter à nouveau les environnements du jeu.

Conclusion

Si vous vous attendiez à découvrir un survival-horror avec The Vanishing of Ethan Carter, vous risquez d’être déçu. Si au contraire vous souhaitez vivre un moment doux, agréable et bercé par de magnifiques décors et de douces musiques, tout en vous octroyant parfois quelques moments de stress, The Vanishing of Ethan Carter est fait pour vous. Car oui, c’est ça, The Vanishing of Ethan Carter. Mais pas seulement, car le scénario, et les enquêtes qui vous donneront parfois un peu de fil à retordre, risquent de vous occuper pendant des heures, pas plus d’une dizaine en réalité. Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin et celle de The Vanishing of Ethan Carter arrive un peu vite, même si elle est très bien amenée. Ainsi, pour 19€, vous obtenez un billet pour un monde reposant, à la surface amicale mais aux profondeurs étonnantes et au passé difficile. Sans être le jeu de l’année, The Vanishing of Ethan Carter est assurément un jeu à jouer.

Verdict : 16 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Related Posts

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 611 views
    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 226 views
    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 316 views
    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go

    Metal Gear Solid: Snake Eater Delta | Date de sortie, éditions à venir et trailer

    • By Rainbow
    • juin 11, 2024
    • 864 views
    Metal Gear Solid: Snake Eater Delta | Date de sortie, éditions à venir et trailer

    Longue séquence de gameplay pour Assassin’s Creed: Shadows

    • By Rainbow
    • juin 10, 2024
    • 166 views
    Longue séquence de gameplay pour Assassin’s Creed: Shadows

    Nouvelles infos pour Phantom Blade Zero

    • By Rainbow
    • juin 10, 2024
    • 526 views
    Nouvelles infos pour Phantom Blade Zero