Test de The Elder Scrolls V: Skyrim

Bien avant de dévoiler à quoi ressemblerait sa Nintendo Switch de manière définitive, le constructeur mettait l’eau à la bouche en montrant une version de The Elder Scrolls V: Skyrim tourner sur la console. Après quelques mois de disette où Bethesda ne confirmait rien, l’annonce officielle du premier opus de la série à emporter partout dans la poche se faisait enfin, et les fans pouvaient attendre avec excitation la sortie de ce The Elder Scrolls V: Skyrim sur une Nintendo Switch qui enchaîne les hits pour sa première année de vie commerciale. Que se passe-t-il une fois la cartouche insérée dans la console ? Verdict dans notre test de Skyrim effectué sur Nintendo Switch via une version cartouche offerte par Bethesda.

La Switch assume parfaitement Skyrim

Ayant testé la version Switch de DOOM juste avant de se lancer dans l’aventure à Bordeciel, votre serviteur débutait l’expérience avec de forts doutes quant à la qualité graphique de ce The Elder Scrolls V: Skyrim sur le console hybride de Nintendo. Fort heureusement, le doute s’est dissipé en quelques minutes, avec un premier constat rassurant : que l’on joue en mode nomade ou sur une (grande) télévision, Skyrim sur Switch n’est ni flou, ni moche. S’il ne faudra bien évidemment pas s’attendre à une qualité graphique aussi bonne que pour la Spéciale Edition parue sur PS4 et Xbox One, Skyrim sur Switch est en tout cas beaucoup plus beau que les versions PS3 et Xbox 360.

La console de Nintendo n’est peut-être pas armée pour lutter contre les architectures des « vraies » consoles de salon actuelles, mais elle embarque tout de même des composants modernes, ce qui a pu laisser Bethesda sortir quelques beaux effets graphiques que vous ne verrez pas sur les versions « old-gen » de Skyrim, et qui se rapprochent finalement beaucoup de ce qu’on trouve dans la Spéciale Edition. Les textures sont globalement fines, la résolution est dans les standards de ce que fait la console (720p en mode nomade, et vraisemblablement 900p en mode dock), et surtout, le framerate est stable quoi qu’il arrive. La seule grosse concession qui aura dû être faite par Bethesda sera donc de ne pas avoir pu booster plus que cela l’antialiasing, particulièrement visible en mode dock et très discret en mode nomade.

En bref, l’un des jeux les plus impressionnants graphiquement que nous ayons fait sur Switch depuis sa sortie !

Un contenu XXL

Acheter The Elder Scrolls V: Skyrim sur Nintendo Switch en 2017, c’est profiter immédiatement de tous les DLC déjà parus sur toutes les autres versions du jeu depuis 2011. En dehors des Mods, vous aurez donc un contenu ultra gigantesque pour ce RPG qui vous tiendra en haleine des centaines d’heures si vous souhaitez tout voir, tout faire et tout explorer. Les extensions Dawnguard, Hearthfire et Dragonborn sont en effet présentes (sans téléchargement supplémentaire), et Bethesda a également ajouté quelques features uniques que vous ne trouverez que dans cette version Switch de The Elder Scrolls V: Skyrim.

Outre l’utilisation des Amiibo qui vous octroieront par exemple le costume de Link, Bethesda a également introduit la possibilité de jouer à Skyrim en secouant les Joy-Con pendant les combats. Assez précise, la reconnaissance des mouvements est efficace, tout comme la visée à l’arc. Mais ce gameplay finalement assez gadget et fatiguant aurait plutôt mérité de se transformer en reconnaissance tactile, histoire de mieux s’en sortir dans des menus qui reste toujours aussi brouillon depuis 2011.

The Elder Scrolls V: Skyrim Switch – La version qu’il vous faut ?

Vendue environ 45€ chez notre partenaire Amazon.fr, cette version Nintendo Switch de The Elder Scrolls V: Skyrim est parfaite si vous n’avez jamais joué au titre et que vous possédez la console. Si vous avez déjà fait l’aventure sur l’une des nombreuses plateformes accueillant le RPG de Bethesda, il vous reviendra la lourde tache de décider si emporter partout Skyrim avec vous en vaut la peine, mais ce qui est certain est que cette version Switch assure l’essentiel : une aventure toujours aussi démesurée, qui exploite à merveille les capacités techniques de la console, et une cartouche pleine à craquer de contenu. Un chef-d’oeuvre de plus au catalogue de la Nintendo Switch !

Verdict : 19 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 240 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 468 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 271 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 871 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 747 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    • By Rainbow
    • juin 18, 2024
    • 761 views
    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais