Test de Puddle

Réalisation technique

Toute la technique de Puddle s’appuie sur la gestion de son moteur physique, très réussie. Très coloré, le jeu propose une technique solide et agréable à regarder. Seul ombre au tableau, les temps de chargement sont trop longs et un peu trop fréquents à notre goût.

Direction artistique

Les 8 mondes de Puddle proposent tous des environnements très variés, et surtout une progression logique entre eux. Les jeux indépendants commencent à développer un sens artistique certain, et Puddle fait clairement partie de cette nouvelle vague ingénieuse.

Level design

Comme souvent dans les jeux d’adresse, Puddle propose une difficulté assez grande, et fait recommencer beaucoup de fois le même niveau au joueur. De nouveaux mécanismes interviennent régulièrement, ce qui relance constamment l’attrait du jeu. On aurait aimé quelques checkpoint à l’intérieur des niveaux, pour ne pas tout le temps se retaper les niveaux depuis le début.

Gameplay

Puddle est extrêmement simple à prendre en main, en n’utilisant que les deux gâchettes du pad Xbox 360. Il suffit de faire basculer l’écran d’un côté ou de l’autre pour faire bouger le liquide et l’amener au bout du niveau. Pour les moins courageux, un système de « Ouin-Ouin » propose des jokers pour passer des niveaux sans les jouer, mais il faudra tôt ou tard finir ces fameux niveaux pour de nouveaux avoir le droit d’en passer d’autres sans les jouer. Une gameplay simple, mais très efficace.

Scénario

Bande son

Minimaliste, la bande son n’est pas là pour faire le spectacle. Elle assure un habillage sympathique au jeu, en proposant des musiques adaptées et des bruitages aquatiques marrants.

Durée de vie

En dehors du mode Labo qui permet de customiser le menu, Puddle propose 8 mondes découpés en 6 niveaux chacun, ce qui nous donne un joli panel de 48 niveaux à boucler. Loin d’être une promenade de santé, le jeu devrait vous occuper un bon moment !

Conclusion

Le concept proposé par Puddle est très convaincant. Certes pas adapté à tous les types de joueurs, ce jeu d’adresse procure de très bonnes sensations manette en main, grâce à un moteur physique excellent. Les pièges et autres mécanismes s’enchainent bien, et la durée de vie est très bonne pour un jeu de cette gamme de prix. On le conseillera donc à tous les amoureux de Mercury HG ou encore Loco Roco, deux jeux dont Puddle s’inspire assez largement.

Verdict : 15 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 510 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 338 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 601 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 355 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 1029 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 816 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer