Test de Dead Rising 4

Née sur Xbox 360 en 2006, la série Dead Rising n’est pas au meilleure de sa forme en termes de chiffres de ventes depuis quelques années. Alors que les joueurs PlayStation ont pu goûter au tout premier opus en septembre 2016 avec la remastérisation de l’épisode original (qui a d’ailleurs sacrément vieilli), Capcom propose maintenant à ces mêmes joueurs PS4 de découvrir Dead Rising 4, dernières aventures en date d’un Frank West sur le retour, qui revient à Willamette pour enquêter sur une nouvelle apocalypse Zombies. Quoi de neuf dans cette version complète du titre ? Verdict dans notre test de Dead Rising 4: Frank’s Big Package réalisée sur PS4 Pro à l’aide d’une version PlayStation Store offerte par Capcom.

Retour à Willamette dans l’abondance de contenu

Si Dead Rising 4 pourra nous faire penser à un remake avorté du tout premier Dead Rising, c’est bien entendu grâce à la présence de Frank West qui fait son grand retour dans la série, dans la ville de Willamette qui était le théâtre des premiers événements horrifiques de l’apocalypse Zombies. Malgré tout, Capcom a bel et bien signé une aventure qui n’a rien d’une nouvelle vision des origines de la saga, avec un Frank West obligé de mettre un terme à sa nouvelle carrière de professeur d’université pour revisser les objectifs de son appareil photo en repartant pour Willamette, où le centre commercial est à nouveau sous le feu des projecteurs.

Nous n’en dirons pas plus sur le scénario de Dead Rising 4, mais nous contenterons de vous dire qu’il contient suffisamment de rebondissement et de substance pour tenir les joueurs en haleine tout le long de l’aventure, avec un humour et des personnages rencontrés qui ne manquent ni de charisme, ni d’humour.

Déjà généreuse en contenu sur Xbox One et Windows 10, l’aventure proposée par cette version PS4, sous-titrée Frank’s Big Package pour l’occasion, l’est forcément encore plus, puisqu’elle intégre l’ensemble des DLC déjà parus chez la concurrence. On retrouvera donc l’histoire principale, un mini-jeu de golf amusant 10 minutes, mais surtout l’extension « L’Avènement de Frank » à faire une fois le mode campagne terminé pour ne pas se faire spoiler, mais surtout le mode Capcom Heroes qui vaut son pesant de cacahuètes. Dans celui-ci, vous pourrez en effet faire toute l’aventure Dead Rising 4 en vous transformant par moment en héros made in Capcom comme Chun-Li, Blanka, Megaman et autres figures emblématiques de l’univers Capcom, les pouvoirs spéciaux en prime.

Ajoutez à cela divers bonus (des costumes par dizaines) et le mode Coopération qui est toujours de la partie, et vous obtiendrez une version de Dead Rising 4 particulièrement complète sur PS4, qui vous occupera de longues heures durant si vous accrochez à l’aspect défouloir géant qu’il induit.

On a jamais vu autant de Zombies à l’écran !

Graphiquement, Dead Rising 4 impressionne autant qu’il déçoit. Dans la catégorie des choses rarement vues dans un jeu vidéo, le nombre de Zombies affiché simultanément à l’écran, absolument dingue ! Que ce soit dans les allées du centre commercial ou dans les rues des différents quartiers de Willamette, Dead Rising 4 se transforme en véritable fourmilière à Zombies, pour le plus grand bonheur des joueurs qui pourront alors fracasser de l’ennemi à la chaîne avec jouissance. En revanche, l’équipe en charge du portage de Dead Rising 4 sur PS4 ne s’est pas embarraser de quelconques améliorations visuelles et physiques, le titre étant à l’exact identique de ce qu’il proposait sur Xbox One fin 2016.

On rencontrera alors des textures ternes, floues, des animations parfois rudimentaires, quelques bugs de collision çà et là, et une résolution qui n’impressionne pas vraiment, même sur la PS4 Pro qui ne fait pas beaucoup mieux que la PS4 classique. Tout comme pour les Dynasty Warriors et autres Musou, ce constat graphique en demi-teinte s’explique par le choix des développeurs d’avoir misé à fond sur le nombre de Zombies à l’écran, en ayant forcément dû rogner sur les détails. Dead Rising 4 reste malgré tout agréable à regarder, mais ne figure clairement pas dans la catégorie des plus beaux jeux actuellement disponibles.

Dead Rising, sans les lourdeurs des épisodes passés

Côté gameplay, vous serez ravis de découvrir un Dead Rising 4 qui ne comporte plus les lourdeurs du passé. Si vous trouviez le concept de missions chronométrées pénible et la rescousse de survivants à l’IA de moule morte irritante, vous serez donc heureux de savoir que cet opus mise tout sur l’action. Mais en dehors des phases d’extermination massive de Zombies avec divers ustensiles et véhicules, Dead Rising 4 ne renie pas pour autant ses racines en proposant des missions d’investigation où l’appareil photo de Frank à multiples lentilles sera indispensable.

Les missions sont d’ailleurs assez variées, sans tomber dans les quêtes Fed-Ex à tout va. Si le gameplay est forcément répétitif au bout de quelques heures de jeu, félicitons Capcom d’avoir intégré des missions qui se renouvellent très bien, et un arbre de compétences amusant à débloquer. La progression dans les niveaux est très rapide si vous jouez le jeu du dézingage de Zombies à la chaîne, tandis que découvrir divers moyens de construire des armes est toujours aussi plaisant. En somme, un Dead Rising 4 qui conserve tout ce qui était source de plaisir dans les anciens opus, et qui se sépare de quelques rigidités, quitte à déplaire aux fans les plus hardcore de la saga qui reprocheront une « casualisation » de celle-ci. Nous concernant, nous préférons largement cet angle 500% arcade qui colle bien mieux à la peau de la franchise.

Un épisode complet en guise de défouloir

Si vous n’avez jamais touché à un épisode de la série, ou si vous êtes prêts à découvrir un épisode qui ose rompre avec certains codes d’antan, et que vous aimez les défouloirs, Dead Rising 4 devrait vous combler. L’aspect « Série Z » du titre est en effet un petit régal où l’on incarne un Frank West toujours aussi drôle, et où vous rencontrerez des situations aussi amusantes que variées. Un esprit de Noël sous le signe des Zombies que nous avons dévoré avec grand plaisir, pour un Dead Rising 4 qui nous aura finalement énormément plu. Trouvable à 35€ environ, cette version PS4 ultra complète mérite donc votre attention et votre considération, en ces temps où les Zombies sont plus que jamais à la mode !

Verdict : 16 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 498 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 330 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 599 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 354 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 1025 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 815 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer