Test de Arslan: The Warriors of Legend

Amateurs de Musu et des nouveaux Cross-Over de Tecmo Koei et Omega Force, nous vous proposons de découvrir Arslan: The Warriors of Legend, titre issu de la nouvelle vague de titres de développeurs n’ayant plus peur de faire quelques extravagances et écarts aux si classiques Samurai Warriors et Dynasty Warriors. Dans ce test de Arslan: The Warriors of Legend réalisé sur PS4 via une version offerte par l’éditeur, voyons voir si l’originalité est une nouvelle fois de mise, après des excellents Hyrule Warriors et Dragon Quest Heroes.

Brève présentation d’Arslan

Si vous n’êtes pas incollable sur la culture Animé / Manga japonaise, il y a fort à parier pour que, à notre image, vous n’ayez jamais entendu parler d’Arslan avant sa sortie sur PS4 et Xbox One. Point culture obligatoire avant de démarrer le jeu, nous avons d’abord lu un tome du Manga, lui aussi offert avec le jeu Arslan: The Warriors of Legend par l’éditeur, puis avons investigué pour en savoir un peu plus sur la série. Première surprise, Arslan Senki, de son nom nippon et Les Chroniques d’Arslan en français, ne date pas d’hier, puisque débuté en 1986 au Japon. Deuxième surprise, Arslan Senki est toujours en production, avec des nouveaux tomes qui sortent régulièrement, alors qu’un Animé est déjà disponible depuis … 25 ans, quand Dorothée, Les Musclés et Ariane nous faisaient du babysitting sur TF1 à la bonne époque des DBZ, Ranma 1/2 et autres Sailor Moon. Non, nous ne sommes pas des vieux cons, on vous voit tout de suite venir !

Bref, passé ce moment nostalgique, place à la découverte d’un Manga qui possède un vrai fond, pour un univers qui se déroule dans un monde médiéval où une guerre féroce fait s’affronter Lusitania et Parse, deux régions sous l’emprise de convictions dignes des croisades. L’un cherche à imposer sa foi à l’autre, tandis que Parse base son fonctionnement sur l’esclavage. Deux visions bien différentes du monde où notre cher Arslan existe, évoluera et tentera de vaincre dans des camps qui disposent tous deux de qualités et défauts. Dans Arslan: The Warriors of Legend, les inspirations sont bien entendu omniprésentes, avec un jeu qui se rapproche énormément du Manga, mais traite tellement bien son sujet qu’il n’est pas nécessaire de connaitre les oeuvres originales pour bien comprendre le scénario du jeu. Entre deux batailles, vous pourrez voir une narration très intéressante et souvent splendide, puisque faite tantôt de véritables dessins animés, tantôt de scènes cinématiques à la qualité technique plus modeste, mais non moins enrichissantes d’un point de vue scénario et background des nombreux personnages croisés.

Du Musu sauce 2016 !

Une fois encore, Omega Force nous prouve qu’il est très à l’aise dans l’exercice du Cross-Over qui consiste à user d’un gameplay connu des Musu avec des licences autres que les siennes. Pour Arslan: The Warriors of Legend, on découvre alors des graphismes issus du dernier moteur en date du studio, celui initié avec le très beau Samurai Warriors 4 sur PS4, pour un rendu visuel qui fera plaisir non seulement aux amoureux du Manga, mais aussi à ceux qui savent apprécier les centaines d’ennemis à l’écran en simultané. Nous n’allons pas vous refaire le coup de l’explication du dilemne entre claque graphique et affichage de millions de polygones en même temps, mais pour faire simple, Omega Force a réussi à bien doser la formule pour nous livrer un joli titre, pour son genre. Mention spéciale aux cinématiques en Animé, superbes.

Côté gameplay, de grosses différences existent avec les Musu traditionnels. Premier constat, le nombre de personnages jouables est drastiquement restreint, histoire de coller à l’univers d’Arslan et de reproduire avec fidélité des affrontements qui rappellent forcément le Manga. On retrouvera les mêlées à plus de cents ennemis à l’écran, mais le gameplay s’articule différemment, puisque centré sur différentes armes interchangeables à la volée, et à l’utilisation de pouvoirs issus de plus de 200 cartes à collectionner, à ramasser par terre lorsque vous tuez des sous-chefs et chefs de zone. Cette composante apporte pas mal de diversité au gameplay de cet Arslan: The Warriors of Legend, tout comme les éléments à intégrer sur les armes pour infliger des dégâts faits d’éléments naturels. 

Chose déjà connue, la jauge de « Fury » est également présente ici, et permettra d’éliminer des ennemis par tranche de 50 pour un effet jouissif garanti ! On notera également la possibilité de monter un cheval, histoire de tuer du méchant sans en prendre trop dans les dents, et d’exploiter de nouvelles zones qui déclencheront des attaques surpuissantes en groupe (les alliés unissent leur force avec vous), capables aussi d’ouvrir de nouveaux champs de bataille pour progresser dans les missions. Des boss sont également de la partie, ainsi que le mode de jeu à plusieurs en coopération en local et en ligne, pour un Arslan: The Warriors of Legend assez complet côté contenu, comme d’habitude avec les jeux Omega Force.

Quelques faiblesses à noter

Si Arslan: The Warriors of Legend est plutôt agréable à jouer, on notera tout de même quelques lourdeurs que nous n’avions encore jamais vraiment rencontré dans les autres Musu. Omega Force a souhaité apporter quelques subtilités comme la possibilité de bloquer des attaques et de contre-attaquer, mais le déroulement des choses n’est pas des plus ergonomiques. On ressent une lourdeur parfois assez grande lorsque l’on veut effectuer des attaques, et les combats contre les boss manquent cruellement d’une option de « Lock » qui aurait permis une meilleure jouabilité. Ces facettes du gameplay de Arslan: The Warriors of Legend apportent certes un peu de stratégie légère au gameplay, mais sont assez maladroitement intégrées selon nous. Enfin, dernière petite critique contre le jeu, nous avons trouvé son contenu moins fourni que les Musu classiques, la faute à un mode Histoire qui se termine plus rapidement que d’habitude, et à une rejouabilité peut-être moins bonne aussi malgré les 4 niveaux de difficulté présents.

Un bon Cross-Over ?

Sans surprise, si vous aimez les Dynasty et Samourai Warriors, Arslan: The Warriors of Legend devrait savoir vous parler avec un gameplay et plus généralement un game design qui a su faire ses preuves, tout en apportant ici quelques subtilités. Une fois encore, si vous jouez souvent à des jeux de Omega Force, vous ne serez pas surpris de découvrir un Arslan: The Warriors of Legend tout en anglais, avec des doublages japonais réussis et des musiques entrainantes. Fidélité à l’univers d’Arslan mise à part, qui est sans doute l’une des plus grandes forces du titre, nous avons trouvé moins de bonnes choses dans Arslan: The Warriors of Legend que dans Hyrule Warriors, Dragon Quest Heroes et autres Musu dernièrement sortis, avec un gameplay moins addictif, un poil pataud par moment, et une rejouabilité moins forte. Un bon titre malgré tout, mais certainement pas ce qui se fait de mieux dans le genre.

Verdict : 14 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 475 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 330 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 593 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 352 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 1014 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 812 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer