Test de Resident Evil 2 Remake

Dans l’industrie des jeux vidéo, difficile d’évoquer un remake d’une vieille production sans penser à Resident Evil « Rebirth », tant celui-ci est le maître-étalon de ce qu’il faut faire pour rajeunir une oeuvre vidéoludique. A cette époque lointaine où le remake du tout premier BioHazard sortait sur une certaine Nintendo Game Cube, nous devions d’ailleurs écoper des refontes de Resident Evil 2 et Resident Evil 3, pour finalement voir Capcom ne pas passer à l’acte commercial. 21 ans après sa sortie sur PlayStation, BioHazard 2 est de retour, dans un remake enfin devenu réalité. Une attente vaine ? Verdict dans notre test de Resident Evil 2 Remake, réalisé via une version PS4 achetée par nos soins, effectué sur PS4 Pro.

Raccoon City, 21 ans plus tard

Que vous ayez joué ou non à Resident Evil 2 en 1998, vous trouverez forcément cette version 2019 somptueuse. De la première scène cinématique à l’entrée dans le commissariat de Raccoon City, Resident Evil 2 Remake exploite vraiment le RE Engine comme il se doit. Si on met côte à côte les deux versions, la mâchoire tombe, tant le bond technique est énorme entre ces deux époques. L’abandon de la 3D précalculée et des angles de caméra fixes au profit une production 3D temps réel permet d’ailleurs une immersion renforcée, pour des évènements revisités en profondeur.

Côté scénario, Capcom a souhaité conserver l’intégralité de la trame originale. Vous retrouverez donc Leon S. Kennedy qui se rend au commissariat pour son premier jour de boulot, ainsi que Claire Redfield qui enquête sur la disparition de son frère, Chris Redfield, qui ne donne plus de nouvelles après avoir effectué sa mission dans le manoir Spencer de Resident Evil premier du nom.

D’une manière particulièrement habile, les développeurs ont conservé à peu près tout ce qui était présent dans BioHazard 2, en mélangeant les séquences et en réarchitecturant complètement les environnements. Le sentiment éprouvé en jouant au titre est alors délicieux, puisque l’on reconnaît les choses, mais en ne sachant plus comment faire pour progresser. Tout comme pour Resident Evil « Rebirth », Resident Evil 2 Remake a changé la place des pièces, en a créé de nouvelles, a revu en profondeur les énigmes, l’emplacement des clés, tout en conservant le plan « Claire A, Leon B ou Leon A, Claire B ».

Du RE7 dans ce RE2R

Véritable bouffée d’air frais pour une série qui piétinnait un peu sur elle-même, Resident Evil 7 ne partage d’ailleurs pas que son moteur graphique avec Resident Evil 2 Remake. De l’inventaire jusqu’au HUD, le gameplay de ce dernier épisode est finalement proche de ce que Resident Evil 7 proposait en termes de sensation avec les armes et de gestion de l’action, la caméra épaule en plus. En parlant du moteur graphique, sachez d’ailleurs que si les environnements, effets de lumière, conditions climatiques, l’humidité, la crasse, le sang, les viscères et autres éléments graphiques sont irréprochables (le titre tourne eà 60 images par seconde sur tous les supports), on notera à nouveau des petites étrangetés dans le rendu des visages.

Très efficace, le RE Engine a en effet une fâcheuse tendance à déformer certaines expressions faciales selon les angles choisis, donnant un air un peu curieux aux personnages, dans certaines situations. Autre point commun avec Resident Evil 7, des proportions qui sont parfois étranges dans certaines pièces entre le personnage jouable et les éléments du décors, comme si nous nous trouvions subitement dans la peau d’un enfant. Ces deux défauts se croisent rarement dans Resident Evil 2 Remake, mais nous pensons que Capcom devrait faire attention à ce petit problème pour les prochaines productions qui exploiteront le RE Engine.

Vous êtes qui vous, déjà ?

L’un de vos meilleurs souvenirs dans Resident Evil « Rebirth » a été de redécouvrir un manoir Spencer que vous ne reconnaissiez plus ? Si la réponse à cette question est affirmative, alors Resident Evil 2 Remake va beaucoup vous faire plaisir. Entre les grosses phases d’action qui ne se passent plus forcément dans les mêmes temps, les énigmes complètement transformées mais surtout avec des pièces complètement réaménagées et bougées de place, vous allez avoir du mal à vous repérer !

C’est d’ailleurs là où Capcom a été le plus impressionnant : dans sa capacité à revisiter les environnements de Resident Evil 2 Remake, tout en n’ayant pas l’impression d’avoir changé de jeu. Magique !

Le goût du sang dans la bouche

Resident Evil 7 poussait déjà la barre du gore plus loin que les anciens opus de la série, mais ce remake de Resident Evil 2 est assurément l’épisode le plus gore de tous les BioHazard ! Des murs placardés de sang, des Zombies qui se promène les tripailles à l’air, des cadavres jonchés partout, de gros coups de flippe, des boss effrayants, le musée de l’horreur de Resident Evil 2 Remake est un beau zoo qui ne manquera pas de vous interpeller à de nombreuses reprises.

Beaucoup moins angoissante que son grand-frère, cette suite fait davantage dans la brutalité, dans la mise sous pression et dans le stress à l’état pur. Là encore, les développeurs ont réussi l’incroyable pari d’accoucher de phases de gameplay vraiment éprouvantes, pendant lesquelles les salles de sauvegarde seront vraiment salvatrices. On pensera notamment à la traque d’un certain spécimen atteint du Virus-T, ou aux Lickers qui devraient vous entraîner le palpitant comme il se doit ! Une dimension stressante et horrifique que nous ne pouvions pas ressentir aussi fortement dans Resident Evil 2 en 1998. Bravo Capcom !

La peur de décevoir les « ultra fans » ?

Tout comme pour le remake du premier BioHazard, Capcom a toutefois pris quelques libertés, pour étayer un peu plus en profondeur les personnages de Resident Evil 2. Sur ce plan, nous sommes aussi ravis que restés sur notre faim. Car si Leon et Claire n’ont jamais été autant développés dans un « vieil » épisode de la série, les développeurs auraient pu aller beaucoup plus loin, restant toujours dans les limites du cadre scénaristique original sans vouloir s’envoler.

Avec la « mythologie » Resident Evil qui découlait autrefois de cet opus, on comprend que Capcom n’ait pas souhaité changer les pièces maîtresses de la saga, mais les seconds couteaux auraient mérité plus de volume. Sans spoiler, ce qui n’est absolument pas le but de ce test de Resident Evil 2, on aurait par exemple voulu en savoir encore plus sur les personnages clés rencontrés pendant les campagnes de Leon et Claire. Il y a une substance supérieure à ce qu’on trouvait en 1998, des émotions qui n’existaient d’ailleurs pas à l’époque, mais certaines phases nous ont laissé un goût de « trop peu ».

Là où Shinji Mikami n’avait pas hésité à transcender sa vision initiale, nous avons en effet trouvé Capcom assez timide sur certains points. Nous ne sommes absolument pas dans des accusations de remastered maquillé en remake, loin de là, mais quitte à mettre en scène des nouveautés, nous aurions aimé pouvoir nous y plonger encore plus profondément, plus intensément. C’est d’ailleurs cette retenue qui empêche Resident Evil 2 Remake d’avoir la note finale de 19/20 attribuée sur Playerone.tv.

Enfin, notre dernier reproche envers cet opus sera une ligne temporelle trop floue, qui induit des incohérences curieuses lorsque l’on se lance dans une campagne « bis ». Si vous avez commencé l’aventure avec Claire Redfield, vous aurez en effet la possibilité de débuter une campagne « bis » avec Leon S. Kennedy, ou inversement. Mais où se situe réellement cette aventure dans la « timeline » de Resident Evil 2 ? Pourquoi certains éléments du décors portent des traces du passage de Claire alors que d’autres ne le sont pas ? Pourquoi les mêmes ennemis apparaissent alors que nous les avions terrassés ? S’il est très agréable de vivre cette aventure « bis » qui change pas mal de choses, la pratique aurait du être beaucoup mieux expliquée, et de toutes façons beaucoup plus cohérente. En 1998, cela ne posait pas spécialement de problème, mais lorsque l’on a connu Detroit: Become Human en 2018, difficile de pardonner cette vision du temps vraiment troublante des évènements de Resident Evil 2 Remake.

La formule originale Resident Evil à son meilleur

Il est d’ailleurs difficile de vous décrire pourquoi les aventures de Claire et Leon sont aussi délicieuses sans tomber dans les révélations (que nous ne ferons pas), mais si vous aviez aimé la structure de Resident Evil 2 en 1998, alors celle de 2019 vous prouvera que l’on peut encore s’amuser dans un survival-horror en faisant des aller-retours dans autre chose qu’un open-world. Depuis Resident Evil: Code Veronica, nous n’avions d’ailleurs plus jamais autant apprécié un épisode que Resident Evil 2 Remake.

Non pas que les anciens opus soient mauvais, mais ils étaient bien trop loin de ce que les fans aiment tant dans la série : Umbrella, les Zombies, les énigmes, les premiers personnages, les S.T.A.R.S, les coffres et leur machine à écrire, les portes qui renferment des horreurs, les clés à trouver, la gestion de l’inventaire et d’autres trésors que nous avions perdu de vue au début des années 2000.

Avec Resident Evil 2 Remake, Capcom nous prouve qu’il n’a pas perdu la main en ce qui concerne la refonte d’une vieille gloire du passé, tout en nous redonnant espoir d’avoir non seulement un Resident Evil 3 Nemesis Remake faire son chemin, et un Resident Evil 8 qui pourrait imiter cette structure qui marche du tonnerre ! Dans tous les cas, si vous aimez la série Resident Evil ou les survival-horror, ce remake est une étape obligatoire de votre début d’année 2019. Il ne manquait pas grand chose pour recevoir la note maximale !

Verdict : 18 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    Mise à jour PS5 en version 24.05-09.60.00 | Ce que ça change

    • By Sadako
    • juillet 24, 2024
    • 529 views
    Mise à jour PS5 en version 24.05-09.60.00 | Ce que ça change

    Xbox Game Pass | Abonnement 100% Cloud et formule avec pubs ?

    • By Rainbow
    • juillet 24, 2024
    • 302 views
    Xbox Game Pass | Abonnement 100% Cloud et formule avec pubs ?

    Assassin’s Creed: Shadows | Ubisoft répond aux critiques sur Yasuke

    • By Rainbow
    • juillet 24, 2024
    • 362 views
    Assassin’s Creed: Shadows | Ubisoft répond aux critiques sur Yasuke

    Helldivers 2 | Une grosse mise à jour en août 2024

    • By Sadako
    • juillet 23, 2024
    • 441 views
    Helldivers 2 | Une grosse mise à jour en août 2024

    PlayStation Showcase | PS5 Pro et jeux de 2025 en Septembre 2024 ?

    • By Sadako
    • juillet 23, 2024
    • 745 views
    PlayStation Showcase | PS5 Pro et jeux de 2025 en Septembre 2024 ?

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 1004 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision