Test de Guns of Mercy – Rangers Edition

Véritable paradis du jeu indépendant, la Nintendo Switch accueille chaque semaine une sélection variée de titres. Dans cette catégorie, nous vous présentons dans cet article le test de Guns of Mercy – Rangers Edition. Hommage aux consoles 16-Bits avec des graphismes qui inspirent la nostalgie, Guns of Mercy nous a convaincu de part plusieurs de ses aspects, pour un titre bien plus complexe qu’il n’y parait au premier abord. Verdict dans notre test du jeu, réalisé sur Nintendo Switch via un code Nintendo eShop offert par JoshProd, éditeur de Guns of Mercy – Rangers Edition.

Une base Shoot’em Up classique

Né sur smartphones (iOS et Android) il y a quelques années maintenant, Guns of Mercy est un Shoot’em Up tout ce qu’il y a de plus classique, en vue de face, en 2D. Armé d’un fusil qui peut recevoir des bonus temporaires, le héros doit être déplacé de droite à gauche sur une zone fixe, et viser les ennemis avec le stick droit. Du Twin-Stick shooter dans toute sa splendeur, donc. Tous les 5 niveaux, vous devrez terrasser un boss, pour mieux changer d’environnements pour les 5 niveaux à suivre, en recommençant la manoeuvre à chaque nouveau palier.

Mais contrairement aux versions iOS et Android, Guns of Mercy – Rangers Edition sur Nintendo Switch apporte la possibilité d’y jouer en local jusqu’à 4 joueurs en coopération. Dans n’importe quelle configuration (Table Top ou Dock), vous pourrez donc partir dézinguer les bestioles du jeu ensemble, pour de bons moments de rigolades.

Un socle RPG qui démultiplie les possibilités

Limiter Guns of Mercy à un simple Twin-Stick shooter classique serait toutefois bien dommage, puisque celui-ci possède tout un pan « RPG » qui ajoute une dimension incroyable à la formule. En tuant les ennemis du jeu, ceux-ci libéreront des carrés, qui représentent ni plus, ni moins la monnaie de Guns of Mercy. Vous récupérerez également des diamants en plus des bonus de force et de défense. Le principe ? Que vous puissiez dépenser tout cela dans des accessoires, et dans la boutique du jeu pour faire évoluer autant vos personnages que leur équipement.

Par exemple, entre deux niveaux, vous pourrez utiliser vos diamants pour débuter un level avec un double tir, ou une force de frappe supérieure. Une dimension tactique s’ouvre alors pour choisir le meilleur power-up, ou le plus adapté à vos nombre de diamants du moment.

Là où les choses deviennent intéressantes est dans la boutique de Guns of Mercy – Rangers Edition, qui va vous permettre de faire évoluer une multitude de statistiques pour vos personnages. Force de frappe, magnétisme pour récupérer les pièces de monnaie, durée des power-up, leveling plus rapide d’un des quatre personnages ou encore amélioration du « Meka », plusieurs dizaines de « pouvoirs » peuvent être améliorés dans le titre.

Scoring, monnaie, addiction !

Pour toujours pouvoir faire face à la difficulté croissante de Guns of Mercy – Rangers Edition au fil des niveaux, vous devrez alors enchaîner les parties pour récupérer assez de monnaies pour faire évoluer votre personnage et son équipement. Autre originalité du titre, aucun système de vie et encore moins de « continue ». Lorsque vous mourrez, il faudra tout recommencer depuis le 1er niveau, sauf si vous « achetez » les niveaux dans la boutique, pour pouvoir repartir de là où vous êtes morts auparavant. Par exemple, si vous mourrez au niveau 46 alors que vous n’aviez acheté que les 40 premiers niveaux, vous aurez le choix d’aller acheter les niveaux manquants dans la boutique, ou de passer les 6 niveaux avec des diamants.

Forcément, il faudra refaire plusieurs fois les premiers niveaux avec votre personnage devenu plus fort, pour engranger un maximum de diamants et de monnaies. Une sorte de leveling qui passe plutôt bien, étant donné que votre personnage devient de plus en plus véloce. Le seul reproche que nous ferons véritablement à Guns of Mercy sur Switch sera de beaucoup trop recycler ses boss. Si ceux-ci ne se battent pas de la même manière lorsque vous les recroiserez, nous aurions aimé avoir le plaisir de découvrir de nouveaux patterns.

Un excellent trip old-school / moderne

Pour 8,99€ sur l’eShop, Guns of Mercy – Rangers Edition nous a énormément amusé, et vraiment captivé devant notre Nintendo Switch. Avec un concept simple, complexifié avec goût, ce Twin-Stick Shooter est vraiment une petite pépite à ne pas manquer, que vous souhaitiez y jouer seul ou jusqu’à 4 joueurs sur la même console. On recommande chaudement !

Verdict : 17 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 619 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 721 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1248 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1134 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1326 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1188 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !