Test de Project Root

Depuis la sortie de la PS4, et l’excellent Resogun qui l’a accompagné en titre gratuit pour les membres du PlayStation Plus, le Shoot’em Up est un genre qui reprend plutôt goût à la vie après quelques années de désert. Quelques semaines après l’adaptation Full HD de Super Stardust, les développeurs du studio OPQAM se lancent sur les plates-bandes de Housemarque avec Project Root, au nom assez facile à déformer lorsque prononcé avec notre magnifique accent anglais. Un signe de sa qualité globale ? A vérifier dans les lignes de notre test écrit, réalisé sur PS4 dans sa version commerciale PSN.

  

Le Shoot’em Up Révolutionné ?

Lors de notre première vidéo sur Project Root, nous vous confions à ce moment là notre première impression plutôt positive, grâce à des choses rarement vues dans un Shoot’em Up. Après le tutoriel et le premier niveau du jeu, nous étions en effet plutôt satisfaits du game design du titre d’OPQAM, qui bénéficie d’une caméra libre via la rotation du vaisseau, d’un système d’amélioration basé sur l’XP qui semble prometteur, d’une évolution sur les grandes maps par sortes de missions, un boss de fin, et un dynamisme certain. En résumé, si on s’arrête à la fin du premier niveau de Project Root, on peut garantir un SHMUP de très grande qualité, mais lorsque les heures de jeu s’enchainent, le titre finit par dévoiler ses limites, et bien pire encore…

Le Goût Amer du Pâté en Croûte Arrive…

Un système de points d’XP pour améliorer les compétences de son vaisseau est une excellente idée, comme dit plus haut, mais cela ne fait absolument pas la force de Project Root, bien au contraire. Votre vaisseau est très lent, que ce soit en marche avant et arrière, ou encore lorsqu’il s’agit d’effectuer des rotations pour esquiver les projectiles des ennemis. On se retrouve toujours dans l’incapacité d’éviter le pire, pour un gameplay qui est tout sauf réactif. Ce problème aurait pu se solder par une réussite si les améliorations du vaisseau servaient vraiment à quelque chose, et si il n’était pas aussi laborieux de gratter quelques points d’XP. Il vous faudra en effet plusieurs heures de jeu avant de pouvoir upgrader votre destrier technologique, pour finalement ne pouvoir faire leveler qu’une ou deux composantes de celui-ci. Vu la lenteur du gameplay, et la difficulté du titre, nous avons choisi d’opter pour la rapidité et sa résistance. Le résultat ? Invisible !

Dès le second niveau de Project Root, il nous a été tout bonnement impossible d’aller plus loin, la faute à une map enneigée qui rend la lecture des projectiles ennemis quasi infaisable, un level bien trop long, et surtout des checkpoints qui n’existent pas. Le niveau peut sans doute être bouclé en 45 minutes, moment où nous arrivons devant un boss difficile qui se chargera d’achever les derniers grades de votre barre de vie de votre dernière incarnation avant le fatidique Game Over. Nous avons rendu l’âme 7 ou 8 fois devant ce boss, et avons perdu toute patience pour le recommencer à nouveau du début. On est joueurs, mais pas sado-maso non plus, merci !

  

Une Excellent Idée ne Suffit pas à Faire un Bon Jeu !

Vous l’aurez sans doute compris, ce qui déglingue Project Root est un manque flagrant de rythme, haché par des séquences où l’on ne voit absolument rien, et surtout un véritable enfer qui vous fait recommencer tout depuis le début à chaque Game Over. L’idée de la caméra rotative est finalement à jeter, rendant les phases de gameplay souvent vomitives, confuses, et engourdissants le gameplay de manière très nocive. Le pire est sans doute à mettre sur le compte de l’XP du jeu et à l’absence de checkpoints dans les niveaux. Un Shoot’em Up, c’est un genre où l’on veux de l’adrénaline, du skill basé sur les réflexes, des munitions secondaires explosives, et un fun qui ne s’éteint jamais. Project Root passe donc complètement à côté de son sujet de ce point de vue. Enfin, si les graphismes sont corrects (problèmes de lisibilité de l’action mis à part), la bande son est, elle aussi, atrocement lassante, puisque passant en boucle la même musique digne des plus grandes compositions Super Nintendo qui se répétaient ad vitam eternam en Midi. Bref, amoureux de Shoot’em Up, passez votre chemin, retournez sur Resogun ou Super Stardust sur PS4, voire rebranchez votre Dreamcast avec Ikaruga ou Under Defeat pour vraiment vous rappeler ce qu’est un bon SHMUP !

Verdict : 8 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 669 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 765 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1283 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1159 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1336 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1199 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !