Test de Moto Racer 4

Voilà déjà presque 20 ans que le tout premier Moto Racer faisait fièrement sa sortie sur PC et PlayStation première du nom, propulsé par les développeurs français de Delphine Software International et édité par EA. A la base du projet, on trouvait déjà un grand nom du jeu vidéo, Paul Cuisset, auteur quelques années plus tôt du mythique Flashback. Une époque lointaine où tout était possible dans un garage, et où l’on pouvait faire un hit avec une équipe de développeurs inférieure à 5. Célèbre jusqu’en 2001 avec la sortie de Moto Racer 3, la série est ensuite entrée dans l’oubli, pour ressortir en 2011 sur smartphones sans grand bruit, et retente en 2016 sa chance sur PC, PS4 et Xbox One sous l’égide de Artefacts Studio au développement, et de Microids à l’édition. Retour marquant avec Moto Racer 4 ? Verdict dans notre test réalisé sur PS4 via une version PlayStation Store offerte par l’éditeur.

Moto Racer 4 – De l’arcade comme on en fait presque plus !

En termes de jeux vidéo purement arcade, force est de constater que l’offre est désormairs très faible. Que les adorateurs des courses à checkpoints qui se domptent très rapidement en termes de gameplay se réjouissent, Moto Racer 4 est assurément l’un de ceux-là, en proposant des sensations de jeu très old-school. Comme à l’époque, le titre de Artefacts Studio propose à la fois des courses très rapides sur routes contre des adversaires contrôlés par l’IA (ou par des humains en multijoueur, mais nous y reviendront plus tard) et des courses de Dirt, soit du Motocross. Les développeurs ne se sont pour autant pas contentés de balancer deux types de courses, et donc de gameplay, différents, mais ont imaginé toutes sortes de défis qui varient les plaisirs, puisque vous pourrez tantôt uniquement affronter les adversaires pour tenter de finir premier, tantôt passer des courses à Checkpoints en résistant le plus longtemps possible, ou encore ne pas finir dernier avant un chrono donné sous peine d’élimination.

Côté gameplay, que ce soit en course Asphalte ou Dirt, tout est 100% arcade, et il faudra alors jouer de figures pour toujours faire grimper le multiplicateur de points, et pourquoi pas faire voler vos adversaires dans un mur en lui donnant un coup de poing s’il vous approche de trop. Le maniement des motos se fait rapidement, et la physique de celles-ci se maitrise plutôt vite, en particulier le boost qui permet de faire un Wheeling pour avancer plus rapidement sur un cours laps de temps, et conserver son multiplicateur bien haut. Cependant, dans le mode Carrière de Moto Racer 4, préparez-vous littéralement à en chier…

Une difficulté atroce au départ

Vous n’arrivez pas à passer la première étape du mode Carrière de Moto Racer 4 ? Pas de panique, vous n’êtes pas les seuls à en avoir bavé ! Dès le début du jeu, les développeurs ont assomé les joueurs d’une difficulté vraiment atroce, et d’un système de progression qui vous forcera à refaire au moins 6 ou 7 fois les mêmes courses pour débloquer des points qui serviront à améliorer les capacités de votre moto (vitesse max, accélération, turbo, maniabilité etc.). Autant vous dire que pendant 2 à 3 heures, vous n’allez pas beaucoup progresser dans la Carrière de Moto Racer 4, pour enfin arriver à un stade où tout deviendra beaucoup plus facile. Concernant le système de progression de ce mode, il consiste à faire un pari avant une course, entre 1 et 3 étoiles selon la hauteur du défi relevé (finir 1er, 2ème ou 3ème, par exemple), mais la réelle difficulté est que vous ne conserverez pas vos étoiles si vous refaites une course en vous vautrant !

Ainsi, si vous possédiez 2 étoiles à une épreuve du mode Carrière, et que vous tablez sur les 3 étoiles sur un autre essai, vous vous retrouverez à -3 étoiles en échouant. Un système véritablement pervers qui obligera à recommencer encore et encore les mêmes courses, ce qui devient rapidement redondant. Heureusement, cette grande difficulté se réduit au fil des heures de jeu, et au fil de votre connaissance des circuits et de leurs raccourcis nombreux. Certes, les jeux des années 90 étaient très difficiles pour que vous mettiez un maximum de pièces de 10 balles dans la borne d’arcade, mais il aurait été bon pour Moto Racer 4 de voir les choses de manière beaucoup plus souple, les pics de difficulté étant plus décourageants qu’autre chose. En somme, après quelques heures de galère, les choses deviennent plus gérables, mais restent parfois complexes.

C’est d’autant plus dommage que pour débloquer les 7 circuits qui accueillent tous un mode Asphalte et un mode Dirt, vous devrez obligatoirement passer par ce mode Carrière qui finira votre calvitie si elle était naissante. En parlant des modes de jeu, sachez d’ailleurs que la tradition de l’arcade est respectée en dehors de la Carrière, puisque vous trouverez les modes Course Rapide, Time Attack, Hot Laps, et deux modes multijoueur qui vous permettront de jouer jusqu’à 10 humains en même temps en ligne, ou jusqu’à deux en écran splitté en local. Une présence appréciable qui se fait de plus en plus rare de nos jours…

Un mot sur la compatibilité PlayStation VR de Moto Racer 4

La jaquette de Moto Racer 4 sur PS4 arbore fièrement la mention PlayStation VR, mais qu’en est-il en pratique ? Nous avons essayé quelques courses, et nos impressions sont vraiment mitigées. Les sensations de vitesse sont bonnes (attention au Motion Sickness pour les non-habitués !), mais nous avons pu constater deux gros problèmes qui pourraient être résolus dans de futures mises à jour promises par Artefacts Studio. Le premier est une dégradation catastrophique des graphismes de Moto Racer 4 en enfilant le PlayStation VR (encore pire que pour Driveclub…) qui aliase de partout et qui dénature complètement les textures, et seulement deux petits modes de jeu solo qui sont pour l’instant compatibles : Hot Laps et Time Attack. Les développeurs promettent toutefois que l’intégralité de Moto Racer 4 sera jouable avec le PlayStation VR dans les semaines à venir, ce qui devrait relancer un peu l’intérêt de cette feature sympathique, mais trop limitée à l’heure actuelle.

Petit prix, belle autonomie

Malgré les quelques défauts cités dans ce test, Moto Racer 4 nous a globalement convaincu en nous faisant passer d’agréables moments en sa compagnie. Vendu à petit prix, soit 29,99€ à son lancement, le contenu est plutôt satisfaisant, et les graphismes du titre convenables. A mi-chemin entre réalisme d’effets lumineux superbes et rendu cartoon à la Firewatch, la réalisation technique de Moto Racer 4 lui permet d’être relativement fluide à n’importe quel moment, avec quelques petits bugs de collisions par endroit qui ne ruinent vraiment pas le tableau. En somme, nous conseillons l’achat de ce Moto Racer 4 aux joueurs en manque de sensations 100% arcade qui découvriront un jeu intéressant à parcourir, bien que trop difficile au départ. En s’acharnant un peu, c’est en revanche du tout bon !

Verdict : 14 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 625 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 728 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1253 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1139 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1327 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1189 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !