Test de Far Cry 4

Réalisation technique

Les versions Xbox 360 et PS3 de Far Cry 4 sont logiquement très en dessous de ce qu'on pourra trouver sur Xbox One et PS4 (sans parler de la version PC). Malgré tout, les améliorations sont visibles depuis Far Cry 3 jusqu'à cet épisode qui affiche beaucoup plus de détails, et des textures de très bonne facture. Le framerate n'est pas formidable en toutes circonstances, mais il assure l'essentiel avec peu de baisses de régime. En revanche, il faudra vous attendre à voir un tearing énorme, beaucoup d'aliasing dans Far Cry 4 sur PS3 et Xbox 360, ainsi que beaucoup de clipping dès qu'on fait avancer les choses un peu plus rapidement avec un véhicules où les morceaux de végétations se mettent alors à apparaitre trop tard. Une réalisation technique honnête donc, qui ne gâche en rien l'immersion au sein de Kyrat, mais qui ne vous collera pas une claque comme le 3 en son temps.

Direction artistique

Far Cry 4 exploite à présent un tout nouveau type de décors, qui est à mille lieux de la jungle proposée dans le premier et troisième épisode. Direction Kyrat, région entourée par les montagnes de l'Himalaya, pour une direction artistique complètement différente. L'immersion est-elle bonne ? Oui ! Ubisoft s'est suffisamment documenté sur cette région pour nous servir un background plus qu'intéressant. Attendez-vous alors à baigner au coeur d'un esprit Indouiste qui se ressent des décors au character design des personnages rencontrés, jusqu'aux lettres et documents que l'on pourra trouver dans les maisons et autres bâtiments. Côté character design, d'ailleurs, on aurait aimé voir quelque chose d'un peu plus poussé, le héros étant une fois de plus assez effacé, et les personnages rencontrés assez en retraits. Pagan Minh, l'antagoniste du jeu, est ainsi beaucoup trop sous-exploité, ce qui est dommage étant donné les efforts qui ont été mis en place pour lui donner une personnalité attachante et délirante. En bon FPS qu'il est, la narration est, elle aussi, assez en retrait. Ne vous attendez pas à voir des déluges de cinématiques dans Far Cry 4, et ne vous attendez pas non plus à être scotché à votre siège dans les CG qui introduisent et concluent les missions principales et annexes, elles sont en générales assez fades, et parfois assez inutiles.

    

Mais la force de Far Cry 4 est véritablement en sa capacité d'immerger le joueur dans un Kyrat qui possède des attraits formidables. Outre le background très travaillé, c'est surtout les différents paysages qui vous feront adorer cette région montagneuse capable de vous mener au milieu d'une forêt, dans des plaines, au bord de lacs et étangs, dans des grottes, au sommet de formations rocheuses et autres tempêtes de neige. En parlant de neige, sachez par ailleurs que l'aventure vous emportera à quelques reprises dans des environnements qui ne font pas partie de la map. Complètement différents, ces lieux apportent pas mal de renouveau, tout en étant très stylés graphiquement et artistiquement. Nous ne vous en diront pas plus pour ne pas vous gâcher leur découverte. Enfin, et ceci sera une remarque on ne peut plus subjective, nous avons trouvé, dans la globalité de Far Cry 4, un Kyrat certes très riche, mais moins passionnant à découvrir que l'île de Far Cry 3, en raison d'un manque de diversité graphique, et d'un manque de scènes véritablement épiques.

Level design

Si vous avez lu la conclusion de notre test de Far Cry 4 avant cette catégorie, vous aurez pu voir que nous avons mis deux points de moins à cet épisode qu'au test de Far Cry 3. L'une des raisons qui nous a poussé à revoir à la baisse ce verdict est principalement du à son level design, qui propose une aventure qui mise beaucoup plus sur la quantité que sur la diversité des actions à réaliser. Le précédent opus possédait des phases assez folles, qu'on ne retrouve pas du tout ici, l'aventure misant davantage sur l'infiltration que sur l'action à tout va. En parlant d'infiltration, sachez que l'intelligence artificielle s'en sort plutôt pas mal, même si de gros ratés feront surface de temps à autre. Du faite du scénario proposé dans Far Cry 4, les différences narratives entre les missions de campagnes et les missions annexes seront aussi assez peu visibles. Il faudra donc, quoique vous déciderez de faire, allez libérer des zones sans trop réfléchir. Cette absence de différenciation est un peu troublante, et enlève du panache à la trame principale, qui s'efface beaucoup trop.

En ce qui concerne les choses à faire, Far Cry 4 est en revanche un champion toutes catégories du bac à sable. Entre deux missions, vous aurez vraiment énormément de choix pour occuper votre temps libre. Libérations de postes de garde, libérations d'otages, cassages de radio dans les tours, chasses à la bestiole sauvage, forteresses à vider de menaces ennemies, missions aléatoires qui augmenteront votre Karma, les occupations ne manquent pas à Kyrat. Même si tout peut finir par se ressembler, même lorsque vous devrez choisir une mission principale d'Amita ou Sabal, l'ennui est absent, et le fun constant. L'aspect RPG est toujours présent, avec un Ajay Ghale qu'il faudra faire évoluer sur deux tableaux différents (la force et les soins, pour faire un raccourci), et du craft à réaliser pour toujours être équipé convenablement. En somme, un territoire de jeu très plaisant, qui propose une infinité de manières différentes pour amuser les joueurs, seuls ou en coopération.

Gameplay

Déjà excellent dans Far Cry 3, le gameplay de ce nouvel opus en reprend une très grande source d'inspiration, en ajoutant seulement quelques nouveautés. On retrouvera alors un gameplay assez nerveux et précis dans le maniement des armes, toutes sortes de véhicules, mais quelques ajouts inédits comme la possibilité de monter sur des élephants qui possèdent une force dévastatrice, de piloter un mini hélicoptère très amusant, ou de vous servir de votre nouveau grappin pour escalader les flancs de montagnes qui vous bloquent le passage. A ce sujet, il est quand même regrettable qu'on ne puisse pas le planter où on le désire, obligeant le joueur à souvent tourner en rond pour trouver les attaches déjà en place. Si certains crieront au Far Cry 3.5, nous nous contenterons de vanter les mérites d'une reprise d'un gameplay excellent qui a fait, et fait encore ses preuves, et qui sait toujours nous amuser avec autant de plaisir. Le seul reproche que l'on fera donc à Far Cry 4 est de proposer une aventure globalement moins épique que son prédécesseur, mais non moins fun à jouer.

    

    

Scénario

Durant les 15 premières minutes de jeu, Far Cry 4 nous laisse l'espoir d'un scénario tonitruant, apporté par un casting de choix dont fait partie Pagan Minh, le dictateur de Kyrat. Une fois l'euphorie de la scène cinématique d'introduction passée, on se retrouve tout autant abandonné par cet aspect scénaristique que dans Far Cry 3, pour une ligne conductrice qui restera très en retrait pendant toute l'aventure. Ce sera donc à vous de vous faire votre propre histoire dans Far Cry 4, mais ne comptez pas sur le jeu pour vous guider et vous en mettre plein la tête avec des retournements de situations. Un aspect décevant du jeu, très certainement, qui pourrait pourtant aller visiter de nouveaux horizons avec une mise en scène intéressante et un script plus complet.

Bande son

Tout comme pour le scénario, le doublage de Far Cry 4 nous fait tout d'abord vivre une scène d'introduction épique, qui retombe ensuite comme un soufflet pour laisser place à des interprétations qui vont du très bon au très moyen. Un problème de ton est à signaler dans certains endroits de Kyrat, et certaines missions où les personnages abordent un accent assez stéréotypé, mais surtout à des élans de paroles trop variables. Le doublage en français n'est pas mauvais, mais souffle le chaud et le froid assez régulièrement, parfois même au sein d'une même situation. Côté musiques, les compositions sentent bon les musiques Bollywood et autres airs de relaxation qui collent parfaitement à l'aventure, tout comme les bruitages qui ressortent bien. Mais d'une manière générale, et c'est le cas dans pas mal de FPS à monde ouvert, l'environnement sonore de Far Cry 4 est assez timide, peut-être même un peu trop.

Durée de vie

S'il y a un bien une production pour laquelle vous en aurez pour votre argent en ce mois de novembre 2014, c'est bel et bien Far Cry 4 qui propose un contenu dantesque ! La map de Kyrat n'est pas plus grande que celle de Far Cry 3, mais la quantité de choses à faire est vraiment plus généreuse. En effet, si la mission principale ne devrait pas vous occuper plus de 15 heures en normal, il y a de quoi passer un total de plus de 50 heures à errer dans Far Cry 4 pour toujours faire quelque chose de nouveau. A cela s'ajoute la possibilité de faire des missions en coopération, et en multijoueur (avec éditeur de cartes à la clé), pour une durée de vie très solide. La lassitude ne s'installant pas, c'est donc un excellent point à citer pour le FPS d'Ubisoft qui ne lésine pas sur le contenu.

Conclusion

Alors que certains joueurs taxeront Far Cry 4 de Far Cry 3.5, nous avons trouvé en ce nouvel épisode bien des qualités qui rendront les joueurs heureux sans se poser cette question assez illégitime de toujours vouloir révolutionner des suites. Certes, le gameplay se contente de recycler des mécanismes déjà connus, mais sait aussi apporter des nouveautés très plaisantes comme le contrôle d'un élephant et le pilotage d'un mini hélicoptère, en passant par l'escalade de montagnes grace au grappin. Mais là où Far Cry 4 fait mal se situe dans sa capacité à toujours occuper le joueur en l'éloignant constamment de l'ennui et de la lassitude. Les missions finissent par se ressembler, mais l'intérêt du joueur est toujours boosté par un Kyrat très fun à parcourir, et truffé de choses à faire. Si vous avez aimé la formule Far Cry 3, vous ne pourrez qu'être charmé à nouveau par ce Far Cry 4 qui saura vous contenter, tout en étant un poil moins percutant dans ce qu'il propose en termes de dynamisme des missions. Outre un scénario très effacé et un charisme des personnages faiblard, nous n'avons pas grand chose à reprocher à cet excellent opus que nous conseillons chaudement à tous !

Verdict : 16 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 547 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 659 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1207 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1107 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1307 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1168 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !