Test de Disaster Report 4 Plus: Summer Memories

Initialement prévu pour faire sa sortie sur PS3 en 2011, Disaster Report 4: Summer Memories est ce qu’on peut appeler un jeu « maudit ». Appuyant son univers sur un personnage confronté à une vague de séïsmes au Japon, le titre avait été annulé par son développeur, Granzella, pour finalement refaire surface quelques années plus tard. La sortie d’un tel jeu en plein drame de Fukushima n’était en effet pas au goût du jour. 

C’est donc maintenant en pleine période de confinement / quarantaine mondiale de COVID-19 que Disaster Report 4: Summer Memories pointe le bout de son nez, durant une catastrophe sanitaire. Un bon jeu ? Verdict dans notre test réalisé sur PS4 Pro, via une édition PS Store offerte par l’éditeur.

Disaster Report 4 – De quoi ça parle ?

– Un simulateur de catastrophes naturelles sismiques

– La série était autrefois connue, en Europe, sous le nom de SOS: The Final Escape

– Vous incarnez un homme ou une femme qui se rend dans une ville japonaise pour un entretien d’embauche

– Un séïsme se déclenche, et vous êtes obligés de vous en sortir, tout en aidant (ou pas !) les autres

– Il s’agit d’un jeu d’aventure principalement, avec une gestion d’un inventaire pour un petit côté survie

– Le jeu n’est pas traduit en français : voix en japonais et textes en anglais

Ce que vous devrez accepter pour apprécier Disaster Report 4

– Graphiquement, nous sommes restés bloqués en 2011 pour beaucoup de choses, à part quelques effets sympathiques un peu plus modernes

– Les déplacements du personnage sont un peu raides, mais on finit par vite s’en sortir

– Il s’agit d’une série « de niche », qui ne plaira pas à tout le monde par son côté lent et parfois un peu psychorigide pour progresser dans les niveaux (beaucoup de scripts pour ouvrir la progression)

– Les niveaux ont été designés pour tourner sur une PS3. Il y a donc beaucoup de temps de chargement et des zones reliées entre elles pas spécialement grandes

Ce qui nous a énormément plu dans Disaster Report 4

– La sensation d’être vraiment plongé au coeur d’une catastrophe naturelle

– L’aspect aventure : il faut parler aux bonnes personnes pour progresser et trouver des indices

– Le système de questions à choix multiples, qui personnalise bien le jeu en fonction de la personne que vous souhaitez être dans le jeu : une aide précieuse ou une véritable peste égoïste

– Les environnements sont variés, et évolutifs en fonction des répliques sismiques qui surviennent n’importe quand

– La direction artistique rattrape grandement la technique datée

– Les liens noués avec les survivants sont souvent forts, on s’attache vraiment à ceux qu’on rencontre et on souhaite les garder en vie le plus longtemps possible

– Des situations de gameplay tout de même variées, qui relancent sans cesse l’intérêt du jeu

– On peut enfin jouer à ce titre, resté bloqué chez Granzella pendant des années !

– Une belle durée de vie d’une quinzaine d’heures

– Contrairement aux anciens épisodes, on suit le même personnage tout le jeu, ce qui renforce l’immersion et l’attachements aux personnages

– La gestion des besoins vitaux du personnage, apportant un petit aspect survie

Ce qui nous a un peu agacé dans Disaster Report 4

– Un level design et game design « à l’ancienne » avec des mécaniques très rigides (si vous ne passez pas à tel endroit à tel moment, vous ne pourrez pas progresser, par exemple)

– Techniquement, c’est vraiment limité, même sur PS4 Pro

– On sent les limites budgétaires assez souvent. Dommage, mais pas non plus rédhibitoire

Vous aimerez Disaster Report 4, si : 

– Vous avez aimé les SOS: The Finale Escape

– Vous aimez les jeux d’aventures

– L’urbex et les situations apocalyptiques

– Les jeux d’aventure assez lent, mais qui ne manquent pas de retournements de situations

Vous n’aimerez pas Disaster Report 4, si : 

– Vous vous attendez à un jeu d’action à la Call of Duty en mode campagne où tout explose dans tous les sens

– Vous ne comprenez pas un mot d’anglais : le jeu est malheureusement uniquement en VOST

– Jouer à un jeu qui possède des graphismes de PS3 est impensable pour vous en 2020

Notre verdict définitif sur Disaster Report 4

Après plus de 9 ans d’attente, nous ne sommes absolument pas déçus par Disaster Report 4: Summer Memories. Le titre arrive, malgré une réalisation d’un autre temps, à nous plonger dans l’enfer d’un séïsme de belle manière, en donnant toujours envie d’en voir plus. Avec une bonne durée de vie et une gestion sympathique de l’aspect survie le jeu de Granzella nous prouve que les graphismes ne font pas tout dans un jeu vidéo.

Un titre qu’on conseillera à tous les amoureux de la série, et aux amateurs de jeux d’aventure qui progressent lentement, mais sûrement. L’impression d’avoir vécu une catastrophe naturelle est totale en jouant à Disaster Report 4, et c’est bien la l’objectif des développeurs qui est mené à son terme. On est d’ailleurs bien curieux et rêveurs de voir ce que pourrait donner une telle production avec un budget AAA !

Gameplay de Disaster Report 4: Summer Memories

Verdict : 15 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 362 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 971 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 917 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1159 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1082 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    Exoprimal | Le jeu de dinosaures de Capcom déjà abandonné

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1061 views
    Exoprimal | Le jeu de dinosaures de Capcom déjà abandonné