Test de Burnout Paradise Remastered

Chaque nouvelle année a beau apporter son lot de jeux vidéo de course, force est de constater que les titres très arcade se font de plus en plus rare. Studio « couteau Suisse » d’EA, Criterion n’est en effet plus qu’une entreprise qui donne des coups de main sur divers projets de l’éditeur, dont les précédents Need for Speed, et dernièrement, les batailles spatiales de Star Wars Battlefront 2. Attendu au tournant pour un nouvel opus de la saga Burnout, ce sera finalement Burnout Paradise Remastered qu’il faudra apprécier. De sortie pour fêter les 10 ans du jeu de base, cette version remastérisée vaut-elle le coup ? Verdict dans notre test réalisé sur PS4 Pro, via une clé PlayStation Store offerte par EA.

Une liberté enivrante qui peut perdre

Plus de 10 ans après sa sortie initiale sur PS3 et Xbox 360, on peut toujours dire que Burnout Paradise Remastered reste très particulier dans son genre. Ici, pas de scénario, pas de fil d’Ariane pour vous guider vers différentes épreuves, pas de tutoriel : vous êtes d’entrée de jeu complètement libre de faire ce que vous voulez, quand vous voulez. Reboot de la série, Paradise avait bénéficié à l’époque d’une belle source d’ingéniosité de son game designer, Alex Ward (à qui l’on doit également les inoubliables Black et Remake de NFS Hot Pursuit et NFS Most Wanted en 2010 et 2012), pour un retour à l’arcade pure, la vraie.

En résulte alors deux choses toujours valables en 2018 dans Burnout Paradise Remastered : un fun absolument immédiat et intense qui permet d’enchaîner les courses, les défis et la vitesse comme jamais, mais également des moments où l’on reste un peu cloué au sol en se demandant quoi faire ensuite, le titre étant dénué d’une quelconque trame. Sans niveaux à atteindre non plus, ni logique de progression particulière, Burnout Paradise Remastered vous offre d’emblée la totalité de son terrain de jeu excellemment designé en quartiers, en vous laissant la lourde tâche d’organiser vos parties comme vous l’entendrez.

Une belle remastérisation du jeu de 2008

Si beaucoup de « Remastered Edition » sont plutôt feignantes en se contentant d’une rapide update des textures (comme le dernier Devil May Cry HD Collection par exemple), Burnout Paradise Remastered n’est pas plus vaillant, mais a le mérite de faire davantage plaisir aux yeux du fait de son âge beaucoup moins grand. Remastériser un jeu de 2008 qui tournait déjà en HD sur PS3 et Xbox 360 a donc permis à EA de faire un beau travail de rénovation, pour un titre qui se rapproche de ce qu’on avait sur PC à l’époque. L’aspect anguleux des décors et des voitures généralement constaté est donc absent de ce Burnout Paradise Remastered, et l’ajout d’effets graphiques plus modernes (on pense notamment aux éclairages dynamiques) font plaisir aux mirettes.

Sur PS4 Pro et Xbox One X, la résolution s’approche, comme toujours, de la 4K native, pour une netteté appréciable, et un framerate qui ne descend jamais en dessous des 60 images par seconde. Un beau boulot, pour un épisode de la série maintenant paré à affronter les années à venir.

Un Burnout à faire au moins une fois dans sa vie !

Le prix de vente de Burnout Paradise Remastered est un poil élevé (36,99€ sur Amazon.fr), mais le titre vaut clairement la peine d’être découvert si vous n’avez jamais touché à cette pépite de l’arcade. Représentant parfait de la liberté et de l’ivresse de la vitesse d’un jeu de course, Paradise est le genre de titre qui nous fait regretter l’arrêt de la série par EA et Criterion, avec un Alex Ward maintenant bien loin de tout ça, ayant créé son studio en 2014. Ravivé graphiquement, Burnout Paradise Remastered est donc toujours aussi fun, rapide à prendre en main, intéressant en solo comme en multijoueur, même si son aspect Pop-corn pourra essoufler un peu les joueurs au bout de quelques heures de jeu d’affilé. Un titre à ressortir pour se défouler, régulièrement !

Disclaimer : Lorsque nous testons une version Remastered d’un jeu que nous n’avions pas déjà testé en version originale sur Playerone.tv, nous appliquons une notation « d’époque » en nous remettant dans les conditions de la sortie du titre. Il est bien évident qu’en 2018, certains aspects ne tiendraient pas la comparaison avec la concurrence actuelle.

Verdict : 18 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 541 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 565 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 895 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 881 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    Exoprimal | Le jeu de dinosaures de Capcom déjà abandonné

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 879 views
    Exoprimal | Le jeu de dinosaures de Capcom déjà abandonné

    Dead Rising Deluxe Remaster | Sortie et nouveautés en détails

    • By Sadako
    • juillet 6, 2024
    • 1088 views
    Dead Rising Deluxe Remaster | Sortie et nouveautés en détails