Test de Berserk and the Band of the Hawk

Si les Dragon Ball, Naruto ou One Piece possèdent nombre d’adaptations en jeux vidéo depuis longtemps, le pauvre Berserk n’avait jusqu’à présent eu la vedette que sur Dreamcast dans un Sword of the Berserk: Guts’ Rage très agréable, mais également largement indisponible chez nous, en France. Les fans se sont donc immédiatement réjouis de voir Omega Force et Tecmo Koei annoncer Berserk and the Band of the Hawk sur PC et les différentes PlayStation de Sony lors de l’E3 2016, en plaçant de belles attentes dans le titre. Un Musou de plus au compteur des développeurs ? Verdict dans notre test de Berserk and the Band of the Hawk, réalisé sur PS4 Pro via une édition Blu-ray offerte par l’éditeur.

32 Tomes à son Arc

Que vous connaissiez ou non l’univers de Guts, sachez que ce Berserk and the Band of the Hawk couvre les 32 premiers tomes. Au cours de votre avancée dans les missions du jeu, vous pourrez donc admirer les évolutions des aventures des personnages via des cinématiques tantôt issues de l’oeuvre originale, tantôt en 3D temps réel qui reprennent elles aussi les faits de l’anime. Et si Omega Force respecte très bien le scénario de Berserk, la direction artistique de ce Berserk and the Band of the Hawk est également une réussite, même si les fans auraient peut-être souhaité voir des combats encore plus gores que ce que nous avons en l’état. En effet, la série décape, ouvre des torses et coupe des membres, un degré de violence qui ne sera pas présent dans le jeu vidéo malgré des hectolitres de sang qui retapisseront autant les personnages que le sol des arènes.

Graphiquement, nous sommes d’ailleurs en présence du Musou le moins joli de ces dernières années, en raison d’une palette de couleur moins pétante que ce qu’on par exemple pu voir dans les Dragon Quest Heroes et Hyrule Warriors. Néanmoins, le nombre de personnages présent simultanément à l’écran est toujours une véritable dinguerie, à tel point que lors de certains combats, on a peine à distinguer un Guts (ou autre perso) qui nage littéralement au milieu d’une piscine d’hémoglobine. Le niveau technique reste donc acceptable en privilégiant les 60 images par seconde, tenues tant que possible sauf cas extrêmes, avec des environnements contenant caisses et autres objets destructibles à péter avec votre épée de 125 métres de haut. En bref, Berserk and the Band of the Hawk ne vous collera pas une claque graphique, est bien en dessous de ce qu’on pouvait trouver dans Samuraï Warriors 4-II, mais les grandes maps ne sont pas hideuses pour autant, pour qui aura déjà touché à un Musou au moins une fois dans sa vie vidéoludique.

L’expertise d’Omega Force se confirme encore

L’expérience des développeurs dans la création de Spin-off inspirés de séries connues n’est déjà plus à prouver du côté de chez Omega Force, et se confirme toujours plus avec ce Berserk and the Band of the Hawk. Quoi qu’il en soit, le studio reprend ici la formule très classique de ses Dynasty et Samouraï Warriors en l’implémentant simplement dans l’univers de Berserk. Tel un bon Musou classique, il faudra alors vider les zones des maps en tuant les centaines d’ennemis et leurs supérieurs, faire de nombreux aller-retours pour ne pas que les points stratégiques ne se fassent envahir par des contre-attaques, et recommencer aux missions suivantes. Quelques combats de boss impressionnants sont d’aileurs interposés entre les chapitres du titre, et sont particulièrement agréable à affronter en raison d’un soin artistique très fidèle apposé par Omega Force.

Sur le champ de bataille, vous pourrez également ramasser des power-up, tandis que la préparation d’avant mission donnera lieu, tout comme dans les autres Musou, au choix de votre équipement pour être plus solide en combat. Côté gameplay, Omega Force a su adapter les coups spéciaux pour qu’ils ressemblent au maximum aux furies de Guts et autres personnages jouables, pour un maniement qui s’apprend très vite, et qui reste surtout hyper addictif malgré un nombre de combos pas des plus impressionnants. Pour être tout à fait honnêtes avec vous, nous trouvons d’ailleurs que ce Berserk and the Band of the Hawk est peut-être le Musou le plus frénétique jamais conçu par Omega Force, grâce à des ennemis encore plus nombreux et à des coups qui savent exprimer leur puissance en dirigeant les personnages. Un véritable défouloir en bonne et dûe forme qui fait vraiment plaisir à se laisser manipuler, et qui n’est pas plus répétitif que tous les autres Musou.

Un jeu que les fans de Berserk doivent avoir !

Vous l’aurez certainement déjà compris en lisant ce test de Berserk and the Band of the Hawk sur PS4, le titre n’a rien de vraiment suprenant du point de vue de son gameplay ou de son level design, mais assure l’essentiel : du fun, et une fidélité vraiment louable à l’univers de Guts. Un titre qui dépassera d’ailleurs la 50aine d’heures de jeu, voire plus encore si vous voulez booster les niveaux des différents personnages, pour un jeu qui surpasse d’ailleurs la qualité de Sword of the Berserk: Guts’ Rage sur Dreamcast près de 20 ans plus tard. Il était temps !

Verdict : 15 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 619 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 722 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1248 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1138 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1326 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1188 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !