[Edito] Windows 10 – Nouveautés et bug micro qui nous fait revenir à Windows 7

Lorsqu’une nouvelle version de Windows fait son apparition, nous choisissons en général de l’installer sur l’un de nos PC secondaires histoires de voir si tout se passe bien. Pour l’une des rares fois sur Playerone.tv, je décide de m’exprimer à la première personne, pour mieux vous relater ma courte expérience sur le nouvel environnement de Microsoft. Avec Windows 10, je n’ai pas pratiqué cette prudence, et ai directement décidé de franchir le cap sur mon PC principal, un Alienware Aurora R4 qui n’a plus vraiment grand chose d’un Alienware, puisque monté à partir d’un tour vide qui ne possédait plus que la fameuse carte AlienFX responsable de l’effet « Mon Beau Sapin » qui anime mon bureau lorsque j’enchaine les heures de rédaction, encoding de vidéos et divers tâches pour notre site. Quoi de beau après quelques heures passées sur Windows 10 ? Petit récit des bonnes trouvailles de Microsoft, et d’un bug vraiment honteux pour un OS désormais commercial.

Windows – Une histoire d’amour ancienne

La plupart des ordinateurs de la rédaction sont des PC. Au fond de la classe, vers le radiateur, on trouvera néanmoins Serenity et Speedy qui possèdent chacun une sorte de gros Game & Watch avec une pomme à moitié bouffée dessus, beaucoup trop chers bien nommée Mac Book, mais qui ont aussi de quoi faire tourner des jeux vidéo dès leurs sorties, de bons vieux PC. « Tu dis qu’un Mac c’est beaucoup trop cher et tu fais ton Jacky sur un Alienware ? Pauvre mec va ! » Ok, mais quand on trouve une bestiole comme ça au prix d’un Eee PC, on ne va pas dire non ! Bref, revenons en au sujet du jour, notre cher Windows, qui rythme mes journées depuis que j’ai laché mon Amstrad CPC 6128 Couleurs et la Dreamcast de Sega pour surfer sur internet. 

Windows XP était génial. Vista beaucoup moins, mais à mon avis, il était surtout installé sur beaucoup trop de machines ne pouvant pas le faire tourner correctement, ce qui n’a pas aidé à sa réputation, entre autres maladresses. Windows 7 ? Le meilleur à mon goût, et surtout pour l’utilisation que j’ai d’un ordinateur. Actuellement, mon PC est équipé comme un roi avec des composants largement suffisants pour vous envoyer du 1080p 60fps sur nos GameShow et autres vidéos et Livestream, 3 écrans branchés sur la CG pour mieux suivre nos mails, rédiger et investiguer tout en répondant aux conneries de Chris et Serenity sur Skype sur l’écran de droite, bref, des applications, il y en a absolument partout !

Quid de Windows 8 et Windows 8.1 ? De très bons OS aussi, mais qui n’animent que mes déplacements sur mon PC portable, un Alienware M15X. Oui, c’est encore un PC de Jacky, et je l’ai encore eu au prix d’une PS4. Non, je ne vole pas mes ordinateurs chez les gens, je suis patient et j’aime chercher la bonne affaire (hein, Serenity !). Même si ce PC vieillit, il reste 50 fois plus puissant que la charette de Choum qui encode les Show en à peu près 6 jours. Autant vous dire que si son compteur électrique saute, vous avez l’émission de la semaine bien profond là où je pense ! En tout cas, W8 et W8.1 sont de supers OS qui ont beaucoup été critiqués pour des raisons un peu « cons-cons » selon moi, mais c’est surtout les versions RT qui ont littéralement foutu le bordel. 

En parlant de Windows RT, d’ailleurs, je possède une Microsoft Surface 2, un vrai bijou que j’ai fait vendre à bon nombre de mes connaissances pour son côté multi-fonction vraiment sexy. A mi-chemin entre PC portable et Tablette, la Surface n’a vraiment pas eu le succès qu’elle méritait, et a été complètement achevée par les Surface Pro, aux architectures bien différentes. Dommage. Ah oui, au faite, si vous avez une Surface RT vous aussi, on peut apparemment s’asseoir bien fort sur Windows 10, ou presque. Double dommage, mais on s’en servira toujours pour ce qu’elle propose !

Tu me le donnes quand ton pu*$*§ de Windows 10 mec ?

Quand Microsoft a laché la date de sortie officielle de Windows 10, soit le 29 juillet 2015, il avait prévenu aussi que tout le monde ne pourrait pas le télécharger et l’installer tout de suite. On appelle ça toujours une date de sortie, quand c’est à la tronche du client comme ça ou bien ? Plus de deux semaines plus tard, un peu lassé d’attendre et de voir la notification dans ma barre des tâches me taunter en me disant que « ce n’est pas possible pour le moment mais qu’on vous tiendra informé de quand ça le sera » (on se croirait au téléphone avec un FAI quand notre connexion internet saute et qu’on doit télécharger GTA 5 sur PC…), je me décide à chercher sur le net une méthode pour accélérer les choses, si elle existe.

C’est un grand oui, plusieurs options sont disponibles pour forcer Windows 10 à se télécharger, en passant par CMD ou en téléchargeant un petit logiciel qui récupère le tout, solution N°2 que j’ai adopté. Windows 10 pèse un peu plus de 5 Go, rapidement récupérés, et s’installe plutôt assez vite, en moins de 40 minutes sur mon vieux DD qui date. Jusque là, tout va bien, le PC redémarre plusieurs fois sans jamais s’éteindre, rien ne fume, Cortana ne me dit pas encore d’aller me faire mettre et de réinstaller Windows 7 ou d’acheter une Xbox One, et j’arrive enfin sur le nouveau bureau de l’OS.

Windows 10 – Le monde des bisounours

C’est beau, mes trois écrans sont allumés et déjà configurés en configuration « Playerone.tv » sans passer par le super outils multi screen UltraMon, j’ai deux barres bizarres sur les écrans latéraux, mais dans l’ensemble, tout se déroule plutôt bien. Chose super agréable, tous mes logiciels sont compatibles en apparence, de Corsair Link pour monitorer mon Watercooling à la gestion des 347 ventilateurs de la tour manuelle ou automatique, tout fonctionne ! Je découvre un peu les entrailles de l’OS, je farfouille dans les options, les paramétres, et je vois que ce Windows 10 est vraiment très ergonomique pour les utilisateurs habitués aux systèmes d’exploitation made in Microsoft. Je n’ai pas eu le temps de faire joujou avec Cortana, ni de vraiment personnaliser mes tuiles du menu démarrer, puisque de plus grosses me sont tombés sur la gueules quelques heures plus tard.

Mais si j’ai forcé le destin pour obtenir Windows 10 avant décembre 2017 (après je pourrai plus, y a Shenmue 3 !), c’est bien entendu pour commencer à jauger le fameux DirectX 12 qui est l’une des features les plus importantes pour nous, les gamers ! Et puis aussi, c’est l’été, l’actu est calme, il faisait aujourd’hui un temps de merde, c’était le jour parfait pour perdre du temps voir si Windows 10 serait l’élu des prochains mois de travail sur mon PC de beauf. Jusqu’au moment de tester le livestream, il l’était. Mais il ne l’a très rapidement plus été.

[Mise à Jour 21/08] En retentant la migration vers Windows 10 lorsque mon ordinateur me le propose automatiquement, les mêmes bugs sont à noter. Ce n’est donc pas un souci de mise à jour forcée.

Au revoir Windows 10 !

Je vais sur Mumble, je croise un certain Suicide et un Chris sauvage qui se foutent de ma gueule comme pas deux parce que j’ai une voix de robot. Une quoi ? Non, une voix d’Alien plutôt. Windows 10 est-il si puissant qu’il aurait fait prendre vie à mon Alienware R4 ? Non, pas vraiment, mais il a surtout complètement mis par terre mon système audio ! Bon, un bug, ça peut arriver quand on change d’OS, et il suffit généralement de télécharger et d’installer quelques nouveaux drivers compatibles pour que ça reparte ! En général, oui. Mais là, non. Après 3 installations de divers pilotes Audio HD Realtek et 12 redémarrages plus tard, les emmerdes s’enchainent. Le gestionnaire Alien Command Center pète un plomb, fait souffler les ventilos à 100% (c’est difficile pour les oreilles un Aurora R4 à 100%, avis aux connaisseurs !), Alien FX se croit chez Mémé et allume n’importe comment les lumières, les Events ne s’ouvrent plus, mais surtout, j’ai toujours ce bug audio qui transforme ma voix en robot hyper saturé, inaudible pour tout le monde !

Après vérification (on sait jamais, le hasard, les coïncidences, tout ça tout ça…), non, ma table de mixage, mon micro et mes ports jacks audio vont bien. Ouf. Et là, un éclair de génie : si j’allais sur le site officiel ASRocks pour voir si des pilotes W10 existent ? Ils existent ! C’est reparti pour une série de redémarrages intempestifs, et après avoir saigné tous les correctifs possibles, le fatalisme m’emporte à 100% : Windows 10 est inutilisable pour moi. En allant faire un premier tour sur l’ami Google, je ne vois pas trop d’où cela peut venir. Au deuxième tour, je vois des dizaines de joueurs se plaindrent du même problème que moi. Un petit malin a réussi à passer outre en bidouillant des options dans le gestionnaire de périphériques audio, mais est obligé d’hurler pour que ses potes l’entendent. Ah, et aussi, entre temps, Corsair Link ne veut plus démarrer, avec un Windows 10 qui me jure que ce programme n’est pas compatible. Il s’est pourtant lancé 3 fois de suite sans problème il y a 15 minutes, mais si tu l’dis mon pote… !

Pour la soluce d’Einstein Junior sur Steam, cette manip est sans effet chez moi, et même si ma connaissance de la sphère audio est grande en informatique, je sèche. Pire encore, après avoir remis tous les paramètres par défaut, Audacity ne reconnait plus du tout mon entrée micro. Avant, je pouvais enregistrer des orgasmes d’Aliens, et là, ça ne fonctionne plus du tout. Ok, on remet Windows 7 ! 20 minutes plus tard, tout refonctionne, et je retrouve un PC opérationnel et ma voix de poulet comme avant.

Windows 10 est toujours en Bêta ?

Est-ce que Windows 10 ne voulait pas s’installer sur mon PC en raison d’une incompatibilité avec ma carte mère et son chipset audio ? Peu probable vu que le constructeur lui-même a déjà tout prévu. Dans tous les cas, je trouve complètement honteux de mettre sur le marché un système d’exploitation qui empêche d’utiliser ce qu’un très grand nombre de personnes feront avec leur ordinateur : des appels via Skype ou autre. Ca va y aller, les conversations d’Aliens dans les jours à venir ! Plus sérieusement, je ne comprends pas comment Microsoft a pu mettre dans la nature un OS qui affiche apparemment ce bug depuis des mois, lorsque W10 était encore en bêta l’année dernière. Des incompatibilités arrivent forcément avec un nouveau système d’exploitation, mais un bug comme ça, on me l’avait encore jamais fait. Que des logiciels tiers comme Corsair Link (déjà daubé jusqu’à l’os sur un OS compatible…) et Alien Command Center ne répondent pas à 100%, j’accepte, mais qu’une fonction aussi essentielle que la gestion audio me lache, absolument pas.

La carrosserie de Windows 10 est malgré tout fabuleuse, et je le réinstallerai dès que tout cela semblera réglé, mais pour l’heure, je ne peux pas utiliser ce PC qui fait tout avec une tare pareille. Une grosse déception pour ma part, donc, que ce Windows 10 qui n’a pas su être opérationnel dès le départ, et qui n’est pas foutu de se déployer chez tout le monde le même jour. Enfin, à première vue, le démarrage me parait plus lent qu’avec Windows 7, et le lancement des applications prend aussi plus de temps, au contraire de la gestion multi-tâches qui consomme moins de ressources processeur. Mais tout cela sera mesuré plus tard, puisque je suis de retour sous W7 ! A bientôt, W10 !

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    [Edito] Ce qui cloche dans l’industrie des jeux vidéo depuis 2020

    Certains aspects de l’industrie du gaming ne tournent plus très rond, et cela méritait un édito pour faire le tour de la question !

    [Edito] Les deux réactions (débiles) à la mode qui reviennent à chaque test !

    Un petit billet d’humeur pour vous faire part de deux réactions à mes tests qui reviennent en boucle à chaque test de jeux vidéo !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 103 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 439 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    • By Rainbow
    • juin 18, 2024
    • 555 views
    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 513 views
    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    • By Sadako
    • juin 17, 2024
    • 552 views
    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 609 views
    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »