Test de The Amazing Spider-Man

Réalisation technique

The Amazing Spiderman n’est clairement pas le plus beau jeu du siècle, celui-ci étant parsemé de textures baveuses, d’aliasing et parfois même de clipping, mais rien de très méchant. Cependant, Spiderman est réussi, tant au niveau de la modélisation que de l’animation. Les ennemis principaux profitent eux aussi d’une belle modélisation (Scorpion par exemple).

Direction artistique

Manhattan, terrain de jeu de Spiderman et de ses ennemis, est agréable à parcourir, même si les bâtiments nous donnent l’illusion de se ressembler au bout d’un certain temps. Les missions (chez Oscorp, par exemple) se déroulent la plupart du temps en intérieur, et on aurait aimé plus souvent à l’extérieur pour ne pas avoir ce sentiment de « déjà-vu »… L’animation de Spiderman est spectaculaire ! Il est souple et agile, ce qui lui permettra de réaliser des sauts ou des attaques éclairs sans la moindre difficulté ! Néanmoins, on aura tendance à ne pas apprécier la rigidité trop importante du personnage, mais rien de bien gênant !

Level design

Autant le dire tout de suite : un poisson rouge vous donnerait plus de fil à retorde que vos ennemis, tellement ceux-ci sont idiots… Manhattan a le mérite d’être plutôt grande, un bon point. On peut bien entendu s’accrocher sur les murs, marcher au plafond,… Peut-on faire une toile ? Bien sûr que oui ! Mais, comme dit précédemment, tous les niveaux finissent par se ressembler. En fait, le monde ouvert est sous-exploité, et c’est bien là un des points faibles de The Amazing Spiderman.

Gameplay

Batman enchaîne les coups specta… Je voulais dire Spiderman ! En effet le gameplay de The Amazing Spiderman n’est pas sans rappeler celui de Batman Arkham City… avec le talent en moins. En effet, outre une agilité hors du commun, Spiderman, à la manière d’un Batman sur sa gargouille, peut de son toit faire une élimination discrète, effectuer des contres, des parades… tout y est ! Mais rien y fait : on voit là l’envie des développeurs d’intégrer un maximum de choses, mais tout cela est maladroit, simplifié (le gameplay en perd sa profondeur) et répétitif…

Scénario

Le jeu est la suite directe du film du même nom, mais pas besoin de l’avoir vu pour comprendre le jeu : un virus (qui rend mutant quiconque est exposé par une morsure) s’est échappé d’Oscorp ! C’est donc tout naturellement que le jeune Peter Parker va, avec l’aide du Dr Curt Connors (le Lézard), sauver Manhattan d’une épidémie mortelle. Voilà pour le scénario qui, même s’il est sympathique, devient lassant, encore une fois à cause de sa répétitivité.

Bande son

Le doublage est correct, sans plus. Les répliques de Spiderman, au début sympathiques, deviennent énervantes à la longue. Le bruitage général est plutôt convainquant, même si on aurait préféré plus de conviction dans la voix des protagonistes.

Durée de vie

Comptez 7h pour finir la trame principale du jeu et 9h pour les 100%. C’est peu et en plus d’être répétitif sur la quête principale, les quêtes secondaires sont tout aussi redondantes : vous avez le choix entre une arrestation de voyous via un QTE ennuyant, ou la collecte de BD très (trop) simple, des missions en intérieur qu’on oubliera vite… et une rejouabilité réduite.

Conclusion

On a ici les éléments qui auraient pu rendre le jeu excellent… mais Beenox Studio tombe ici dans la facilité du «copier-coller» avec Batman Arkham City en simplifiant un système déjà très simple. Les fans des comics Spiderman pourront apprécier le jeu, même s’il est loin de l’esprit comics et plus vers l’esprit cinématographique. Nous ne pouvons que vous le conseiller qu’à prix réduit, même si le jeu n’est pas mauvais et même bon par moment.

Verdict : 13 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Related Posts

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 639 views
    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 241 views
    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 331 views
    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go

    Metal Gear Solid: Snake Eater Delta | Date de sortie, éditions à venir et trailer

    • By Rainbow
    • juin 11, 2024
    • 877 views
    Metal Gear Solid: Snake Eater Delta | Date de sortie, éditions à venir et trailer

    Longue séquence de gameplay pour Assassin’s Creed: Shadows

    • By Rainbow
    • juin 10, 2024
    • 170 views
    Longue séquence de gameplay pour Assassin’s Creed: Shadows

    Nouvelles infos pour Phantom Blade Zero

    • By Rainbow
    • juin 10, 2024
    • 532 views
    Nouvelles infos pour Phantom Blade Zero