Test de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel

A l’heure où la plupart des développeurs et éditeurs concentrent leurs efforts sur PS4, Xbox One et PC, certains studios souhaitent encore profiter du parc incroyablement élevé de PS3 dans le monde. C’est le cas de Nihon Falcom qui nous propose de redécouvrir sa série The Legends of Heroes, avec l’opus Trails of the Cold Steel paru au Japon en 2013. Près de trois ans plus tard, nous voici donc avec un J-RPG distribué tout en anglais par Xseed, via notre test effectué sur PS3 fournie gratuitement par l’éditeur du titre. Un J-RPG de plus ? Verdict !

Un peu d’histoire

Vous ne connaissez pas la série The Legend of Heroes ? Non, vous n’êtes pas spécialement moins cultivé que votre voisin, la série étant toujours restée plutôt discrète en Europe. Initiée en 1989 via Dragon Slayer: The Legend of Heroes, la série de Nihon Falcom a ensuite connu un rythme d’un nouvel épisode tous les 2 à 3 ans, uniquement au Japon. Chez nous, les joueurs PSP se souviennent peut-être de Trails in the Sky, ainsi que de sa suite qui était sorties sur la même console et sur PS Vita. Autant dire que cette saga est très loin d’avoir la popularité des Final Fantasy, Dragon Quest et autres Tales of. Ce n’est pourtant pas une raison de la bouder, les qualités des opus passés étant nombreuses. Avec The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel, Falcom nous propose de découvrir le premier volet d’une histoire qui se déroulera en trois parties, dispatchées sur trois jeux. 

Que s’est-il passé entre la sortie du jeu en mars 2013 au Japon et son arrivée en Europe pratiquement 3 ans plus tard ? The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel II est déjà disponible au pays du soleil levant, toujours sur PS3 et PS Vita, alors que le troisième et dernier volet est annoncé pour une date encore non fixée sur des supports inconnus. Les longs délais d’arrivée en France et les J-RPG qui nous passent sous le nez, n’importe quel amateur du genre s’y sera forcément déjà exposé. Si l’on peut donc se réjouir de voir ce premier opus paraitre chez nous, les non-anglophones déchanteront puisque The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel est intégralement en anglais, des voix aux sous-titres en passant par les menus.

Est-ce bien grave, docteur ? Si vous ne pipez pas un mot d’anglais, nous vous déconseillons vivement de vous lancer dans le titre de Nihon Falcom, sous peine de ne rien piger à l’histoire qui a bien des choses à vous dire. Des choses intéressantes ? Pas toujours, mais pour faire simple, sachez que vous prendrez rapidement le contrôle d’un étudiant qui débarque dans une grande école qui forme les futurs soldats de l’Empire Erebonian, la Thors Military Academy qui commencera par tester la fameuse Class VII dont vous faites partie. Après quelques longues heures de prologue et d’introduction, une menace terroriste sera à pourchasser et à endiguer, ce qui donnera lieu à un périple mouvementé pour Rean, le nom du héros. Si la narration peut être parfois excellente avec de rares scènes cinématiques sous la forme d’animés, on regrettera pourtant de trop nombreuses phases de dialogues qui trainent en longueur sans faire avancer les choses. Un aspect Visual Novel qui n’est pas des plus passionnants, une manie dont certains studios ont du mal à se séparer. Les japonais aiment-ils vraiment passer des dizaines de minutes à voir des personnages parler de la pluie et du beau temps quand un monde est à sauver et à explorer ? Mystère…

Du Type-0 et du FFVII dans ta soupe !

Au moins, les longues phases de dialogues auront le mérite de creuser les bons traits de caractères des différents personnages de la Class VII et de l’école militaire d’Erebonian. Félicitons d’ailleurs au passage Falcom d’avoir designé des personnages non stéréotypés, pour des protagonistes attachants et vivants. La narration est certes parfois lourdingue, mais dans l’ensemble, nous avons apprécié les faits racontés. Du côté du gameplay, on verra très vite les inspirations de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel, qui puisent à la fois dans le concept écolier de Final Fantasy Type-0 et des matérias de Final Fantasy VII tout en reprenant les Arts des Tales of. Un bon cocktail bien mélangé, que l’on déguste tout au long d’une aventure rythmée.

Faites de quêtes principales dans des donjons et de quêtes secondaires qui vous permettront de tisser des liens avec les autres étudiants, l’épopée de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel se réveille comme dans beaucoup de J-RPG après quelques heures de jeu pour ensuite vraiment vous dévoiler sa nature et son entrain. Chose agréable, les copinages que vous ferez en périodes extra-scolaires pourront renforcer vos affinités pendant les combats, histoire de faire des attaques liées encore plus ravageuses. En parlant du système de combat, vous aurez droit à du tour par tour, traité de manière dynamique. Nihon Falcom a bien mélangé les genres pour arriver à un résultat nerveux, que ce soit dans l’utilisations des pouvoirs, des limites breaks, de la magie grâce aux matérias représentées ici par des cristaux, ou l’utilisation d’objets. En ce qui concerne le leveling, nous n’avons pas trouvé The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel très exigeant de ce côté là, et le farming intensif ne sera pas de la partie.

Do you speak english ?

En somme, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel ne réinvente pas la roue, comme tant d’autres RPG de nos jours, mais propose une formule complète, parfois très tactique contre des boss plus délicats, et une aventure que nous avons apprécié parcourir. Si vous aimez les jeux de ce genre, à moindre budget que les AAA de Square-Enix et autres gros studios, le titre de Xseed et Nihon Falcom vous séduira à coup sûr, alors que les réfractaires aux combats à la chaine et aux lignes de dialogues très nombreuses devront passer leur chemin, comme d’habitude. Graphiquement, d’ailleurs, le titre est agréable à regarder grâce à une patte non réaliste, mais il faut bien avouer que nous sommes très loin de ce qu’une PS3 peut livrer à 100%. On est plutôt dans ce qu’une PS Vita peut faire en étant exploitée correctement, la résolution d’affichage en plus sur PlayStation 3. Rendez-vous dans la suite du jeu pour approfondir le background et en savoir plus sur l’avenir de la Class VII ! En espérant ne pas avoir à attendre 3 ans, cette fois-ci…

Verdict : 14 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 468 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 329 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 590 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 352 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 1012 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 812 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer