Test de Sid Meier’s Railroads !

Réalisation technique

Pour un jeu sorti en 2006, il faut dire que Sid Meier’s Railroads est un bon exemple dans le genre. Le jeu, pour être un jeu de gestion, sait nous offrir de belles choses, comme une eau plutôt bien réalisée, des textures pas trop moches, des ombres plutôt jolies, de beaux effets de fumée… Bref, sans non plus révolutionner le genre, Sid Meier’s Railroads parvient à posséder un très bon aspect technique. Sont néanmoins à déplorer des bugs (provenant certainement du fait que le jeu est testé sur Windows 7), qui feront que le jeu s’arrêtera tout seul, sans avoir pensé à sauvegarder malheureusement, vous obligeant à sauvegarder par vous-même à intervalles réguliers… Petit soucis également, il n’est pas possible d’activer la synchronisation verticale directement dans le jeu.

Direction artistique

Sid Meier’s Railroads s’en sort très bien sur ce point également ! En effet, les nombreuses et différentes maps vous proposeront de mettre le monde à vos pieds (et à vos trains) sur des pleines verdoyantes, des vallées profondes, des océans énormissimes, dans le désert et bien plus encore… Il est d’ailleurs possible de jouer sur des cartes « réelles » comme la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Etats-Unis etc, bien que ces cartes ne soient pas fidèles au poil près, mais c’est appréciable tout de même ! A côté de ça, le jeu dispose de nombreux trains que vous pourrez débloquer au fur et à mesure que votre entreprise s’agrandisse. On peut ainsi débloquer de nouveaux trains à vapeur, des trains électriques et bien d’autres ! Les villes sont assez particulières… En effet, le jeu, pour les faire grandir, ne se fiera pas à la réalité que nous connaissons, mais à vos actions, et à vos échanges commerciaux. Plus vous échanger de marchandises, plus la ville grandira, Lyon pouvant être ainsi 4 fois plus grande que Paris ! Drôle !

Level design

Le level design de ce Sid Meier’s est plutôt bon ! En effet, au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu, vous serez amenés à gagner (ou à perdre) de plus en plus d’argent pour faire évoluer votre entreprise et développer vos échanges commerciaux. Il est ainsi possible tout au long de l’aventure de débloquer de nouveaux trains qui vous permettront de transporter des marchandises plus lourdes, et surtout plus vite. Il vous est également possible tout au long de l’aventure de battre vos concurrents lors d’enchères pour l’achat de brevets, ceux-ci permettant à vos trains de monter des côtés plus rapidement, d’aller plus vites dans les virages serrés, de réduire le coût de pose des voies… Au niveau de vos concurrents justement, sachez que vous êtes au maximum à quatre joueurs sur une carte, et que ceux-ci sont parfois assez neuneu ! En effet, ils pourront construire des voies qu’ils n’utiliseront jamais, ils pourront également transporter des passagers vers des mines, alors que ceci est évidemment inutile, acheter vos parts alors que vous êtes en faillite etc… Néanmoins, ils ne sont pas toujours bêtes, et heureusement ! Cela dépend surtout des moments, en fait !

Gameplay

Un très bon gameplay bien amusant pour ce Sid Meier’s Railroads, voilà à quoi il faut s’attendre ! En effet, Sid Meier’s Railroads parvient très bien à nous offrir un bon gameplay assez riche, et bien diversifié. Ainsi, il est possible de créer des trains à volonté, de poser des voies où on le veut, quand on le veut, à condition d’avoir l’argent… Mais au-delà de ça, il est possible d’acheter les parts de marché des entreprises de vos concurrents, pour ainsi vous faire encore plus d’argent, mais également de les racheter totalement, pour soit supprimer leurs voies, soit les combiner aux vôtres, le but étant que vous deveniez la seule entreprise présente sur le marché. Pour cela, il est possible d’acheter des industries au sein des villes, pour ainsi permettre à ces villes de produire certaines ressources, ou d’en demander de nouvelles. Par ailleurs, la pose des voies est très simple à réaliser, il suffit de déplacer son curseur, et les tunnels/ponts vont se réaliser automatiquement. Petit point dommageable néanmoins, le jeu ne permet pas de créer deux gares pour la même ville, ce qui aurait pu se révéler plutôt pratique… Mais bon, on essaie de s’en passer ! Point plutôt drôle : si vous réalisez un record de vitesse avec un de vos trains, celui-ci apparaitra dans un journal ! Ce journal viendra également vous avertir des différents évènements du jeu, comme les coûts de certaines marchandises à la hausse ou à la baisse, une crise économique… Enfin, le jeu devient vraiment plus intéressant en difficulté difficile, chose vraiment appréciable. En effet, il sera bien plus compliqué de s’imposer face à vos adversaires, tant par le manque d’argent que par leur ingéniosité, très agréable à jouer en difficile donc, cela rajoute un intérêt particulier !

Scénario

On entrevoit un faux scénario, mais on ne joue pas à ce jeu pour ça, au contraire.

Bande son

L’ambiance urbaine est plutôt bien transcrite, et les bruitages des trains assez rigolos, bien que pas forcément toujours très réalistes ! On aura néanmoins le droit à certaines musiques agréables, mais rien de plus.

Durée de vie

Il est possible de s’amuser pendant un temps fou avec ce Sid Meier’s Railroads ! En effet, il existe un nombre incroyable de cartes, de façons de jouer etc. Bien que ce soit assez peu imaginable si vous n’êtes pas un fan de jeux de gestion, sachez qu’il est possible de jouer sans s’ennuyer pendant de très longues heures à Sid Meier’s Railroads, tant le jeu en devient addictif ! Un bon point également pour le fait de pouvoir jouer en multijoueur, multijoueur vraiment pas inutile. Enfin, si vous n’avez pas envie de gérer un système financier, il est possible de jouer en mode « Circuit de trains », qui vous permet de jouer sans vous soucier de votre argent, tout simplement en posant vos voies et vos trains…

Conclusion

Sid Meier’s Railroads est un très bon jeu de gestion, il faut l’admettre ! Il nous offre donc une panoplie de possibilités tout à fait incroyable, des graphismes plutôt réussis, un level design intéressant et un gameplay facilement prenable en main ! On peut d’ailleurs vite devenir addictif à ce jeu, s’il nous plait vraiment ! Bon point pour le multijoueur enfin qui sait se montrer intéressant.

Verdict : 13 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 228 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 310 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 551 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 327 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 968 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 793 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer