Test de Puyo Puyo Tetris

Tetris contre Puyo-Puyo, ce n’est pas une guerre de l’ampleur du combat Super Nintendo V.S. Megadrive, mais son origine est encore plus vieille ! Si vous êtes né quelque part entre les années 70 et les années 90, il y a fort à parier pour ces deux puzzle-game vous parlent tant leur succès et leur nombre d’épisodes respectifs sont énormes. Et si on enterrait la hache de guerre avec la sortie de Puyo-Puyo Tetris qui réunit les deux plus grosses licences du genre en un seul et même jeu ? On a allumé nos neuronnes quelques heures pour vous, histoire de vous dire si ce mélange vaut le coup, ou si le cocktail ne prend pas, via notre test de Puyo-Puyo Tetris réalisé sur Nintendo Switch via un code eShop offert par SEGA.

Un concept connu de (presque) tous !

Le gros avantage de Puyo-Puyo Tetris est qu’il propose deux concepts que tout le monde, ou presque, connait déjà. Si cela facilite grandement les choses et la compréhension des différents modes de jeu que nous détaillerons plus loin dans ce test, ne pensez pas pour autant déjà tout savoir du jeu avant même d’avoir allumé votre console. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet et de vous parler des vraies forces de ce Puyo-Puyo Tetris, laissez nous tout d’abord vous dire que l’essence même du jeu de la Sonic Team édité par SEGA réussit avec brio à réunir deux camps, à les mélanger, et même à les fusionner de fort belle manière sans dénaturer ni l’un, ni l’autre.

Du contenu à gogo pour Puyo-Puyo Tetris

Pour les nouveaux venus qui n’ont pas, ou peu touché à un Puyo-Puyo ou à un Tetris dans leur vie, nous conseillons d’urgence le passage par la case Tuto (« Lessons »), via un mode de jeu dédié à l’apprentissage qui est vraiment très bien fait. Ce mode vous apprendra les rudiments de chaque monde, et croyez-nous ou pas, mais autant Tetris que Puyo-Puyo possède des techniques incroyables que vous mettrez des semaines à intégrer. Et pour les joueurs qui pratiquent l’un ou l’autre depuis 20 ans et plus ? Il faudra éviter de les croiser dans le mode online de Puyo-Puyo Tetris si vous débutez, sous peine de vous manger une méchante déculottée en moins de temps qu’il ne vous en faudra pour combiner votre première chaîne de combo !

Pour parfaire également vos techniques Puyo ou Tetris, SEGA et la Sonic Team ont prévu pour vous un mode histoire scénarisé pour renforcer vos combinaisons et vous apprendre à avoir des automatismes de positionnement des briques ou des haricots. Si l’intention est très bonne, et l’utilité de ce mode capitale pour les newbies, on aura vite fait de passer les scènes de dialogues sans en tenir compte un seul instant. Il y avait de l’idée pour relater la guerre Tetris V.S. Puyo-Puyo avec des personnages charismatiques, mais le déroulement des choses est rapidement insupportable, mais surtout totalement inutile. L’initiative est bonne de la part de la Sonic Team, mais un enchaînement de niveaux d’apprentissage aurait fait l’affaire.

Là où les choses deviennent intéressantes en revanche, et là où Puyo-Puyo Tetris vous livrera tout son potentiel est dans les modes Arcade et Online. Pour le premier, vous aurez la possibilité de faire des parties simples Puyo V.S. Puyo, Tetris V.S. Tetris ou Puyo V.S. Tetris. Que vous choisissiez l’un ou l’autre contre l’un ou l’autre, les malus envoyés à l’adversaire seront convertis dans la bonne catégorie (haricots en pierre ou ligne(s) de Tetriminos), ce qui ne donne pas d’avantage à jouer avec du Puyo ou du Tetris. Là où cela devient en revanche un peu plus complexe est dans le mode Fusion que nous n’avons pas vraiment apprécié. Un coup sur deux, le jeu vous enverra du Tetriminos et du Puyo. Rapidement très confus, ce mode n’est pas très agréable à jouer malgré une originalité certaine puisque les Tetriminos font remonter les haricots Puyo en les posant dessus et pouvant faire des combinaisons de couleur.

En clair, Puyo-Puyo Tetris retient toute sa puissance addictive dans les modes Arcade en Online. De 1V1 à 1V4, les possibilités ne manquent pas pour s’affronter en local, contre l’IA de la console ou contre les joueurs du monde entier, et les heures défilent à une vitesse folle sans s’en rendre compte. Avec des règles du jeu qui peuvent être modifiées (avec ou sans Hold et Hard Drop par exemple), vous pourrez vous faire plaisir ! En revanche, que ce soit dans n’importe quel mode de jeu, Puyo-Puyo Tetris est un titre très difficile. Etant pourtant habitués à jouer de nombreuses heures depuis des années, nous avons bien du mal à dépasser les 15 victoires de suite contre l’IA de la console dans le mode Arcade. Comme dit plus haut, nous nous faisons également dépouiller lorsque nous tombons contre des joueurs qui gèrent à merveille Tetris, ces mêmes joueurs-robots qui ont pété plusieurs fois Tetris The Grand Master les yeux bandés et les deux mains attachées dans le dos. C’est le jeu !

Signalons également deux modes de jeu qui pourront servir d’apéritif, soit le mode qui introduit des bonus dans les tableaux, et un mode qui possède des tableaux préfaits qu’il faudra exploser très rapidement. Agréables, mais pas révolutionnaires, ces deux modes ne nous ont pas marqué outre mesure. D’ailleurs, si vous vous posiez la question, non, Puyo-Puyo Tetris n’est pas localisé en français. Certes honteuse, cette absence de traduction n’est cependant pas trop pénalisante vu les modes de jeu expliqués assez efficacement de manière visuelle. Mais tout de même, en 2017, si peu de texte n’aurait pas dû rester en anglais !

Des heures de jeu en perspective !

Hyper technique, abordable pour les nouveaux venus, bourré de contenu, Puyo-Puyo Tetris assure vraiment un mélange parfait des deux univers qui vous feront passer des heures et des heures de plaisir avec votre console ! Dernier conseil de notre part : oubliez immédiatement de jouer en déplaçant les objets avec le stick analogique de la DualShock 4 ou du Joy-Con gauche et optez pour la croix multidirectionnelle qui sera bien plus efficace dans cet exercice ! Bref, le meilleur de Tetris et de Puyo-Puyo est bien là, pour notre plus bonheur.

Verdict : 17 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 133 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 444 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    • By Rainbow
    • juin 18, 2024
    • 556 views
    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 519 views
    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    • By Sadako
    • juin 17, 2024
    • 555 views
    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 609 views
    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »