Test de Outriders – Beaucoup de fun, jusqu’à l’overdose !

De temps en temps, les campagnes marketing ne reflètent pas du tout le genre d’un jeu vidéo mis en avant. C’est totalement le cas de Outriders, qui nous laissait penser à un « bête » GaaS (jeu en temps que service) à la Anthem ou Marvel’s Avengers, mais qui est plutôt à ranger du côté d’un Gears of War. Une bonne pioche ? Verdict dans ce test de Outriders réalisé sur PS5, via une clé offerte par Square Enix.

Outriders – De quoi ça parle

– Un TPS nerveux à la Gears of War où des vagues d’ennemis arrivent de partout

– Vous incarnez un personnage qui débarque au milieu d’une guerre sur une planète inconnue, en proie à une menace terrible et divers conflits armés

– Jouable en solo ou en coopération jusqu’à 3 joueurs

– Connexion à internet obligatoire, même pour jouer en solo

– Prix de lancement : 70€ environ sur Amazon.fr

– Durée de vie approximative : 18 heures pour les quêtes principales, 35 heures pour le 100% environ

Les points forts de Outriders

– Quelle efficacité des gunfights, nerveux à souhait !

– La coopération est vraiment fun avec les différentes classes complémentaires

– Le scénario est intéressant en début d’aventure

– Des combats qui peuvent vraiment être frénétiques par moment, et assez tactique en termes de placement des alliés sur les arènes de combat

– La planète Enoch a vraiment une très belle variété et personnalité

– Graphiquement, c’est vraiment très souvent joli, et à 60 FPS sur PS5

– Beaucoup de loot à ramasser pour améliorer votre personnage, sans excès

– Le système RPG est complet et agréable, et plutôt rapide

– Cross-play, Cross-gen, Cross-Platform, la totale !

Les points faibles de Outriders

– Des pics de difficultés vraiment aberrants, à des moments incompréhensibles. Par exemple, un couloir vous fera mourir 4 fois, et vous battrez le boss juste après du premier coup

– La plupart des phases de shoot durent beaucoup trop longtemps : les ennemis sont de véritables valises à PV !

– Seul ou à trois, le jeu est bien plus difficile qu’à deux, étrange…

– Le scénario devient beaucoup trop inintéressant en avançant dans l’histoire

– Beaucoup trop répétitifs, trop rapidement : on se couvre, on shoot et on recommence, sans variante, jusqu’à l’overdose

– Trop de grenades de la part des ennemis, beaucoup trop de grenades !

– Les ennemis se ressemblent beaucoup, en étant peu variés

– Le charisme des personnages est vraiment faiblard, au contraire de la planète Enoch

– Des checkpoints qui sont parfois assez loin (en termes de temps de jeu, pas de distance) de votre dernière mort

– Pas de seconde chance en solo, l’unique auto-réanimation n’est disponible qu’en coopération

Vous aimerez Outriders, si :

– Vous aimez le côté bourrin des Gears of War

– Vous souhaitez y jouer 2 heures de temps en temps avec des amis en coopération

– Vous avez besoin d’un défouloir qui ne se prend pas la tête

Verdict définitif : 13/20

Au final, Outriders joue clairement les montagnes russes. Pas du tout GaaS comme envisagé, très surprenant au début avec un univers original et un scénario attachant, le jeu s’empêtre petit à petit autour d’une frénésie défoulante, mais trop répétitive. Malgré les différentes classes qui apportent une belle complémentarité en coopération, le gameplay finit par tourner sur lui-même jusqu’à l’évanouissement, en ne proposant que des phases de jeu identiques, en boucle.

La bouffée d’adrénaline se transforme alors rapidement en overdose de gunfights bourrins face à des ennemis qui tapent fort, qui débarquent par dizaines, qui vous délogent à grands coups de grenades pour des boucles de gameplay qui nous ont fait saturer à chaque session de deux heures de jeu. La planète Enoch est très agréable à découvrir, mais il aurait fallu un peu plus de nuances pour vraiment captiver les joueurs de manière plus intense, autrement que par des actions débridées incessantes. Et c’est un amoureux des Musu qui vous le dit.

Une belle entrée en matière pour Outriders, qui, nous l’espérons, sera capable de davantage marquer les esprits avec une suite plus variée et des personnages plus attachants. Du Gears of War de 2011, en somme, sauce People Can Fly, le charisme de Marcus en moins.

Gameplay de Outriders en vidéo sur PS5

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 228 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 455 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 263 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 859 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 740 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    • By Rainbow
    • juin 18, 2024
    • 755 views
    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais