Test de Monster Hunter 4 Ultimate

A présent bien installée sur les consoles de Nintendo, la série Monster Hunter nous revient dans un tout nouvel épisode, sobrement intitulé Monster Hunter 4 Ultimate. Tirant partie des capacités de la New 3DS, MH4U est également jouable sur les premières versions de la console portable de Nintendo, mais comme nous le verrons plus loin, il faudra faire des efforts, ou des sacrifices. Dans ce test de Monster Hunter 4 Ultimate, vous aurez l’occasion de voir ce qu’apporte cet épisode supplémentaire comparé au déjà excellent Monster Hunter 3 Ultimate, disponible depuis un peu plus longtemps toujours sur 3DS. Pour les nouveaux venus qui ne connaissent pas la série, ce test sera aussi l’occasion de jauger votre intérêt probable pour un mythe qui fait toujours des ravages au Japon à chaque nouvelle sortie.

Le Tuto pour les Nouveaux

Vous ne connaissez pas du tout la série Monster Hunter et avez peur de ne rien griller de Monster Hunter 4 Ultimate ? Pas de panique, un long tutoriel vous tiendra la main pendant quelques heures, histoire de vous familiariser avec les techniques de jeu (combat, évolution du personnages et de son équipement, comment chasser, crafter, miner etc.). Malheureusement, les initiés ne pourront pas zapper cette longue phase de tuto, et devront faire ce que le jeu leur demande pendant cette période. Un peu frustrant, mais on finit par y être habitué si l’on fait tous les épisodes de la saga depuis quelques années. Dans son fond de jeu, Monster Hunter est à mi-chemin entre un jeu de rôle plutôt classique (on prend le contrôle d’un personnage faible qu’il faudra transformer en dieu vivant), et un jeu de chasse typé MMORPG où des quêtes vous seront proposées pour ramener telle ou telle marchandise (aussi bien à une guilde qu’à des NPC). C’est d’ailleurs ce qui plait particulièrement aux fans de la série Monster Hunter, partir en chasse contre des bestioles qui mesurent plusieurs mètres de haut, partir vaincu, pour finalement terrasser la bête. Vous alternerez, pour ce faire, les phases de jeu dans un village qui contient des boutiques, des forges, votre domicile, et les phases de gameplay sur des territoires divisés en plusieurs zones qui regorgent d’ennemis animaliers et de ressource à miner, cueillir. Si vous aimez les RPG qui mettent la part belle à l’équipement et à la gestion d’un personnage, Monster Hunter 4 Ultimate pourra vous satisfaire, donc !

Deux Sticks où La Vie !

Monster Hunter 4 Ultimate est, avec The Legend of Zelda: Majora’s Mask, le porte étendard du lancement de la New 3DS LL et de la New 3DS XL, en tirant profit des nouvelles fonctionnalités et du gain de puissance qu’elles apportent. Est-il indispensable d’avoir cette nouvelle version pour profiter pleinement de MH4U ? Non, absolument pas, mais dans ce cas, il faudra chausser votre Circle Pad Pro pour ne pas subir le handicap d’un second stick analogique, vital pour ne pas vomir des balayages et errances de la caméra, à piloter avec l’écran tactile en cas d’absence de l’accessoire en question. 

Sur New 3DS, Monster Hunter 4 Ultimate est également plus fluide, sans pour autant être asthmatique sur les 3DS classiques, sauf rares cas en multijoueur. On notera également des effets d’ombre plus jolis, plus de détails graphiques et une distance d’affichage plus grande sur les New 3DS, ainsi qu’un effet 3D plus stable (fer de lance des nouveaux écrans de ces versions de la console portable, non imputable au code du jeu en lui-même), mais jouer à Monster Hunter 4 Ultimate sur une 3DS classique vous procurera autant de fun que sur la New 3DS, qui ne s’impose pas comme une condition obligatoire pour s’éclater à la chasse made in Capcom.

  

Côté graphismes, les environnements proposent une variété vraiment sympathique, la plus grande depuis la naissance de la série sur PS2, qui vont de la plaine à la fôret en passant par des ruines, le désert (nouveauté qui n’existait pas dans Monster Hunter 4, uniquement sorti au Japon) et les zones plus montagneuses. Comme pour son grand frère, ce MH4U met le paquet sur la modélisation et les animations des monstres, qui sont vraiment plus réussis que les décors qui pixelisent beaucoup trop.

S’il est difficile de faire beaucoup mieux que cela sur 3DS en termes de niveau de détails et de polygones affichés simultanément, on regrettera vraiment la faible résolution de la console sur un jeu comme celui-ci, qui force un aliasing vraiment crade, et une lisibilité de l’action parfois limite. Si ce défaut n’est, encore une fois, pas imputable à Capcom, on pourra toutefois reprocher à l’éditeur nippon de ne rien faire concernant les toutes petites icônes des menus (sans fin) de l’écran tactile, et autres gymnastiques de raccourcis pour faire certaines actions, qui sont bien laborieuses depuis que la saga s’est exportée sur 3DS. L’ergonomie du tout devra vraiment être au coeur des prochains opus sur console portable, selon nous, pour proposer une accessibilité à la hauteur des autres évolutions que proposent Monster Hunter 4 Ultimate.

Être à la Hauteur

En effet, comme dit légèrement plus haut, Monster Hunter 4 Ultimate apporte pas mal de nouveautés et d’options qui ouvrent la série à un public encore plus grand. Outre le tutoriel de début vraiment bien fait, c’est surtout dans son level design que cet opus apporte du sang neuf. Dans MH3U, les phases sous-marines n’étaient pas des plus agréables, et avaient largement contrarié les joueurs qui ne les aimaient pas. Ici, on oublie les profondeurs et on grimpe vers des sommets, puisque Monster Hunter 4 Ultimate gagne énormément en verticalité dans ses environnements, et même pendant les combats. Dans les autres épisodes, les quartiers des zones étaient plats, sauf exceptions rares. Dans Monster Hunter 4 Ultimate, vous pourrez avoir jusqu’à trois niveaux dans le même secteur, ce qui augmente leurs tailles et l’aspect exploration, et qui vous forcera également à exploiter les hauteurs pour mieux sauter sur les gros ennemis. Nouvelle feature, ce saut d’attaque s’enchainera avec des QTE et des coups à asséner à la bête, pour mieux l’affaiblir. Le timing doit être parfait, sous peine de vous manger des vautres sur le sol, dignes des meilleurs Face Plant de YouTube… Heureusement pour votre rédacteur ici présent qui a remixé 20 ans de vidéo gag dans le jeu, ces chutes ne font pas perdre de vie !

Vous l’aurez compris, cet ajout de verticalité améliore le nombre de stratégies disponibles pour battre les ennemis, qui pourront eux aussi profiter de cet élan d’espace. On notera toutefois quelques bugs de collisions, une caméra qui ne se place pas toujours bien (on recalibre très souvent à la main), et un système de lock encore perfectible. Les animations sont elles aussi toujours assez rigides, pour des actions qui trainent à s’effectuer, et une lourdeur toujours bien caractéristique de la série Monster Hunter. Des points à travailler dans les prochains opus.

  

Mais si Monster Hunter 4 Ultimate nous apparait comme plus ouvert au public, c’est avant tout en ayant retravaillé le background du jeu et son univers qui devient moins austère que par le passé pour les non initiés. Une très longue phase d’apprentissage sera toujours nécessaire pour manipuler le titre avec aisance (plus de 6 heures !), mais Capcom a fait un gros effort sur la mise en scène et le scénario de cet épisode, ce qui fera beaucoup mieux passer la pillule et la longueur de prise en main des nouveaux joueurs. On suivra alors un scénario un peu plus accrocheur et développé que d’habitude, et surtout, une montée de la difficulté plus progressive que dans les autres épisodes et même des affrontements aussi épiques que celui de l’intro, sur un bâteau.

Le plus difficile à maitriser sera donc le gameplay, qui est diantrement plus balèze et chargé d’options que la plupart des RPG portables. Toutes les touches de la New 3DS et du Circle Pad Pro sont utilisées, devront être combinées entre elles pour faire certaines actions, et des menus et sous-menus n’en finissent plus d’être sélectionnables de partout sur l’écran tactile et en bas de l’écran de jeu. C’est véritablement sur ce point que Capcom doit mettre l’accent s’il veut conquérir plus de monde et ne pas faire abandonner les joueurs les moins courageux au bout de quelques heures…

  

L’heure du Rassemblement a Sonné

Vous n’avez pas d’amis sous la main et n’avez pas envie de flirter avec la folie en terminant toutes les missions de Monster Hunter 4 Ultimate en Solo ? Cet opus est quand même fait pour partager la chasse à plusieurs, avec la venue du tout premier mode multijoueur en ligne de la série sur console portable PAL ! Exit les tribulations multi de MH3U, et place à une vraie composante online pour un Monster Hunter 4 Ultimate qui pourra se jouer aussi facilement à plusieurs que sur consoles de salon. On gagne alors beaucoup en ergonomie, pour des recherches de joueurs qui se font pourtant pas toujours dans l’aisance et la rapidité. Là aussi, Capcom doit améliorer sa copie pour proposer des menus plus simples. Mais qu’importe, avec cette nouvelle feature, vous pourrez rapidement trouver trois autres joueurs humains pour exploiter toute la puissance de Monster Hunter 4 Ultimate, le teamplay.

Dans Monster Hunter, faire progresser son personnage n’est pas synonyme de leveling classique, puisqu’il est totalement dépourvu de points d’expériences. Comme tous les autres opus de la série principale, Monster Hunter 4 Ultimate propose ainsi une amélioration de l’équipement et des armes du personnage pour le rendre plus fort et plus résistants aux coups des ennemis. Côté armement, d’ailleurs, on note quelques nouveautés qui apporteront encore plus de choix entre puissance ou rapidité (le gameplay change du tout au tout), et une arme que nous conseillons aux débutants, l’Insectoglaive, bâton pouvant se servir d’insectes pour des frappes aussi bien à distance qu’au corps à corps. N’imaginez cependant pas que l’Insectoglaive fera tout à votre place, puisqu’une grosse gestion est à prévoir sur le terrain de combat pour l’utiliser au mieux. Peut-on parler d’arme cheatée ? Oui, tant sa puissance est parfois énorme, mais après tout, cela facilite souvent la tâche contre les ennemis les plus coriaces.

Si le jeu en équipe est d’ailleurs aussi crucial dans Monster Hunter 4 Ultimate, c’est bel et bien en raison d’une montée en puissance de l’I.A dans cet épisode. Les ennemis bougent beaucoup plus qu’avant, et possèdent surtout des patterns beaucoup plus complexes. Il faudra donc beaucoup communiquer (difficile en online sans prise en charge du micro par la 3DS…) avec les autres joueurs pour élaborer des tactiques d’approche et d’attaque cohérentes. Une fois l’équipe rôdée, c’est un véritable déluge de fun qui prendra place, pour une expérience Monster Hunter ultime ! Bien entendu, il est toujours possible de jouer jusqu’à quatre en local.

  

Monster Durée de Vie

Monster Hunter 4 Ultimate, c’est un bestiaire d’un centaine d’ennemis, plus d’environnements qu’avant (avec quelques voyages rafraichissants), et un nombre de quêtes toujours plus immense. Une fois tous les concepts du jeu assimilés, vous ne verrez plus les heures passer, c’est une évidence, tant il y a de choses à faire dans ce volet. Pour tout voir, comptez plusieurs cinquantaines d’heures, et des heures d’entrainement et de préparation aux combats. Peu de jeux vidéo peuvent se vanter de proposer une durée de vie aussi grande que cette production !

  

Expérience Ultimate sur 3DS

En guise de conclusion, nous conseillons donc plus que chaudement cette nouvelle itération de la série Monster Hunter aux amoureux de la franchise, et aux curieux qui trouveront ici une accessibilité plus grande, et surtout un mode online digne de ce nom. Bien sur, on reprochera encore et toujours à Capcom de ne pas faire grand chose contre ce côté usine à gaz des menus, sous menus et d’un gameplay toujours aussi rigide dans le maniement du personnage malgré quelques efforts. Un côté old-school qui plait aux fans, mais qui apparait comme de plus en plus lourd à utiliser, les développeurs ajoutant toujours plus d’options sans polisher la manière de l’exploiter. En somme, Monster Hunter 4 Ultimate est à ce jour l’un des opus les plus réussis de la série, le plus complet, le plus grisant, le plus accessible à tous, et le plus long sur 3DS. Avec un Circle Pad Pro ou une New 3DS, vous êtes armés pour vous amuser des dizaines et des dizaines d’heures !

N.B – Nous ne ferons pas de test vidéo pour ce Monster Hunter 4 Ultimate, pour des raisons d’ergonomie pour filmer la console, ce qui ne rend pas honneur au titre de Capcom ni à tous les autres jeux 3DS, par ailleurs.

Verdict : 17 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Une vidéo de Jet Set Radio Remake apparaît en ligne !

    • By Sadako
    • juin 25, 2024
    • 268 views
    Une vidéo de Jet Set Radio Remake apparaît en ligne !

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 929 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 459 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 802 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 487 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 1231 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés