Test de Forza Horizon 2

Réalisation technique

Forza Motorsport 5 était déjà une belle entrée en matière de la Xbox One sur la nouvelle génération, et il n’est pas impossible de dire que Forza Horizon 2 va plus loin que son homologue, tout simplement parce que c’est le cas. Au jour d’aujourd’hui, et en considérant tous les petits hics que peuvent occasionner l’open world, Forza Horizon 2 est un des plus beaux jeux sur Xbox One. On peut réellement trouver des choses magnifiques dans le titre, notamment des effets d’éclairages saisissants qui réfléchissent sur votre capot ou tout simplement sur la carrosserie de votre bolide, ou même sur la route pour ainsi provoquer un sentiment de réalisme assez saisissant. Et pour dire, ce n’est qu’un détail parmi les jolies choses visuelles que cache Forza Horizon 2. Les effets de particules souvent générées par les éléments « destructibles » pendant les courses, ou encore les pétales de fleurs ou éclaboussures selon les chemins que vous empruntez pendant vos différents runs, tout y est dans Forza Horizon 2.

Alors, il est vrai que si vous prenez un élément à la fois en le jugeant texture par texture, vous allez être réellement déçu par moment. Il y a en effet du popping, open-world et concession allant de pair, avec des textures qui apparaissent au moment où vous efflorez l’endroit en question, mais il est vrai qu’une fois apparues, le résultat est très agréable à l’œil et que ce soit l’herbe, le bitume, la terre, les éclaboussures, les effets de pluie sur les levers de soleil compensent très largement ces petits écarts techniques qu’on peut excuser, bien que notables. Il y a tout de même un aspect visuel que Forza Horizon 2 montre en quoi il est next-gen, sa profondeur de champ. Vous aimiez la profondeur du circuit de Prague dans Forza Motorsport 5 ? Ce genre de panorama est tellement fréquent dans Forza Horizon 2 que la beauté du panorama vous arrêtera pendant vos roads trips pour ainsi contempler certains cadres qui sont d’une réelle beauté rarement vue auparavant. En plus de proposer un cadre très « vacancier » avec le Sud de la France et la frontière Italienne, l’aspect technique tient compte des différences de gameplay entre les différents types d’épreuves, ayant donc chacun son effet visuel accrocheur.

En revanche, le tableau se noircit légèrement quand il est question des différentes villes dans le jeu. Entièrement plates, sans vies et modélisées à l’époque des vieux moteurs, il faut avouer que la modélisation des villes n’a pas hérité du même traitement de faveur que les cadres provençaux de certains environnements. Fortement dommage, étant donné les différentes claques que provoquent le jeu, que des éléments aussi gros n’aient pas profité même d’un léger polish et d’un minimum de relief. De même pour les différentes voitures représentant la circulation, cruellement en décalage avec la modélisation de votre voiture personnelle. Mais enfin, si pour vous la principale question est de savoir si Forza Horizon 2 est next-gen, la réponse est bien plus qu’évidente. C’est un grand OUI !

Direction artistique

Cadre de rêve pour une vie parfaite, cadre de vacances, cadre d’évasion, le sud de la France s’étalant de la frontière italienne en passant par Nice et Saint Martin constitue peut-être un des lieux les plus jolis et plaisants à traverser pour un jeu open-world. En plus de profiter d’une réalisation technique de très bonne facture, le jeu vous proposera continuellement des panoramas splendides, et qui sans doute vous rappelleront certains souvenirs de vacances pour ceux et celles qui ont déjà visité cette région. Champs de lavande, panoramas sur la mer, routes sinueuses et vallonnées, montagnes enneigées en fond par moment, tout est là pour donner un cachet des plus crédibles à la modélisation « factice » du sud de la France. De plus, certains villages sont réellement saisissants en termez d’atmosphère, vous rappelant sans mal ses petits villages de niches provençaux dans lequel les décors n’en sont que plus magnifiques. Ne vous méprenez pas, la modélisation n’est pas fidèle et ce n’est pas parce que les différentes grandes villes et grands points de rendez-vous ont droit à leurs appellations officielles qu’elles sont modélisées de manière fidèle. Toutes les villes sont virtuelles et ne vous rappelleront aucunement les véritables cités existantes, mis à part leurs noms. Proposant un cadre réellement convaincant, la direction artistique de Forza Horizon 2 assure le boulot avec un changement assez régulier d’atmosphère, tout étant globalement réussi et apportant un réel intérêt à la cohérence du monde proposé.

Level design

Forza Horizon 2 se construit sur le même schéma qu’un jeu de course classique, ainsi fait d’une succession de championnats et de courses où vous deviendrez le champion d’Horizon. Les bases du succès sont ainsi similaires à celle de Forza Motorsport 5, avec l’achat d’une voiture obligatoire par type de championnat parmi une liste de quelques voitures aux caractéristiques différentes. En règle générale, les championnats sont divisés en 3 ou 4 courses, allant du simple tour de circuit au chrono obligatoire en passant par une route ouverte en système de progression. Ainsi, suite aux victoires aux différents championnats, vous circulez et traverserez la map d’un bout à l’autre à la conquête des plus belles villes de Provence en « roads-trips », appellation qu’a utilisé Playground Games pour vous obliger à vous rendre dans un nouveau championnat en compagnie de drivatars présents dans votre monde. Elément plutôt intéressant, ce sentiment de liberté en compagnie d’autres drivatars donne pendant ce road trip des sensations plutôt grisantes, et vous donne comme une impression de déjà vu de certains films.

Question intelligence artificielle, Forza Horizon 2 se calque, dans les grandes lignes, sur le comportement déjà présent de Forza Motorsport 5, avec une IA plutôt intelligente, assez agressive par moment mais bien simpliste également, et avec une difficulté plutôt assez basse par défaut, qui vous évitera du coup de faire des tentatives en vain pour réussir les différents championnats. Forza Horizon 2 aura comme objectif de vous emporter autant que possible dans ses environnements provençaux, avec un basculement de championnats variés dans des environnements atypiques.

La construction du monde est également assez intéressante, avec comme expliqués précédemment, une belle composition de paysages, d’environnements avec des routes qui vont de la grande autoroute au petit chemin de campagne. Les qualités viennent de tout ce qui compose ce monde, avec une multitude d’activités annexes plutôt délirantes mais là aussi, ça sent un peu le réchauffé. Vous trouverez tout autour de vous, des radars à déclencher, ce qui donne lieu à de beaux défis avec vos amis (enfin, leurs drivatars…), des panneaux à détruire à l’image d’un Burnout ou d’un Need for Speed, des défis à relever, des photos à prendre des plus belles voitures du jeu, et des voitures collectors à dénicher cachées partout dans le monde de Forza Horizon 2. En plus d’une partie de cache-cache assez drôle, c’est toute cette multitude de défis à proposer avec des amis, allant de la simple course au road trip génial de 15km en bord de mer, qui est à savourer sans modération et très bien pensé pour ne garder qu’une seule chose, le plaisir de conduire dans des beaux environnements.

Gameplay

Forza horizon 2 est un concept purement arcade de base, reprenant tout de même en grande partie les mécanismes de sensations présentes dans Forza Motorsport 5. Alors que le mélange se savourait malgré quelques défauts dans le premier opus, c’est d’un tout autre niveau pour ce niveau Forza Horizon 2. On ne garde le meilleur et on jette le pire, voilà comment on peut définir la conduite dans Forza Horizon 2. Chaque bolide a ses propres spécifications, et le choix que vous aurez à faire à chaque début de championnat sera réellement relatif à votre façon de conduire et à vos affectes personnels que vous avez avec chacune des voitures. Ainsi, dans un même championnat, vous pouvez très bien avoir 2 voitures de même puissance aux spécificités différentes, plutôt basées sur la glisse et l’accélération ou la tenue de route et la vitesse de pointe sans pour autant qu’il n’y est un penchant pour l’un ou l’autre. C’est avec autant de diversité que l’on savoure les sensations de Forza Horizon 2, avec des voitures d’une lourdeur assez réalistes, des effets de vitesses saisissants et une voiture qui répond au doigt et à l’œil de votre manette, avec bien évidemment la prise en compte des environnements dans lesquels vous vous trouvez.

Bien qu’il jette également le costume de la simulation pure et dure, Forza Horizon 2 aura à son tour une tendance un peu facile à la glisse, avec des voitures qui ont tendance à chasser facilement et une reprise de celles-ci un peu trop facile. Pour illustrer, ne vous inquiétez pas si vous dérapez dans un champ de lavande a 200km/h, la voiture pourra se redresser toute seule, même pour des voitures à propulsion. Bien évidemment, certaines situations ne sont pas de cette image, mais elles vous demanderont en plus un certain doigté pour l’inclinaison des sticks et de pression sur les gâchettes. Une fois de plus, et comme Forza Motorsport 5, les gâchettes vibrantes font mouches et ceci est poussé encore un peu loin, avec ici la prise en compte des environnements plus ou moins sinueux dans lesquels vous arpentez avec vos belles mécaniques.

Autre élément important, la prise en compte de la météo. Car oui, dans Forza Horizon 2, il y a bien le cycle jour / nuit, mais également le cycle soleil / pluie qui donne à l’environnement une diversité réellement satisfaisante. Alors qu’on peut s’attendre à rouler sur une patinoire en temps de tempête, il faut avouer que malgré une glisse plus facile que d’habitude, ce changement de météo est bien plus visuelle (qui d’ailleurs se révèle être assez réussi) que dans le gameplay, même si quelques différences subsistent dans la manière de glisser du véhicule ou dans la distance de freinage qui augmente légèrement, mais qui ne vous surprendront pas plus que cela.

Petit détail, ayant pour habitude de conduire en vue cockpit sur la quasi totalité des jeux de courses, il fallait par moment s’en abstenir tout simplement pour pouvoir s’en mettre pleins les yeux. Ainsi, lorsque vous dévalez à grande vitesse des champs, des vignes, ou autres grandes plaines, les effets de particules sont tellement nombreux qu’on ne peut en réalité pas discerner le tracé du parcours dans cette position. De ce fait, la vue intégrale est donc préconisée. Et pour terminer, sachez que Kinect est utilisée dans le jeu, oui vous avez bien lu Kinect, qui vous servira de GPS interactif auquel vous pourrez choisir à la voix votre destination, parcours le plus adapté, épreuve la plus proche, destination vers une zone de voiture secrète (les fameuses voitures collectors) et autres raccourcis plutôt bien reconnus, vous évitant à chaque fois d’aller dans les menus pour choisir un itinéraire vraiment pénible à la longue. Ce n’est pas Byzance au vue de la technologie, mais c’est au moins plutôt utile.

Scénario

On commence à avoir l’habitude des histoires de chauffeur arrivant tel un débutant sur un circuit pour finir champion du monde. Pas de surprises, c’est cette formule qui est utilisée pour suivre les différents championnats du jeu, donc autant dire qu’il n’y a pas du tout de scénario. Nous ne pouvons le juger là-dessus, puisqu’un jeu de course n’est pas là pour ça. Et puis, quand on voit la tentative Need for Speed The Run, on se dit que…

Bande son

Une fois de plus, une grande partie du travail a déjà été réalisé dans Forza Motorsport 5, alors pourquoi s’en priver, sachant que la base est exemplaire ? Ni plus ni moins, les bruits de moteurs tirent leurs inspirations de son grand frère, et ce n’est pas pour nous déplaire. Rugissants, bien réglés, assez réalistes, propres à chaque constructeur, les moteurs n’ont pas à rougir des autres jeux de courses. Nouveautés, plusieurs stations de radios font leurs apparitions avec un son qui est vraiment magistral ! Elle se paye même le luxe de changer les voix lorsque vous entrez en Italie, ainsi en France où ce seront des commentateurs français, et en Italie, des italiens ! Plutôt surprenant bien qu’au final assez superficiel, c’est réellement l’immersion du jeu qui est mise en valeur ici, et la bande son, au même titre que la direction artistique, ne laisse pas indifférent face aux bons moments passés dans Forza Horizon 2.

Durée de vie

Comptez environ 15h pour boucler la partie principale du championnat plus quelques défis à côté, et quelques voitures secrètes dénichées. Pour donner une ordre d’idée, une fois le championnat Horizon terminé, vous êtes aux alentours des 10 / 12% de progression générale du jeu. Assez imposant en terme de contenu, le retour au jeu est assez régulier pour défier vos amis avec des nouvelles voitures, et nous ne doutons pas de Playground Games d’apporter du contenu régulièrement pour ainsi grossir le contenu déjà conséquent du jeu. De plus, des clubs à l’image d’un Driveclub sont également présents, et vous pouvez rejoindre n’importe quel club en ligne pour ainsi faire progresser le niveau de ce club et défier d’autres clubs de différentes nationalités en ligne. Assez intéressant mais plutôt basique, ce n’est pas ce dernier qui donne un réel intérêt au retour des joueurs sur Forza Horizon 2, mais bel et bien ce sentiment d’évasion vraiment réussi qui donnera l’impression au joueur de partir en vacances dans le Sud de la France au mois d’octobre…

Conclusion

Il est là et il était temps ! Forza Horizon 2 est donc une très belle réussite et un digne successeur au premier Forza Horizon ayant ouvert la voie de belle manière sur Xbox 360. Profitant d’une réalisation technique très satisfaisante et d’un gameplay au meilleur des deux mondes, ce deuxième essai de la série Forza Horizon s’impose comme une référence automobile sur Xbox One et gomme en grande partie tous les défauts du premier opus. Tout y est, et notamment le plaisir de jeu, élément central de Forza Horizon 2, avec un vrai dépaysement manette en main et une sensation de liberté et de départ en vacances qui vont en ravir certains.

Ne vous attendez pas non plus au réalisme extrême et ainsi redécouvrir la véritable ville de Nice, ce sont des modélisations artisanales qui n’ont gardé que le nom et qui manquent, il est vrai, d’un vrai cachet visuel et d’un décalage visible avec d’autres éléments du jeu. Quoi qu’il en soit, Forza Horizon 2 devient le meilleur jeu automobile open-world pour le moment, et clairement l’un des meilleurs jeux de la Xbox One sans aucun doute pour cette fin d’année. A parier que le jeu soit un system-seller, nous n’y mettrions pas nos main à couper, mais un non succès serait fortement dommage, Forza Horizon 2 ayant en lui la qualité d’un AAA que la Xbox One n’avais pas, d’un jeu qui fait de l’œil aux joueurs qui n’ont pas la console, un jeu qui montre que Microsoft a encore des atouts de très haute volée dans sa manche. Forza Horizon 2 en fait partie, assurément.

Verdict : 17 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Une vidéo de Jet Set Radio Remake apparaît en ligne !

    • By Sadako
    • juin 25, 2024
    • 266 views
    Une vidéo de Jet Set Radio Remake apparaît en ligne !

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 928 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 459 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 800 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 487 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 1231 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés