Test de Elden Ring – Un hit dans une formule open-world qui divise

La sortie d’un nouveau jeu vidéo de From Software est toujours un évènement, tant l’exigence demandée aux joueurs et aux joueuses passionne les foules. Pour la toute première fois avec Elden Ring, les développeurs ont opté pour la construction d’un jeu difficile dans un monde entièrement ouvert où l’on va où veut, quand on veut. Une révolution pour la série ? Verdict dans notre test du jeu, réalisé sur PS5 via une clé PlayStation Store offerte par l’éditeur.

Elden Ring – De quoi ça parle

– Jeu d’action / aventure en monde ouvert, où vous incarnez un personnage masculin ou féminin fait par vous-même, dans un univers Medieval-Fantasy / Dark-Fantasy

– Jouable en solo, ou jusqu’à trois joueurs en coopération en ligne

– Disponible dès maintenant sur PC, PS5, PS4, Xbox Series et Xbox One

– Durée de vie approximative : 50 heures pour la quête principale (si vous avez déjà fait des jeux From Software), plus de 200 heures pour tout voir

– Expériences personnelles avec les jeux From Software : Trophée Platine de Demon’s Souls PS5, Bloodborne terminé et adoré, Sekiro: Shadow Dies Twice en cours et adoré également

Les grandes qualités de Elden Ring

– Un univers toujours aussi sombrement sublime, artistiquement parlant, avec des châteaux partout, des bâtiments en ruine, et des ennemis impressionnants

– Un gameplay classique des Souls que l’on prend vite en main, avec un cheval qui apporte de la fraîcheur pour parcourir de longs kilomètres de chemins

– Des donjons passionnants à explorer, comme dans Demon’s Souls et les Dark Souls

– Le choix des classes, et d’évoluer vers d’autres classes malgré un choix de départ assez déterminant

– Deux modes graphiques fluides

– Des panoramas superbes

– Un monde ouvert absolument gigantesque, qui ne vous prend pas par la main : il faut tout découvrir tout seul

– Des boss jouissifs à battre

– Une durée de vie vraiment XXL si vous souhaitez tout voir et tout faire !

– Le jeu en coopération, plaisant, mais qui ne rend pas Elden Ring plus facile pour autant

– Une difficulté que l’on prend moins en pleine face qu’un Sekiro, grâce à l’exploration qui rend plus fort

– Des musiques extraordinaires pendant les combats de boss

– L’impression d’être vraiment perdu dans un monde hostile qui ne veut que votre souffrance nerveuse !

– L’antithèse d’un monde ouvert « à la Ubisoft », qui ne vous dit rien et vous laisse vous débrouiller tout seul comme un grand garçon ou une grande fille

– Des quêtes annexes à aller chercher soi-même, pour des résultats presque toujours efficaces sur l’aventure (un PNJ lors d’un combat de boss pour vous aider et autres)

– Le système de sauvegarde et le jeu d’une manière globale sont moins punitifs que dans d’autres From Software

Les grandes faiblesses de Elden Ring

– Zéro narration ou presque, on ne comprend rien, comme dans la plupart des jeux de From Software. Cela aurait pourtant été l’occasion de donner une « carotte » scénaristique à l’aventure pour donner une raison d’être au monde ouvert

– Techniquement, c’est vraiment très faible pour de la PlayStation 5 / Xbox Series X|S

– Des morceaux de monde ouvert trop souvent vides, sans âme

– On s’est beaucoup ennuyé dans les phases d’exploration et de leveling

– La construction de Elden Ring en monde ouvert n’apporte rien de palpitant au genre, c’est même plutôt l’inverse nous concernant

– Les « tours » Ubisoft sont remplacées par des morceaux de carte à trouver sur la map. Pas bien original

– L’impression de jouer des heures et des heures (en dehors des donjons et cavernes) pour « rien »

– La difficulté du jeu est un peu curieuse, avec des boss qui ont du mal à proposer le même challenge à chaque essai. Ils peuvent vous éclater en un coup comme se « laisser faire » à l’essai suivant. On a souvent du mal à savoir (contrairement aux autres jeux du studio) si on a le niveau pour les battre, ou pas

– Un jeu qui apparaît vieillot sur bien des points, à cause d’un monde ouvert ennuyeux à explorer

– Des ennemis qu’on a déjà vu dans d’anciens jeux de From Software

– Les serveurs ne fonctionnent pas toujours très bien, avec des invocations de joueurs pour la coopération qui échouent trop souvent

Vous aimerez Elden Ring, si :

– Vous souhaitez passer des dizaines et des dizaines d’heures dans un monde ouvert gigantesque à vous perdre souvent

– Vous aimez le gameplay des jeux de From Software à la Souls

– Vous cherchez un jeu avec aucune prise en charge du joueur où il faut tout découvrir par soi-même

Vous n’aimerez pas Elden Ring, si :

– Le monde ouvert vous rebute

– Vous n’aimez pas les jeux difficiles et exigeants en termes d’heures à passer pour progresser

– Vous avez lâché un jeu comme The Legend of Zelda: Breath of the Wild avant la fin pour son côté monde ouvert « vide »

Verdict : 15/20

Qu’il est difficile de conseiller ou de ne pas conseiller Elden Ring à un joueur ou à une joueuses ! De notre expérience avec le dernier titre de From Software et de la concertation de notre communauté sur Facebook pendant nos lives du jeu, il ressort principalement que votre engagement et l’appréciation que vous vous ferez de Elden Ring tiendra sur l’amour que vous porterez ou non à son monde ouvert.

Dans la catégorie des amoureux et amoureuses de Elden Ring, le monde ouvert les retient par son aspect très vaste et l’envie d’exploration pour tout faire et tout apprendre soi-même. Dans le camp de ceux et celles qui n’apprécient pas Elden Ring, dont nous faisons partie malgré notre amour pour les anciens jeux du studio, c’est ce même monde ouvert qui rebute et qui ennuie, en cassant complètement le challenge classique des jeux From Software.

Le rythme de cette nouvelle production est en effet assez chaotique, avec des donjons qui font partie de ce que From Software sait toujours faire de mieux dans l’industrie du gaming, mais qui fait trop retomber la pression pendant les phases d’exploration et de leveling. Méritant 10/20 pour certains, ou 20/20 pour d’autres, Elden Ring ne nous apparaît pas comme la révolution du monde ouvert pour autant. La faute à une réalisation technique vieillote, mais surtout à un open-world qui n’a pas su nous donner envie d’y passer autant de temps qu’un Demon’s Souls, Bloodborne ou Sekiro. Au bout de 30 heures de jeu, nous ne souhaitons en effet plus retourner dans l’Entre-Terre, par manque d’envie, tout simplement.

Un jeu qui pourra donc être votre coup de coeur comme votre déception de l’année. Un jeu qui divise bien plus que les précédentes productions du studio, donc, pour un titre à essayer avant d’acheter, plus que jamais !

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 78 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    • By Rainbow
    • juin 18, 2024
    • 342 views
    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 316 views
    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    • By Sadako
    • juin 17, 2024
    • 421 views
    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 414 views
    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »

    Astro Bot donne des détails sur son contenu et son futur

    • By Rainbow
    • juin 16, 2024
    • 722 views
    Astro Bot donne des détails sur son contenu et son futur