Test de Dear Esther

Réalisation technique

Qu’on soit d’accord, cette excellente note technique félicite avant tout le talent des développeurs de TheChineseRoom pour avoir fait un jeu si impressionnant avec le moteur Source. Les éclairages rendent magnifiquement bien, et les décors sont extrêmement fouillés et détaillés.

Direction artistique

Parcourir des lieux 100% naturels dont on ne sait absolument rien a quelque chose de mystique et d’intrigant. Les quatre environnements proposent quelque chose de varié et très réaliste. Au choix, le joueur interprétera les décors de manière complètement subjective, ou au contraire, ceux-ci les laissera de glace.

Level design

Donner aux joueurs un jeu sans réel but est une audace que l’on ne retrouve pas ailleurs. Il est question ici de se balader, et de trouver soit même quoi faire dans ces grands environnements ouverts. Le parcours à réaliser sera lui aussi question de volonté de la part du joueur, mais il y a fort à parier que la plupart d’entre vous ne sauront pas vraiment quoi faire, ni à quoi sert réellement Dear Esther…

Gameplay

On ne peut pas vraiment parler de gameplay dans Dear Esther, pour la simple et bonne raison qu’il n’y a rien à faire d’autre que marcher, et contempler les décors.

Scénario

Le narrateur pose les bases d’une réflexion plus que d’un scénario, dans Dear Esther. Une grande part d’interprétation est donc réclamé par cette Ghost Story, mais une fois de plus, nous doutons fortement que beaucoup de joueurs prennent le temps de se torturer les méninges pour tirer des théories qui ne seront de toutes façons qu’un ressenti purement personnel de cette promenade philosophique. Un peu plus d’éléments scénaristiques n’auraient pas été de trop.

Bande son

Hormis le doublage en anglais des quelques phrases du narrateur, Dear Esther ne joue pas sur le tableau de la grande bande son à ambiance, les musiques étant tout simplement absentes du jeu.

Durée de vie

Pour le joueur lambda, Dear Esther occupera une heure. Pour les autres, l’envie d’en savoir plus en explorant les environnements de fond en comble, et en recommençant plusieurs fois les niveaux pourraient passer un peu plus de temps. C’est quoiqu’il en soit très court, même pour 8 euros…

Conclusion

Comment mettre une note à un jeu vidéo qui n’est pas vraiment un jeu vidéo ? Dear Esther propose quelque chose de fondamentalement différent, une sorte de trip qui divisera les joueurs à n’en pas douter. Difficile à recommander à un type de personne en particulier, il aurait quand même été indispensable de traduire Dear Esther en français, pour au moins capter une audience un peu plus large. Un ovni vidéo-ludique, un vrai !

Verdict : 0 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 37 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    • By Rainbow
    • juin 18, 2024
    • 326 views
    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 310 views
    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    • By Sadako
    • juin 17, 2024
    • 420 views
    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 412 views
    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »

    Astro Bot donne des détails sur son contenu et son futur

    • By Rainbow
    • juin 16, 2024
    • 715 views
    Astro Bot donne des détails sur son contenu et son futur