Test de Dead by Daylight

Avoir été biberonnés aux Teen Movies et autres films d’horreur nous a très certainement formaté à vénérer les Survival-Horror chez Playerone.tv. Depuis quelques années, si le genre reprend du poil de la bête, nous avons également pu voir l’éclosion d’un sous-genre très fun qui reprend bien l’esprit des Souviens-toi l’été dernier, Freddy et autres Vendredi 13 : les jeux de cache-cache où l’on incarne le tueur, ou l’un des survivants. Disponible depuis une année sur PC, Dead by Daylight débarque à présent sur PS4 et Xbox One et nous vous proposons de découvrir dans notre test (réalisé sur PS4, via une clé offerte par 505 Games) si le jeu en vaut la chandelle…

Un concept, deux façons de jouer

Comme dans tant d’autres jeux du genre que l’on peut trouver en masse sur Steam (beaucoup moins sur consoles), Dead by Daylight vous propose soit d’incarner le tueur, soit l’un des 4 survivants plongés dans une map fermée. Côté tueur, le jeu vous passera en vue à la première personne, tandis que jouer en tant que victime survivante (ou essayer de l’être !) affichera une vision plus large à la troisième personne. Le but du jeu est ultra simple : tuer, ou survivre. Dans les deux camps, des aides seront à débloquer au fur et à mesure que vous passerez des niveaux (vous récupérerez des points en faisant des actions variables comme dans Battlefield) et pourront vous permettre de mieux chasser ou mieux survivre.

Côté modes de jeu, le minimum syndical habite Dead by Daylight, et surtout, aucun mode solo n’est présent. Les intentions de Starbreeze Studios sont donc claires : vous faire jouer en ligne, avec des amis de préférence. Pour les autres, le sentiment de toujours faire la même chose risque de (trop) vite se faire sentir.

Dead by Répétitivité

Dead by Daylight propose du fun de manière instantanée, c’est un fait. Mais cette joie se calme malheureusement trop vite. Les maps sont variées, le gameplay est bien différent entre incarner le tueur ou un survivant, mais il manque vraiment beaucoup de choses pour pimenter les parties. On finit en effet par toujours faire les mêmes gestes, on développe des routines de jeu, et on recommence en débloquant des features sympathiques niveau après niveau. Le suspens tient bien son rôle durant les parties, surtout lorsqu’on se trouve du côté des survivants, mais nous aurions vraiment aimé que les développeurs mettent l’accent sur des séquences qui auraient pu dynamiser davantage les parties.

Durant certains rounds, on se surprendra donc à vraiment trouver le temps long, pour un Dead by Daylight qui peut se révéler soporifique à bien des égards. L’utilisation des environnements est présente, mais limitée, et se retrouve identique sur chaque map, tout comme les méthodes de fuite et de cachette.

Graphiquement, le jeu de Starbreeze est plutôt agréable sur PS4, mais là encore, tout n’est pas parfait. L’impression générale d’être en présence d’un jeu en bêta est omniprésente à cause de bugs de collisions, de personnages qui n’ouvrent pas la bouche en hurlant et à des problèmes de téléportations / lags crispants. Il manque clairement du volume dans Dead by Daylight, et ce, à tous les niveaux. Le constat est le même pour la bande sonore qui abandonne littéralement les joueurs pendant les parties, laissant planer uniquement des bruits d’atmosphères sympathiques, mais qui renforcent le côté vide de certaines parties mollassonnes.

Ne tuez pas vos amis tout de suite

Comme la plupart des jeux de cache-cache, Dead by Daylight sera le plus fun entre amis. En jouant avec des gens que vous connaissez, en tchat vocal de préférence, il y a vraiment moyen de passer de bons moments dans les arènes fermées du jeu, même si la répétitivité s’installera quand même relativement vite. Le titre de Starbreeze a des qualités, mais également beaucoup trop de défauts pour valoir vraiment les 30€ demandés, que vous envisagiez d’y jouer seul en ligne ou avec des amis. Il manque vraiment beaucoup de substance à ce genre de jeu pour accrocher sur la longueur, et Dead by Daylight ne déroge malheureusement pas à cette règle. Pour 10€, pourquoi pas !

Verdict : 12 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Related Posts

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 643 views
    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 241 views
    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 332 views
    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go

    Metal Gear Solid: Snake Eater Delta | Date de sortie, éditions à venir et trailer

    • By Rainbow
    • juin 11, 2024
    • 877 views
    Metal Gear Solid: Snake Eater Delta | Date de sortie, éditions à venir et trailer

    Longue séquence de gameplay pour Assassin’s Creed: Shadows

    • By Rainbow
    • juin 10, 2024
    • 170 views
    Longue séquence de gameplay pour Assassin’s Creed: Shadows

    Nouvelles infos pour Phantom Blade Zero

    • By Rainbow
    • juin 10, 2024
    • 532 views
    Nouvelles infos pour Phantom Blade Zero