Test de Cyberpunk 2077 – Au-delà des bugs, ce n’est pas le jeu promis par CD Projekt Red

Depuis son annonce en janvier 2012, Cyberpunk 2077 attire pour deux raisons majeures : un univers assez rarement traité dans l’industrie des jeux vidéo, et un label CD Projekt Red synonyme de grands jeux, pour un studio souvent classé dans la catégorie « respect » des consommateurs. Après de multiples reports, dont un inédit alors que le jeu était passé « Gold », Cyberpunk 2077 est enfin disponible sur PC, PS4 et Xbox One. 10 jours après un enchaînement de bad buzz, nous vous proposons de découvrir notre test de Cyberpunk 2077, qui, au-delà de ses bugs de jeunesse, ne propose pas vraiment l’expérience que le studio nous a « vendu » pendant toutes ces années.

Cyberpunk 2077 – Conditions du test

– Clé PlayStation Store envoyée gratuitement par le distributeur du jeu

– Environ 7 heures de jeu sur PS5, via la version PS4 Pro en rétrocompatibilité

– Vu la qualité de cette version, nous avons décidé de le tester sur PC

– Machine de test : CPU i9-9900KF, 32 Go de RAM, GPU AMD RX 5700 XT 50th Anniversary, Ecran 21:9 1440p (UWQHD), SSD Crucial de 1 To

Cyberpunk 2077 – Ce qu’il faut savoir sur le jeu

– Jeu d’action / aventure avec des éléments RPG, en monde ouvert

– Se déroule en 2077, dans un futur sombre où la science a fait un bond énorme en avant (implants, biopuces etc)

– Vous incarnez V, qui va se fondre dans les plus hautes instances de la ville pour faire avancer l’enquête dans Night City

– Disponible sur PC, PS4 et Xbox One dès maintenant

– Retiré du PlayStation Store jusqu’à nouvel ordre par Sony, remboursement facilité sur PS4 et Xbox One

– Durée de vie approximative : Environ 20 heures pour la quête principale, 50 heures pour toutes les quêtes annexes

Les points forts de Cyberpunk 2077

– Une modélisation incroyable de Night City ! L’open world urbain le plus impressionnant jamais fait en jeu vidéo

– Sur PC, d’une manière globale, le jeu tourne bien sur des configs modestes

– Des panoramas somptueux, surtout de nuit et par temps pluvieux

– Des évolutions intéressantes de gameplay avec les améliorations des Charcudocs (implants, améliorations etc.)

– Un arbre de compétence de V qui propose pas mal de possibilités

– Le doublage français est excellent

Les points faibles de Cyberpunk 2077

– Une version PS4 / Xbox One Fat dégradée, digne d’un jeu PS3 / Xbox 360 à de nombreux endroits

– Des bugs en pagaille qui rendent certaines missions à la limite du jouable (les patchs arrivent, mais le chemin sera long)

– La narration est une catastrophe : des plans fixes en vue FPS où on écoute parler des personnages pendant parfois 10 minutes alors qu’ils n’ont pas grand chose à raconter de passionnant

– Le début du jeu est raté. Trois introductions possibles (Gosse de rue, Corpo ou Nomade) qui durent 20 / 25 minutes où on ne comprend absolument pas ce qu’on fait là, à qui on parle. Comme si on arrivait au milieu d’une fête en ne connaissant personne

– Les options de création du personnage sont très limitées. De plus, on ne voit quasi jamais V, puisque toutes les scènes cinématiques se déroulent en vue à la première personne

– Le rythme général du jeu est mauvais. On passe beaucoup trop de temps à attendre que les personnages aient fini de parler, ou à aller d’un point A à un point B pour faire des missions ennuyeuses

– Trop d’appels téléphoniques par des personnes qu’on ne nous présente jamais vraiment

– L’écriture du scénario est mauvaise. On ne s’attache pas aux personnages, on a du mal à saisir les enjeux

– Une I.A (intelligence artificielle) soit très mauvaise, soit en panne. Perfect Dark en 2000 faisait mieux

– Trop de loots qui alourdit la gestion de l’inventaire, tout en ne servant pas à grand chose

– Un moteur physique indigne d’un open world de 2020 (en voiture, à pied, pendant les gunfights). On peut par exemple sortir d’une voiture roulant à 200 km/h sans la moindre cascade, ou s’arrêter net devant un obstacle, sans bruit

– Un gameplay souvent hasardeux et des ennemis « sacs à PV » aux patterns ultra restreints

– Des combats au corps-à-corps d’un autre temps

– Petite durée de vie pour la quête principale, composée à 50% de blablas interminables en plans fixes

– L’open world ne fait pas « corps » avec le scénario du jeu, ni son gameplay. On a l’impression qu’on aurait pu nous raconter n’importe quoi d’autre sans aucun problème, dans la même ville tant tout paraît superficiel. Un gros manque de cohérence du projet Cyberpunk 2077 qui nuit à son immersion

– Les Danses Sensorielles (Brain Dance en anglais) sont d’une mollesse incroyable

– Des choix de dialogues qui n’apportent rien de différent (sauf à la dernière mission, dans une moindre mesure)

– Le choix du Lifepath qui ne change strictement rien au jeu, à part les 20 premières minutes

– La police et le système de recherche indigne d’un jeu de cette ampleur. Même GTA faisait mieux en 2001

– Les quêtes Fedex sont rasoirs pour 90% d’entre elles

– Night City, une ville énorme, impressionnante, avec aucune activité à faire en dehors des marchands et des bornes d’achats

– Très peu de bâtiments peuvent être visités / ouverts

– Le piratage en combat, une vraie tannée qui se limite à pointer des ennemis ou des objets, et à choisir une action parmi une liste

– L’infiltration est ratée tant l’IA est débile. On peut rusher sans mourir, par exemple

– A part Keanu Reeves, l’intrigue reste plate. Pas de conflits politiques en vue ni de thèmes profonds des univers Cyberpunk habituels

– Les PNJ ne servent littéralement à rien et ont 1 phrases et demie de dialogue pré-enregistrés pour 99% d’entre eux

– On nous balance littéralement dans Night City au bout de 20 minutes sans rien présenter. L’introduction aurait mérité plusieurs heures pour connaître les forces en présence et les différents quartiers

– Un short et un T-shirt peuvent être plus efficaces en points de défense qu’une armure ou un gilet par balle. Bonjour la cohérence

– Où sont les promesses faites sur tous les éléments du jeu depuis, au moins, 2018 ?

Cyberpunk 2077 – Marketing V.S. Réalité : Des promesses en l’air

Ci-dessous, une liste de promesses faites par divers moyens de communications lors de ces dernières années, et qui ne sont pas présentes dans Cyberpunk 2077 :

– Le choix de l’un des 3 Lifepaths aurait du changer drastiquement le jeu et les missions. Cela n’a d’effet que sur l’introduction de 20 minutes, finalement

– Les voyages rapides auraient du se faire en métro, et non par téléportation comme c’est le cas aujourd’hui. Les stations de métro ont d’ailleurs été supprimées du jeu

– L’achat de propriétés immobilières et leur customisation / décoration

– Un système d’IA des PNJ très développé avec des activités à la Shenmue (un agenda par PNJ)

– Les choix dans les quêtes auront un impact sur Night City, par quartier

– Un système de recherche par la police, et la possibilité de corrompre celle-ci

– Des réactions de la police différentes selon votre karma dans chaque quartier

– La possibilité de courir sur les murs

– La customisation / décoration de l’appartement de V avec possibilité de faire des Danses Sensorielles

– « Cyberpunk 2077 est une expérience adulte et viscérale qui vous permettra d’interagir de différentes manières avec le monde qui vous entoure ». En réalité, les PNJ ne servent à rien, et les romances du jeu sont ultra limitées

– Les fonctions de scan présentées dans les vidéos promotionnelles ont été ultra simplifiées

– Cyberpunk 2077 aura un système et des éléments RPG plus poussés que dans The Witcher 3

– Comme dans Dying Light, jouer de nuit aurait du changer les choses dans les quartiers (plus dangereux, ou une infiltration plus simple). Il n’en est rien

– Cyberpunk 2077 aurait du avoir un éditeur de personnage ultra complet, et la possibilité de faire des changements esthétiques pendant le jeu. Ce n’est pas possible

– On aurait du pouvoir utiliser un drone en dehors de l’unique mission le permettant vraiment

– Cyberpunk 2077 sera de sortie quand il sera prêt. Vraiment ?

– Cyberpunk 2077 tournera bien sur PS4 et Xbox One. Ah bon ?

– Les conditions climatiques auraient du impacter le gameplay. Avec des pluies acides en raison de la pollution de Night City, par exemple. Feature finalement non présente dans Cyberpunk 2077

– Un trailer de septembre 2020 promettait de pouvoir adhérer à l’un des 4 styles / looks vestimentaires de Night City. Abandonné

– Les véhicules auraient du pouvoir être customisés

– La voix de V aurait du être paramétrable pour coller à votre genre / allure

Sources des mensonges de CD Projekt Red

La vision 2018 de Cyberpunk 2077 est tellement loin de ce que nous avons dans les mains…

Verdict : 10/20

Même en nous projettant vers une version (pour le moment fictive) d’un Cyberpunk 2077 sans le moindre bug, la déception est tout de même très présente. Où est le jeu que CD Projekt Red promettait ? Que ce soit sur PS4 ou sur PC, comment une telle I.A a-t-elle bien pu être validée dans le jeu final ? Que faire dans cette grande ville pourtant si réussie, à part se promener à pied et faire des quêtes annexes « Fedex » sans la moindre saveur ? Pendant toutes nos sessions de Cyberpunk 2077, sur PS4 comme sur PC, des tas de questions de ce genre se sont enchaînées, pour en venir à une raison plausible : l’ambition était sans doute bien trop grande pour CD Projekt Red, pour diverses raisons.

Des promesses faites pendant plus de 8 ans, il ne reste plus qu’une sorte de chimère, un jeu digne d’une Early Access vendue 20€ sur Steam qui possède une base solide (la ville de Night City), une trame principale envoyée à la va-vite sans aucune mise en scène ou presque, et du remplissage encore moins intéressant que les petites quêtes annexes les moins passionnantes des jeux Ubisoft.

Ecrire ce genre de test pour un projet comme Cyberpunk 2077 est difficile à croire, mais la réalité est pourtant bien là, avec une ville gâchée par des ambitions qui ne sont qu’à peine effleurées. Une vision de base qui promettait un jeu inoubliable qui se solde donc par une aventure bien fade si on lui retire son gros point fort : son open world. Mais un environnement à monde ouvert ne peut pas combler tant de lacunes, tant d’erreurs de développement, tant de mensonges et tant de mépris des joueurs. Surtout quand on se targue d’être irréprochable comme a pu le faire CD Projekt Red en balançant des pics à un acteur peu respectueux comme EA, par exemple.

Nous n’espérons qu’une seule chose : que les employés de CDPR aient encore envie de s’investir dans le développement de Cyberpunk 2077, pour continuer à fabriquer un jeu clairement sorti trop tôt. Mais nous ne pouvons que douter de la qualité future du jeu, tant ses défauts dépassent de très loin les simples bugs et problèmes d’optimisation, aussi nombreux soient-ils. La déception de la génération, et la preuve qu’un jeu peut être raté, quel que soit son studio de développement.

Cyberpunk 2077 est un jeu pour vous, si :

– Vous aimez les jeux d’aventure assez lents, à la narration envahissante

– Vous aimez les histoires tournant autour du Cyberpunk

– Vous l’achetez dans plusieurs mois, après les corrections des bugs et problèmes techniques (surtout sur consoles)

– Vous avez une bonne tolérance aux incohérences et faiblesses du jeu

Gameplay de Cyberpunk 2077 sur PC

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 127 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 444 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    • By Rainbow
    • juin 18, 2024
    • 556 views
    Assassin’s Creed Shadows critiqué par des japonais

    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 513 views
    Lords of the Fallen 2 officialisé | Sortie en 2026

    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    • By Sadako
    • juin 17, 2024
    • 555 views
    Wokisme et jeux vidéo | Que se passe-t-il vraiment en occident ?

    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »

    • By Rainbow
    • juin 17, 2024
    • 609 views
    Black Myth : Wukong aura un challenge « très relevé »