Test de Bravely Default: Flying Fairy

Réalisation technique

Rien à redire côté technique, Bravely Default est très fluide et peut-être est-ce dû au peu d'animations dont les personnages font preuves en combat. Toujours est-il que l'on est loin des lags que l'on peut trouver sur Pokémon X ou Y, pour un résultat satisfaisant, sans pousser la 3DS dans ses derniers retranchements.

Direction artistique

A l'image des anciens Final Fantasy, Bravely Default ne s'appuie vraiment pas sur ses graphismes et mise surtout sur l'expérience au travers du gameplay. En effet, vous aurez même l'impression de jouer sur votre bonne vieille Game Boy Advance (certains niveaux nous ayant vaguement rappelé l'excellent Golden Sun, premier du nom). Les monstres, quant à eux, sont nombreux et assez réussis dans l'ensemble avec quelques clins d'oeils aux anciens FF (qui a dit le Béhémoth ?) tout en nous laissant une impression de "déjà-vu". Reste des boss nombreux et assez classes, qui ne manqueront pas de vous faire passer de mauvais moments.

Quant aux personnages, nous sommes dans du RPG Jap pure souche, comprenez ici que vous ne serez pas surpris de croiser des mages, des chevaliers noirs, des fées et toute la panoplie des races et classes de fantasy. Mention tout de même pour notre équipe, assez clichée (l'amnésique, l'élue, la bagarreuse et le héros… Héroique) mais dont on s'attache au fur et à mesure du scénario aux travers des différentes discussions annexes.

Level design

Cette partie pourrait s'intituler "le jour et la nuit". En effet, si les différents environnements et backgrounds de combat sont détaillés et très variés, il n'en est pas autant pour les donjons que l'on semble avoir vu un million de fois dans d'autres RPG du même genre, et nous n'avons même pas compté le nombre incroyable de châteaux / tours / QG que l'on visite au cours de l'aventure… Niveau difficulté, Bravely Default pourra certainement surprendre les joueurs non habitués aux RPG exigeants sans trop les mettre à mal pour autant. La progression au début sera assez difficile mais une fois le rythme assimilé, monter les niveaux ne sera qu'un simple passe-temps pour vous.

Gameplay

Le système de combat de Bravely Default est un classique "tour par tour" sachant que l'unité avec le plus d'agi commencera la première et vice-versa. Chaque combat permet plusieurs options classiques : attaquer, compétences, attaque spéciale (sorte de limit break), objet et fuir, auquel vous ajoutez le système propre au jeu dénommé "Brave" et "Default". La première commande permettant d'utiliser un point d'action pour en effectuer une de plus (attention car vous passerez votre prochain tour) tandis que la seconde vous permet de vous défendre et de gagner un point d'action à utiliser aux tours suivants. Si ceci peut paraître assez peu utile au commencement, il devient obligatoire pour les combats de boss (un allié vient de mourir et le faire revivre ne lui donnera pas assez de PV, vous devrez donc puiser un point d'action pour revivre ET soigner, ce qui paralysera votre healer au prochain tour).

   

Bravely Default fonctionne sur un système de jobs. 25 sont débloquables, chacun ayant ses spécificités, et vous devrez composer un ensemble de jobs pour créer l'équipe parfaite ou la mieux adaptée au combat qui s'annonce.

Scénario

Si vous avez joués à "Tales of Symphonia", le scénario vous semblera assez similaire mais là ou ToS a réussi à proposer un véritable cliffhanger à un moment crucial de l'histoire, les développeurs (ou scénaristes) de Bravely Default ont clairement joué la carte de la facilité dans la seconde partie de l'aventure qui tournera alors le jeu, magnifique en première partie, en un véritable calvaire au travers d'une opération sans aucun intérêt et à répéter pas moins de 5 fois ! Clairement le mauvais point du titre.

Vous aurez aussi le choix entre 2 fins différentes, la mauvaise réalisable au chapitre 5 et la bonne qui vous embarquera jusqu'au chapitre 9. Je ne peux que vous conseiller de réaliser la bonne fin et d'enchaîner sur la mauvaise du fait que cette dernière vous spoilerait la meilleure pour, au final, ne gagner qu'un item bonus pour Agnès.

Bande son

Vous aimez les jeux de rôle made in japan ? Vous commandez toujours les OST de vos RPG préférés en import ? Vous succomberez immédiatement au charme de la bande-son de Bravely Default aux travers de ses musiques prenantes et somptueuses. Tantôt héroïque, tantôt mélancolique, l'OST est un véritable hommage aux meilleurs jeux de rôle d'autrefois. Nous ne pouvons que vous conseiller l'écoute de "Baby Bird" pour vous donner un seul exemple. Côté localisation, vous aurez le choix entre deux doublages, japonais, ou anglais. Bien entendu, les puristes opteront pour la première option mais notre choix s'est orienté du côté obscur de la force, et les deux options sont toutes de très bonne qualité.

Durée de vie

Comptez environ 50 heures pour terminer l'histoire de Bravely Default en prenant votre temps et en choisissant la difficulté normale. Vous bénéficiez évidemment de quêtes secondaires, vous servant généralement à acquérir de nouveaux jobs ou à faire de l'expérience plus facilement dans l'expertise d'un boss à affronter sous peu. L'édition européenne possède aussi un donjon supplémentaire ainsi qu'un boss (très coriace) à affronter qui saura vous entraîner davantage avant le boss de fin. Côté StreetPass, vous pourrez recevoir des colosses, sortes de combats bonus souvent difficiles, dont certains à l'effigie de monstres de Final Fantasy, et côté SpotPass vous pourrez demander de l'aide à vos amis eux-mêmes détenteurs de Bravely Default pour reconstruire le village de notre héros et disposer ainsi de meilleurs équipements !

Et même une fois le jeu terminé, vous aurez à nouveau l'envie de vous y replonger ne serait-ce que pour la deuxième fin ou pour continuer d'entraîner son équipe dans le but de la rendre la plus parfaite possible. Petit bémol, la montée jusqu'au niveau 99, souvent difficile dans les RPG est ici vraiment très simple.

Conclusion

Les amateurs de RPG sur consoles portables ne s'y tromperont certainement pas et ne passeront sûrement pas à côté de Bravely Default sur 3DS. Bénéficiant d'ajouts exclusifs en Europe, en plus d'un jeu de base déjà exceptionnel, le titre possède toutes les qualités pour satisfaire le fan de vieux Final Fantasy qui sommeille en chacun de nous. Actuellement en rupture de stock en France à l'heure où nous rédigeons ce test de Bravely Default, nous vous conseillons de vous dépêcher d'acquérir le soft, mais d'ignorer son édition collector à l'OST incomplète et sa figurine de faible qualité. Préférez vous procurer l'OST intégrale en import.

Verdict : 18 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    A lire également

    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    • By Sadako
    • juin 24, 2024
    • 126 views
    Sony travaillerait sur la rétrocompatibilité PS3 sur PS5

    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    • By Sadako
    • juin 23, 2024
    • 306 views
    Fortnite Recharge | Un nouveau mode de jeu très rapide !

    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 544 views
    Metal Gear Solid Delta: Snake Eater | Comparatif PS2 V.S. PS5

    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    • By Sadako
    • juin 22, 2024
    • 319 views
    Un nouveau Red Faction serait annulé par Embracer Group

    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    • By Sadako
    • juin 21, 2024
    • 959 views
    PlayStation Portal | Mise à jour 3.0 disponible avec des nouveautés

    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer

    • By Sadako
    • juin 19, 2024
    • 787 views
    Alone in the Dark | Le studio vient d’être tué par Embracer