Test de Titanfall

Réalisation technique

Techniquement, on sent vraiment que Titanfall est un jeu qui a été imaginé pour tourner sur la génération PS3 / Xbox 360. Sur PC, malgré des textures et des effets qui peuvent être boostés, le FPS de Respawn Entertainement et EA ne fera pas honneur à sa catégorie, surtout en 2014. Malgré une optimisation vraiment basse et un jeu qui pèse plus de 50 Go (dont 35 Go de fichiers audios… !), le moteur Source Engine de Titanfall vous offrira quand même de jolies maps et des bâtiments sympas. On regrettera par contre l'absence de possibilité de détruire les décors alors que l'on pilote des Titans vraiment gigantesques, et des effets d'explosions qui ne vous décolleront pas la rétine. Titanfall ne joue clairement pas dans la catégorie des claques graphiques, ses qualités sont ailleurs.

Direction artistique

On reconnait Titanfall au premier coup d'oeil en le voyant tourner. Des maps aux Titans en passant par les soldats, Respawn a su créer un univers vraiment à part dans le monde des FPS, avec un background assez intéressant, qui devrait donner lieu à une série charismatique. Si certains joueurs trouveront peut-être les graphismes de Titanfall un peu ternes, ce détails nous a en revanche plu, s'adaptant bien à l'aspect destroy et bourrin des Titans et de l'affrontement entre les deux camps. La déception vient en revanche de l'absence de mise en scène pour la campagne multijoueur, qui se contente de balancer quelques textes qui deviennent rapidement inintéressants à suivre. Côté maps, leurs tailles s'apparentent à ce que vous pourrez trouver de plus petits dans un Battlefield 3 ou 4, et leur force est de proposer des environnements bien distincts.

Level design

D'un côté, la construction des maps est ingénieuse dans Titanfall, les soldats à pied pouvant se mouvoir partout (sol et air grâce au Jet-Pack) et les Titans quadrillant les zones. Pourtant, ce point positif pourra être vu comme un reproche de la part d'autres joueurs qui trouveront dommageable de ne pas pouvoir détruire les bâtiments pour changer un peu la donne des affrontements et ainsi créer des parties plus dynamiques, les Titans devant se contenter de se battre dans des zones ouvertes. Côté IA, les soldats ne serviront à rien d'autre qu'à de la chair à canon, synonyme de points d'expérience faciles.

Le rythme des parties est très bon dans Titanfall, ce qui permet d'enchainer les modes de jeux sans temps morts, pour des sensations grisantes très rapidement. Là encore, si les nouveaux venus dans la scène FPS trouveront un intérêt durable dans le FPS de Respawn, les joueurs plus expérimentés risquent de trouver le levelling trop rapide, et de s'ennuyer assez vite, les parties se ressemblant souvent les unes des autres. On regrette également, dans cette version PC de Titanfall, de ne pas pouvoir choisir soi-même sa maps et son serveur ainsi que les options, tout étant décidé par le jeu. Un constat mitigé, donc, qui manque de recul sur son concept même tout en ne mettant pas de côté sa capacité à divertir le joueur.

Gameplay

Le ressenti livré par Titanfall, en le vulgarisant, est une évolution de ce qu'aurait pu être Call of Duty en ne persistant pas dans le même genre. On retrouve alors énormément de qualités de la saga, avec une accessibilité et un amusement immédiat, un gameplay aussi bien aérien que terrestre grâce au Jet-Pack, un maniement des Titans jouissif, des classes à personnaliser à sa guise ou encore des affrontements très nerveux, très arcades, qui défouleront n'importe qui après une dure journée de labeur.

Une nouvelle fois, ces points positifs pourront donner lieu à une facilité trop grande pour les experts, et à une lassitude qui s'installe assez vite. Chose qui a longtemps fait partie des interrogations sur Titanfall, le fait de seulement voir 6 joueurs humains accompagnés de 6 bots est pour nous une erreur. Egalement, ne cherchez pas à installer du Team Play dans Titanfall, celui-ci n'étant pas fait pour ce genre d'affrontements en équipe. Une solide base est donc préparée avec ce premier opus, qui laisse présager un grand concept plus novateur dans une suite éventuelle.

    

Scénario

Pas de note au scénario pour ce test de Titanfall sur PC qui se contente, dans sa campagne multijoueur, de relater quelques évènements par écrit.

Bande son

La bande son de Titanfall assure l'essentiel avec des bruitages très mécaniques pour les Titans, et des musiques d'ambiance qui collent bien à l'esprit du jeu.

Durée de vie

La plus grande déception de Titanfall vient effectivement de sa durée de vie, très courte. Pour un jeu à 50 euros, il est en effet dommage de ne pas trouver plus de choses à faire. Les modes de jeu sont intéressants, les 15 maps également, mais vous risquez bien de faire très rapidement le tour du jeu. Côté expérience, sachez que si le niveau maximal s'atteint en environ 20 heures, ce qui est très peu pour un FPS online, les plus acharnés d'entre vous pourront toujours se lancer dans la quête des grades Generations, sortent de Prestiges bien connus des fans de Call of Duty.

Conclusion

Titanfall n'est pas le FPS révolutionnaire prédit par EA et Respawn Entertainement, mais possède bien des qualités pour mériter le coup d'oeil. Avec un gameplay hyper nerveux, des affrontements impressionnants de Titans et 15 maps agréables à parcourir, on ne peut pourtant pas s'empêcher de penser que Titanfall manque énormément de contenu, la sensation d'en faire le tour très rapidement étant présente. Un peu onéreux pour ce qu'il propose, Titanfall fera des ravages chez les joueurs de FPS qui ne recherchent pas un esprit d'équipe évolué, et qui le prendront pour un défouloir d'après travail. Sa rapidité d'évolution séduira donc les joueurs les moins aguerris au genre, tandis que les joueurs plus confirmés dans la discipline du FPS risquent fort de s'en désintéresser très rapidement en le trouvant trop répétitif. A vous de voir dans quelle catégorie vous vous situez donc, pour ne pas être déçu. Enfin, avec ce premier jet, nous sommes extrêmement confiants dans l'avenir de Titanfall, qui pourra assez vite devenir un immanquable du genre. A l'heure actuelle, c'est un peu juste pour aller chatouiller les cadors, mais les bases sont solides.

Verdict : 14 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 424 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 576 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1129 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1050 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1282 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1146 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !