Test de The Wolf Among Us : Saison 1

Telltale reprend ici la formule qui fait son succès et nous conte l'histoire de la (peu) charmante ville de Fabletown. En son sein, les personnages mythiques des fables de notre enfance. Dans cet univers créé par l'auteur de Comics américain, Bill Willingham, le héros Bigby Wolf alias Le Grand Méchant Loup, va devoir enquêter sur des meurtres perpétrés sur des jeunes femmes innocentes et trouver le coupable. Aidé par Blanche-Neige et d'autres célèbres personnages, Bigby va devoir user de ses talents peu académiques d'enquêteur pour démêler les rouages compliqués des relations que tissent les héros de cette histoire. Telltale qui utilise ici les mêmes mécanismes  que The Walking Dead, prend le pari de nous resservir avec cet univers sombre et fantastique, une aventure tout aussi épique. Les joueurs vont-ils se laisser charmer ? C'est fort possible !

Commençons tout d'abord par évoquer la récente évolution du studio à l'origine de ce jeu. S'il y'a beaucoup de détracteurs pour dire que les jeux estampillés Telltale se ressemblent tous, force est de constater que les mécanismes mis en place dans toutes leurs productions fonctionnent à merveille et ont depuis l'avènement de la saison 1 de The Walking Dead, instaurés une nouvelle façon de vivre une histoire. Entre série interactive et jeu vidéo, il n'y a désormais qu'un pas. Telltale a su mettre en place de manière époustouflante des mécanismes qui rapprochent le joueur au plus près de l'action et de la notion d'implication. En plus de proposer des scénarios toujours bien travaillés et de les intégrer à des univers connus, Telltale reste fidèle à l'oeuvre dont il s'inspire et ce n'est pas pour nous déplaire.

Un univers très marqué

Inspiré des Comics de Bill Willingham, le jeu propose des personnages aux caractéristiques très marquées. A l'instar du héros Bigby, sans arrêt en proie aux débordements de violence, ce sont des personnages complexes qui nous sont présentés. Ni blanc, ni noir, chacun exprime une sensibilité, un ressenti que le joueur perçevra selon sa propre vision des choses comme étant une inclination dans le côté sombre de la force ou inversement. Sentiment de toute manière au coeur du jeu et qui sert de base au gameplay, mais que l'on développera plus tard. Si les personnages assurent de leurs côtés un climat de mystère permanent, le style graphique adopté par les développeurs  vient accroitre l'impression de jouer à un véritable thriller. Très cinématographique dans son approche, le style adopte une nouvelle fois un cel-shading du plus bel effet rendant parfaitement grace aux oeuvres originales du comics éponyme. Tantôt jaune moutarde lors des phases sans action, tantôt violet pétant pour les phases plus sombres, les couleurs utilisées restent toujours très juste et s'intègrent parfaitement aux décors bien modélisés. Toutefois, on pourrait reprocher une retenue visible dans les détails qui est surement dû au développement du jeu sur beaucoup de plates-formes, notamment les mobiles Android et iOS. Mais le tout reste très satisfaisant et surtout très cohérent. Sachant que les différentes versions du jeu se ressemblent toutes et qu'aucune ne prend le dessus sur les autres.

      

Comme nous l'avons dit plus haut, Telltale se devait de proposer une histoire à la hauteur de ses précédentes productions dans The Wolf Among Us. Prenant pour toile de fond les pérégrinations de héros de fables bien connus et toutes ses composantes, les développeurs n'ont pas eu à chercher bien loin pour créer une histoire qui mêle de complexes personnalités à tendance psychotique, comme Barble-Bleue, à toute une population de gentils personnages (sur le papier…) comme les trois petits cochons ou Blanche-Neige. Car si l'on retrouve aussi le bûcheron, celui qui a délivré le petit chaperon rouge du ventre du grand méchant loup, ce n'est pas en vaillant sauveur de petites filles qu'il se présentera à nous, bien au contraire. Dans la première scène du jeu, c'est en tant que compagnon violent et colérique que vous le découvrirez, même si par la suite il se révèlera quelqu'un de plutôt bon.

Chaque personnage vous prendra ainsi à contre-pied, dévoilant une face beaucoup plus sombre et mature que dans les contes que nous lisaient nos parents. C'est ainsi que le héros du jeu, Bigby Wolf, nous apparaîtra comme un valeureux défenseur des habitants de Fabletown, si tant est que vous choisissiez les évènements en conséquence lors des phases de QTE et les choix de dialogue. Sinon, The Wolf Among Us peut prendre une tournure bien différente et Bigby pourra se rapprocher dangereusement de sa vraie nature. Mais ne vous méprenez pas tout de même, car les conséquences de nos choix n'ont, comme bien souvent dans les productions Telltale, pas une véritable incidence sur les évènements prévus par le scénario. La trame écrite par les développeurs sera toujours plus ou moins respéctée. Les choix ont plus une incidence sur la nature des relations qu'entretiennent les personnages avec le héros et sur les personnes laissées en vie ou non au cours de l'aventure. A noter qu'à tout moment, il est possible dans le menu de pause, de consulter le livre des fables qui permet d'en apprendre plus sur l'univers du jeu et les personnages.

Un gameplay au service de la mise en scène

Le jeu qui repose encore un fois sur les mêmes mécanismes que The Walking Dead, vous amènera sans cesse à choisir les réponses à donner à vos interlocuteurs. Réponses qui auront une incidence sur la façon dont ils vous perçoivent et sur l'obtention ou non d'indices facilitant l'avancée de l'enquête, etc. Si ces choix de réponses n'ont pas beaucoup d'incidences sur le déroulement de l'histoire, déja prévue par les développeurs, elle en a une sur la perception qu'a le joueur de lui-même et la façon dont il veut faire évoluer son personnage au sein du jeu. Prenons pour exemple une scène où Bigby et Blanche-neige arrivent à un appartement pour interroger une suspecte dans l'affaire des meurtres. Le joueur est pressé par le temps et les enjeux de l'enquête, on nous propose alors de directement défoncer la porte d'entrée ou de frapper et risquer de se faire découvrir. Choix crucial, donc, qui viendra immédiatement provoquer une réaction de regrets et/ou de gratification avec l'apparition d'une petite fille derrière la porte.

Cette petite fille éveillera volontairement les sentiments de culpabilité du joueur et sera prétexte à les faire disparaitre ou les accentuer. Pour exemple, on peut décider de garder la posture du méchant policier dubitatif en ne cessant de faire des remarques interrogatives et soupçonneuses. Posture qui se révelera peut-être justifiée pour peu que l'on ait eut du flaire. S'en suit donc une phase d'exploration de l'appartement à la manière d'un Point and Click. Chaque élement du décor mis en surbrillance peut être inspecté, touché/pris ou actionné selon l'usage. La surbrillance peut-être désactivée dans les menus du jeu afin de corser la difficulté. Il vous faudra de toute manière peu de temps pour trouver la solution et faire avancer l'histoire, les énigmes de The Wolf Among Us étant vraiment faciles et prétexte à impliquer un peu plus le joueur dans la scène et le déroulement du scénario. La faible interaction avec les décors et les personnages est sans doute le point faible du titre.

      

Les phases de recherches ne sont pas les seules à venir impliquer le joueur dans la mise en scène. Comme dans TWD, des phases de QTE seront présentes lors des scènes d'action. Beaucoup plus fréquentes vers la fin du jeu, elles consisteront à souvent éviter des objets qui barreront le chemin en poussant le joystick dans la direction voulue au bon moment. Ou encore à marteler un bouton pour simuler un combat de force entre deux protagonistes. Peu souvent utilisées, ces phases viennent la plupart du temps conclure une montée en pression du scénario. Comme la course pousuite du dernier épisode où vous aurez une longue séquence de QTE pour rattraper la voiture devant vous. Toujours bien senties, les actions demandées peuvent aussi parfois être cruciales et déterminantes dans le devenir d'un personnage. Au cours d'un combat par exemple, un choix crucial peut s'immiscer, venant une nouvelle fois mettre votre impulsivité et votre morale à rude épreuve. A vous de choisir par exemple, de laisser le corps de votre adversaire intact ou l'épargner.

      

Une ambiance sonore au poil

Pas besoin de refaire l'apologie des talents de Telltale pour vous faire comprendre qu'ici, tout y est. Du doublage impeccable de chaque personnage en passant par l'univers sonore et les musiques, tout est fait pour immerger encore plus le joueur dans l'histoire. Les voix des différents personnages collent parfaitement aux personnalités et la synchronisation labiale est impeccable. Les thèmes musicaux s'adaptent parfaitement à chaque situation et viennent souligner les moments dramatiques ou terrifiants comme ceux où Bigby perd le contrôle. Au lancement de chaque épisode de The Wolf Among Us, un générique vient poser l'ambiance du titre, mêlant des musiques éléctroniques envoûtantes et une animation stylisée du héros se baladant dans les décors du jeu.

Comme à chaque fois, il est possible, une fois le jeu terminé, de reprendre un épisode du début sans avoir à tout recommencer. Plutôt pratique lorque l'on veut découvrir les différentes possibilités de narrations du titre et ses différents embranchements. A la fin de chaque épisode, on peut également comparer ses choix avec ceux de la communauté et se faire une idée de ce qui a été choisi par les autres joueurs du monde entier. Pratique pour se consoler après avoir fait une action que l'on regrette. A noter que le jeu n'est pas disponible en version française. Il faudra donc se contenter d'une version anglaise sous-titrée.

 

Fort d'une recette peaufinée au fil de leurs productions, Telltale nous gratifie d'une nouvelle licence qui risque fort de faire encore une fois décoller les ventes de l'oeuvre originale dont il s'inspire. Ici, plus question de zombies, mais de personnages qui ont bercé ou hanté notre enfance. Bienvenue à Fabletown, ville / refuge des personnages de contes de fées, obligés de partir après l'arrivée d'un mal inconnu qui ronge petit à petit leur monde.

Après bon nombre de tentatives dans le domaine du Point and Click, avec notamment la série des Sam and Max et Retour vers le Futur, le studio à l'origine de ces titres semble avoir trouvé la formule idéale pour immerger complètement le joueur dans l'histoire. Outre l'orientation cinématographique que semble avoir pris Telltale pour donner coeur à l'univers et l'histoire de ses oeuvres, c'est bien par l'implication du joueur au travers d'une mise en scène et un sens de la narration digne des plus grandes séries télévisuelles que le gameplay prend son sens. Les phases de QTE de The Wolf Among Us présentes dans le jeu semblent toujours prompt à éveiller l'angoisse d'une mort certaine et / ou d'un chamboulement de l'histoire qui nous ferait regretter de ne pas avoir été plus attentif ou réactif (pendant les combats notamment). Le point fort du jeu étant toujours les embranchements scénaristiques qui mettent à contribution l'instinct du joueur au travers de choix moraux qui l'engagent et l'impliquent dans des décisions lourdes de conséquences. On ne peut donc que vous recommander de foncer vivre l'aventure au sein de Fabletown pour vivre une expérience qui nous tiendra cinq épisodes durant et sûrement pour une saison prochaine.

Verdict : 17 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 625 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 728 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1253 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1139 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1327 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1189 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !