Test de Samurai Warriors 4

Réalisation technique

Jusqu'à présent, les Musu disponibles sur PS4 n'étaient que de simples portages qui apportaient peu de nouvelles choses à part une résolution en 1080p et un taux d'images par seconde plus stable. Avec Samurai Warriors 4, on bénéficie vraiment d'un bond en avant, le titre d'Omega Force exploitant vraiment à merveille les capacités de la console de Sony. Si les niveaux restent globalement les mêmes que sur PS3, la fluidité en est toute autre, avec 60 FPS qui ne baissent que très rarement, du 1080p, mais surtout une qualité de textures, des effets volumétriques et des éclairages / sources de lumière qui n'ont plus rien à voir avec la version old-gen du jeu. Ce qui bluffe toujours autant est bien entendu le nombre d'ennemis à l'écran, qui augmente encore par rapport au dernier Musu commercialisé, pour parfois littéralement remplir votre champ de vision de soldats. Côté caméra, des petites errances sont toujours là lorsque votre personnage se bat dans des coins exigües, mais avec un peu de pratique, la touche L1 (qui recentre la caméra derrière le personnage) fait son office et corrige ce léger point faible.

Egalement, et le fait de pouvoir jouer à 60 images par seconde y fait beaucoup, Samurai Warriors 4 s'avère encore plus nerveux que ses ancêtres. Les animations vont à toutes vitesse, et l'enchainement des combos offre souvent un feu d'artifice d'effets spéciaux très beaux à regarder. Sans aucun doute, cet opus est de loin l'un des plus jolis et des plus audacieux qu'il nous ait été donné de voir depuis fort longtemps, en faisant un excellent compromis entre nombre de personnages à afficher, grandeur de map, effets graphiques, fluidité et remplissage des décors qui sont tout sauf désertiques.

Direction artistique

Vous aimez le Japon et son histoire ? L'ère Sengoku est encore une fois parfaitement mise en avant dans Samurai Warriors 4. Certes, il faudra lire des lignes de textes (tout en anglais, une fois n'est pas coutûme), mais Omega Force a également réservé une bonne partie de sa narration via des scènes cinématiques très belles qui vous présenteront les personnages clés de l'intrigue, et les environnements que vous serez amenés à traverser pour faire avancer le scénario. Côté environnements, le jeu fait la part belle à la variété, en termes de lieux différents à écumer comme sur un point météo et jour / nuit. Une diversité qui se veut vraiment efficace, et couplée à une direction artistique très dépaysante dans tous les modes de jeu. Le charisme global est donc très bon de ce côté là, avec une série qui avance dans le bon sens du terme, et qui se modernise dans tous les secteurs.

Level design

En soi, le level design de ce Samurai Warriors 4 n'est pas vraiment différent des autres épisodes, avec des maps labyrinthiques qu'il faudra parcourir en entier pour vider les écrans des ennemis en présence. Cependant, grâce à un gameplay plus varié et à des objectifs bonus plus nombreux, nous avons trouvé la progression du mode Story vraiment plus agréable qu'auparavant, et bien mieux rythmée. Vous serez par exemple plus à même d'effectuer des trajets différents pour vous rendre sur les points chauds de la carte, ou pour aller tuer un ennemi bonus. Grosse nouveauté de ce Samurai Warriors 4, la possibilité de faire tous les modes de jeu en coopération ajoute également un vent d'air frais. Si vous choisissez de jouer en solo, vous pourrez, dans le Story Mode, incarner les deux personnages comme bon vous semblera, en switchant sans temps mort entre les protagonistes. L'IA de votre allié étant particulièrement efficace sur ses déplacements, on évitera alors de se coltiner des aller-retours inutiles en changeant de personnage et d'endroit sur la map à la volée.

Pour revenir quelques mots sur la progression générale du titre, un point nous a particulièrement plu, à savoir l'évolution des personnages, régie par un système d'XP bien pensé. Au fur et à mesure de vos combats, vous pourrez donc gagner des points d'expérience, qui serviront à renforcer les différents points de votre personnage, mais surtout à lui rajouter des combos. On a ainsi toujours envie d'aller éventrer toujours plus d'ennemis pour faire progresser le personnage plus rapidement. Le Chronicles Mode est lui aussi un modèle d'entrain, puisqu'il mettra en scène un personnage que vous aurez fait de toutes pièces, en lui confiant des missions particulières (devenir maitre d'armes, un bon marchand etc.). Dans tous les modes de jeu, Samurai Warriors 4 donne envie de revenir au titre, ce qui est un excellent atout pour une licence qui avait tendance à stagner et à rester sur ses (vieux) acquis. Attention toutefois pour ceux qui ne connaitraient pas le cocktail d'un Musu, ce Samurai Warriors 4 reste un jeu répétitif, essence même de la série, mais l'est beaucoup moins que dans les précédentes itérations de la franchise.

Gameplay

Dans la série des Musu, il faut généralement marteler la touche Carré pour cogner les ennemis, en lachant des attaques spéciales et en utilisant des objets bonus lorsque le cas se présente. Sans révolutionner les fondements de la franchise, Samurai Warriors 4 apporte tout de même une composante qui change complètement le dynamisme et l'intérêt des parties, à savoir l'ajout d'un système de combos. Dès à présent, vous pourrez donc combiner des enchainements avec Carré et Triangle pour aborder les combats d'une manière un peu plus variée que par le passé. Cela parait tout bête, mais le titre gagne beaucoup en plaisir de jeu, et met en scène un dynamisme énorme dans les arènes de combat. En sus de ce système qui fait ses preuves, vous pourrez toujours préparer vos combats avant d'entrer sur le champ de bataille en choisissant des items bonus à utiliser plus tard, et autres améliorations temporaires et armes à crafter. Enfin, le jeu en coopération est mis en avant par des attaques plus puissantes lorsque les deux personnages sont proches, ce qui entrainera des attaques classiques et des attaques spéciales encore plus dévastatrices que quand vous vous trouvez seul, face à l'ennemi. Une volonté d'innover qui fait vraiment plaisir, pour un Samurai Warriors 4 qui nous a passionné pendant toute la durée de notre aventure dans les différents modes de jeu qu'il contient.

Scénario

Depuis les premiers épisodes, les Warriors ont toujours embarqué des scénarios très riches, et magnifiquement narrés. Dans cet épisode, retour à l'ère Sengoku pour en savoir plus sur les grandes batailles qui ont eu lieu au Japon dans les différentes régions du pays. Le seul petit bémol à apporter n'est pas nouveau, mais concerne la non localisation des textes qui sont une fois encore tout en anglais. Pour suivre comme il se doit les différents pans du scénario de Samurai Warriors 4, il va donc falloir vous concentrer pas mal pour tout saisir. Heureusement, nombre de scènes cinématiques sont là pour egayer le joueur. Un scénario encore une fois très complet pour un jeu qui ne se contente pas d'être un défouloir.

Bande son

Vous êtes amateurs de voix en japonais dans les Samurai Warriors ? Cet épisode vous fera plaisir sur ce point, tout en vous comblant avec des musiques traditionnelles japonaises bien remixées et remises au goût du jour. Chose agréable, les personnages font entendre une panoplie de phrases plus nombreuse que dans les anciens Musu qui avaient tendances à recycler les mêmes réflexions trop souvent. Un environnement sonore très bon, donc.

Durée de vie

La durée de vie d'un Musu est toujours une référence, et c'est encore le cas avec Samurai Warriors 4 qui dispose d'un contenu vraiment énormissime. Entre le mode Scénario, le mode Libre, le mode Chronicles et la possibilité de tout jouer en coopération, vous allez passer énormément d'heures en compagnie du titre d'Omega Force. La répétitivité du jeu étant moins élevée que la moyenne, vous reviendrez alors encore plus souvent et avec plus d'envie pour faire des combats qui n'ont jamais autant défoulé ! N'espérez donc pas faire le 100% en moins de 70 heures de jeu, au bas mot.

Conclusion

Alors qu'on ne pensait plus être surpris par un Musu classique, Samurai Warriors 4 nous livre une copie vraiment intéressante, et truffée d'innovations qui feront plaisir aux vieux de la vieille. Avec l'ajout de plus d'objectifs bonus, d'une possibilité de faire tous les modes de jeu en coopération en ligne ou en local (en écran splitté), l'apparition d'un système de combos explosif et la naissance du switch entre les deux personnages, Sengoku Musu 4 nous a vraiment énormément plu. Les graphismes et la nervosité du tout sont un exemple pour la série, qui sait enfin apporter du neuf pour réjouir les joueurs. Le meilleur épisode de la saga depuis fort longtemps ? Sans aucun doute, pour un Samurai Warriors 4 qu'on recommande chaudement à tous les amateurs de la franchise. Pour les nouveaux venus qui ne connaissent pas les Musu, cet épisode sera parfait pour commencer à découvrir ce qu'est cette légende du jeux vidéo japonais, mais gardez bien à l'esprit qu'il se révèle très répétitif, quoiqu'on en dise sur ses nombreuses qualités.

Verdict : 18 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 427 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 583 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1131 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1053 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1284 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1147 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !