Test de Paper Mario: Sticker Star

Réalisation technique

Le rendu de la 3D stéréoscopique de Paper Mario: Sticker Star est vraiment très bon ! Le fait d’avoir des personnages pas plus épais qu’une feuille de papier qui se promènent dans des environnements 3D donne une profondeur de champ délicieuse une fois le bouton de la 3D poussée au maximum. Si les textures et le reste de la réalisation technique ne fera pas brûler votre 3DS, le tout est suffisamment bien fait pour rendre l’expérience agréable à l’œil, textures cartons et matériaux variés y compris.

Direction artistique

D’un côté, les amoureux de l’univers Mario seront ravis de retrouver tout ce qui fait le succès de la série depuis tant d’années comme les Toad (en surnombre dans ce Paper Mario: Sticker Star, véritablement clonés), les environnements classiques (le désert, la plaine etc) et les ennemis. D’un autre, on attendait peut-être plus de ce nouveau Mario RPG tant les autres épisodes nous avaient habitués à découvrir autre chose que ce qui se trouve dans 95% des épisodes plates-formes de la série. Le tout manque un peu de maturité et ressemble davantage à un Super Mario classique que l’on aurait adapté en RPG qu’à un Mario RPG pure souche. Pour finir, les stickers sont une véritable bonne idée, mais un peu trop envahissants.

Level design

Évoluer dans Paper Mario: Sticker Star est un plaisir, non moins entaché de quelques défauts. Les 6 mondes variés vous emmèneront aider divers personnages, vous forceront à vous creuser un peu les méninges pour résoudre les énigmes et à farfouiller un peu partout pour trouver les objets cachés et utiliser les stickers rares. On regrettera pourtant que les combats soient devenus si « inutiles » puisque totalement dénués de gain d’XP comme c’était le cas auparavant, et comme c’est le cas dans beaucoup de RPG. La difficulté a également été revue à la baisse pour s’adapter au grand public et aux enfants, ce qu’on aime encore un peu moins.

Gameplay

Côté gameplay, Paper Mario: Sticker Star mise tout sur les autocollants. Les combats au tour par tour requièrent eux aussi des stickers à utiliser comme des armes le mieux possible contre les différents types d’ennemis. Ce même système de combat est d’ailleurs lui aussi plus abordable et moins complet qu’avant, mais très ergonomique et fun. Les phases de plates-formes et d’exploration se font eux aussi très bien, pour un Paper Mario: Sticker Star facile d’accès. Trop facile d’accès ? Pour les puristes et fans de la série, sans aucun doute !

Scénario

Là encore, on ne peut que pester contre Nintendo qui dote Paper Mario: Sticker Star d’un scénario anecdotique au possible. Dans les anciens Paper Mario / Mario RPG, la trame était souvent plus mature que dans les épisodes plates-formes du plombier, s’adressant donc à un public plus mature. Avec cet épisode sur 3DS, on nage en pleine niaiserie et on se détachera donc très vite du scénario, qui ne manque pourtant pas d’humour par moment.

Bande son

Les musiques de Paper Mario: Sticker Star sont très dynamiques et pour beaucoup d’entre elles des remix excellents de mélodies déjà entendues dans les autres Mario. Il manque peut-être quelques digits vocaux pour accompagner quelques scènes de dialogue, mais l’essentiel est là !

Durée de vie

La durée de vie de Paper Mario: Sticker Star est d’environ 15 heures pour terminer la quête principale, et 20 / 25 heures pour le terminer à 100%. Une durée de vie honorable donc pour un jeu sur console portable.

Conclusion

Si vous êtes un joueur qui découvre la série des Paper Mario avec ce Sticker Star, la note pourra sans aucun doute accueillir deux ou trois points de plus tant vous serez ravis de découvrir le plombier de Nintendo autrement que dans un jeu de plates-formes classique, une réalisation technique agréable en 3D et des combats dynamiques. Pour les vieux de la vieille, difficile de dire que cet épisode est aussi bon que les anciens Paper Mario tant le tout a été simplifié au maximum pour coller à un plus large public. Au rang de ce qui décevra les fans des Mario RPG, le scénario convenu, enfantin et des combats qui sont devenus un passe-temps plus qu’une nécessité pour progresser dans l’aventure et faire évoluer Mario. A vous de voir dans quel camp vous vous situez !

Verdict : 14 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 847 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 904 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1395 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1237 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1387 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1244 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !