Test de Marvel VS. Capcom: Infinite

Si le premier épisode de la série Marvel VS. Capcom n’est apparue qu’en 1998 sur Dreamcast et PlayStation, les affrontements entre les univers de l’éditeur japonais et les comics X-Men et Marvel faisaient déjà rage en salle d’arcade, deux ans plus tôt. Véritable mythologie d’un pan du genre à lui tout seul, l’univers MvC arrive à perdurer dans le temps en traversant les époques et les générations de consoles de jeux vidéo. Après avoir reçu une version remastered de Ultimate Marvel VS. Capcom 3, les PS4 et Xbox One (ainsi que le PC) accueillent depuis peu le premier opus inédit de cette « gen », Marvel vs. Capcom: Infinite. Infinite, pour un plaisir de jeu infiniment plus grand ? Verdict dans notre test réalisé sur PS4 Pro via une édition Blu-ray offerte par Capcom.

Les choses qui fâchent dans Marvel vs. Capcom: Infinite

Un mode histoire poussif

En 2017, Injustice 2 a mis la barre vraiment très haut en ce qui concerne la mise en scène et le scénario des modes « Histoire » des jeux de baston. En exploitant à la perfection l’univers DC Comics, NetherRealms nous livrait en effet un mode qui valait presque à lui seul l’achat du titre. Quelques mois plus tard, la sortie de Marvel VS. Capcom: Infinite ne nous offre malheureusement pas la même qualité qui aurait pu compléter, voire surpasser le mode scénarisé d’Injustice 2. Orienté autour des Pierres d’Infinité qui vous serviront d’atout technique et tactique dans les combats, l’histoire de Marvel VS. Capcom: Infinite n’arrive jamais à vraiment accrocher le joueur, la faute à des cinématiques composées à 80% de blabla, alors que quelques séquences ne manquent pas d’action.

Entrecoupé de combats qui ont toutefois le mérite de nous faire découvrir et jouer avec les principaux personnages du roster, ce mode Histoire se boucle en environ 5 / 6 heures, mais ne restera pas dans les annales en se faisant très vite oublier. Dommage.

Un casting vraiment bas-de-gamme

Puisque nous sommes dans les déceptions, l’une des plus grandes sera forcément (surtout si vous avez joué aux anciens opus) de découvrir un casting de personnage vraiment limité, et assez peu intéressant. Si l’on retrouve, côté Capcom, les très charismatiques Nemesis, Chun-Li, Ryo, Dante, Chris Redfield et de belles têtes d’affiche côté Marvel, la présence de tous les autres ne nous semblait pas indispensable. Couplez à cela l’absence totale de personnages issus des univers X-Men et Les 4 Fantastiques et vous obtiendrez très certainement le roster le moins intéressant de la série Marvel VS. Capcom. Tout ça pour ajouter les plus intéressants en DLC ?

Une direction artistique indigne de Capcom et de Marvel

Pour en finir avec les déceptions de Marvel VS. Capcom: Infinite, pointons du doigt la direction artistique et la réalisation technique de ce dernier jeu, que l’on croirait tout droit sorti d’une PS3 ou d’une Xbox 360, en ayant croisé les stagiaires designers d’Agents of Mayhem. Jamais un MvC n’aura autant ressemblé à un design des personnages aussi « cheap », avec des personnages Capcom skinnés comme en 2009, au rendu mi-réaliste, mi-plastique, et des héros Marvel qui ressemblent davantage à des GI Joe / Playmobil qu’à des super héros. Une faute de goût énorme, pour un design vraiment raté, il n’y a pas d’autres terme…

Côté réalisation technique, les combats affichent de très belles choses avec les éternels effets spéciaux, rapidité d’action (la caméra a du mal à suivre quand on s’énerve un peu trop sur les combos) et animations impressionnantes des combattant(e)s, mais le moteur utilisé est clairement obsolète en 2017. C’est d’ailleurs particulièrement flagrant lors des cinématiques du mode Histoire, et lorsque l’on regarde avec attention les arrière-plans qui manquent vraiment de détails. Bref, la aussi, l’aspect « cheap » est difficilement acceptable quand on voit le prix de vente du jeu et sa gestation chez un éditeur / développeur qui a les moyens.

Ce qui envoie toujours du lourd dans Marvel vs. Capcom: Infinite

Le 3V3 laisse sa place au 2V2

Abandonner les équipes de 3 personnages pourrait faire peur à n’importe quel adepte de la licence MvC, mais une fois la manette ou le stick arcade en main, on s’aperçoit très rapidement que ce changement n’est en rien un handicap pour Infinite. Les enchaînements sortent toujours aussi bien, les combos sont toujours aussi extensibles qu’avant, et l’ajout du rebond sur les bords de l’écran donne des possibilités toujours plus grandes qu’avant. Vous l’aurez compris en lisant ces quelques lignes, le gameplay de Marvel VS. Capcom: Infinite reste heureusement la plus grand force du jeu.

Que l’on joue en local ou en ligne, les combats s’enchaînent parfaitement, et il sera toujours aussi jouissif de découvrir des combos au fur et à mesure que l’on trouvera son, ou ses duos de prédilection. L’équilibrage des combattants est globalement excellent, tout en profitant chacun de techniques variées et de styles de jeu différents.

Mais la grosse nouveauté de gameplay de ce MvCI est, comme dit plus tôt dans ce test, l’ajout des Pierres d’Infinité qui apportent une belle dynamique supplémentaire aux combats. Au nombre de 6, ces pierres apportent différents pouvoirs (dash, boule d’énergie etc.) en pressant la touche L1, et déclenchent une super attaque lorsque leur jauge est pleine. En résulte une approche tactique supplémentaire, pour un jeu de combat qui reste ce qui se fait de mieux en termes de nervosité, d’enchaînement des combos et de plaisir de cogner.

Ouverture aux débutants réussie ?

Grande première dans l’histoire de la série, MvCI dispose d’un lobby spécialement dédié aux joueurs débutants, ainsi qu’une touche « auto-combo » (carré), qui, en la pressant plusieurs fois de suite, fera des petits combos sans avoir à enchaîner des combinaisons. Si la possibilité de jouer en ligne entre rookie est plutôt une bonne chose, n’allez pas pour autant croire que les auto-combos pourront terrasser les joueurs expérimentés : il n’en est rien. Une ouverture appréciable, donc, mais plutôt vaine en l’absence d’un vrai mode didacticiel qui aurait été indispensable pour vraiment expliquer pas-à-pas comment fonctionne le gameplay compliqué de la série. Nouveaux venus, il va falloir bûcher pour gagner des matchs chez les grands !

Un nouvel opus un peu (beaucoup) fainéant sur les bords…

Marvel VS. Capcom: Infinite est très certainement l’épisode le plus abordable pour qui souhaiterait découvrir cette excellente série de baston. Mais que l’on soit novice ou expert en la matière, difficile de pardonner à Capcom le recyclage de personnages, le roster assez peu charismatiques, la réalisation technique de la génération passée, et une direction artistique à faire peur aux amoureux de Marvel comme de Capcom. On retiendra donc uniquement son gameplay toujours aussi jouissif, ses combos de l’enfer capables de renverser un combat, et des parties en ligne incroyablement stables. C’est feinéant, c’est vraiment cheap visuellement, mais cela fonctionne encore très bien. Attention quand même à ne pas trop défigurer la licence plusieurs fois, cher Capcom…

Verdict : 13 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 424 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 582 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1130 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1050 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1282 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1146 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !