Test de Lies of P. | Un incontournable du genre Souls-like !

Annoncé en 2021, Lies of P a su immédiatement capter l’attention des fans de Souls-like, et pour cause, le jeu n’était pas sans rappeler un certain Bloodborne aussi bien dans l’univers que dans le gameplay présentés. Autant dire que beaucoup l’attendaient, avec néanmoins une pointe d’appréhension. Difficile en effet de venir marcher sur les plates-bandes de FromSoftware, surtout quand il s’agit d’être comparé à l’une de leurs plus grandes œuvres. Deux ans plus tard, le titre des coréens de Round8 est enfin disponible. Et disons-le sans mentir, Lies of P est un très bon jeu du genre en plus de proposer une identité propre.

Lies of P – Informations générales

– Jeu de type soulslike. Aucune option de difficulté ajustable
– Disponible depuis le 19 septembre 2023 sur PC, MacOS, PS5, PS4, Xbox Series et Xbox One
– Tarif de lancement : 59.99€ prix éditeur
– Durée de vie approximative : 25 heures environ pour une première run, selon votre affinité avec le genre
– Version testée : Version PS5 achetée par nos soins

Lies of P – De quoi ça parle ?

– Dans Lies of P, le joueur incarne P(inocchio), une marionnette qui s’éveille suite à l’appel d’une mystérieuse voix l’invitant à rejoindre au plus vite l’hôtel Krat, lieu qui s’apparente à ce qui semble être le dernier bastion d’une ville en proie à la folie meurtrière d’automates en roue libre

– Rapidement, vous comprendrez par la douleur que le périple jusqu’à cet hôtel, qui fait office de tutoriel, ne sera pas aisé. En effet, le titre de Round8 ne fait aucun cadeau, et ce dès le début, histoire de poser les bases d’un gameplay que les amateurs de Souls-like connaissent si bien

– Néanmoins, le feeling manette en main s’avère être très bon. P est dynamique et réactif, à l’instar de ses ennemis, si bien que le jeu ressemble davantage à un Bloodborne qu’à un Dark Souls. Par ailleurs, le titre dispose d’un système de parade parfaite (au timing extrêmement serré) qui n’est pas sans rappeler un certain Sekiro: Shadows Die Twice. Une mécanique qu’il faudra apprendre à maitriser afin de triompher des nombreux boss et espérer finir le jeu. De plus, le soft apporte ses propres idées, comme la possibilité de concevoir une arme sur mesure en mixant une base et une lame pour des styles de combat très personnels, ainsi que la gestion de la durabilité. Car à force de frapper vos ennemis, votre arme équipée perdra en efficacité jusqu’à devenir inutilisable si vous ne l’affûtez pas régulièrement. Une mécanique intéressante sur le papier, qui demande d’être attentif et réactif, mais contraignante dans les faits car la dynamique de certains combats s’en retrouve cassée si vous n’avez pas amélioré les compétences liées

– Lies of P n’est pas qu’un énième clone des jeux de FromSoftware. Il a pour lui l’avantage d’avoir compris, tel un bon élève, les tenants et les aboutissants du genre et les applique de manière efficace. Si quelques petits soucis d’équilibrage sont présents (il n’est pas rare de ressentir un gap de difficulté lors de certains passages), l’aventure reste agréable à parcourir dans sa globalité. Rarement frustrant, le titre des coréens de chez Round8 s’évertue à proposer une formule solide, en adéquation avec son univers. Par exemple, les New Game + sont directement intégrés au scénario et débloquent de nouveaux paliers d’améliorations dans l’Organe-P (l’arbre de compétences du jeu)

– Et puisqu’on en est à évoquer l’univers, rappelons que Lies of P est une réécriture sombre du conte de Carlo Collodi. De ce fait, les clins d’œil et références à l’histoire originale sont bel et bien présents, ainsi qu’au très populaire 1984 de George Orwell, le tout sur fond d’ambiance dystopique, magnifiée par une direction artistique de toute beauté. A cela s’ajoute une technique quasi irréprochable, ainsi qu’une bande-son de qualité et nous obtenons un jeu beau, plaisant et fun

– Si l’histoire narrée dans Lies of P semble basique au premier abord, il n’en est rien. Celle-ci révèle tous ses secrets au fur et à mesure de notre avancée, jusqu’à cette scène post générique ouvrant sur une suite évidente mais également sur ce qui s’apparente être la naissance d’un vaste univers étendu dont les fables seront au cœur des prochains jeux. Et vu la qualité de celui-ci pour un premier projet, nul doute que nos yeux sont rivés sur les futures productions du studio avec une grande attention

Ce qui nous a plu dans Lies of P

– La réécriture du conte de Pinocchio dans un univers sombre et tragique
– L’histoire, ses enjeux et ses multiples fins
– L’univers général, qui semble s’ouvrir sur d’autres fables à l’avenir
– La direction artistique proposant un rendu dystopique détaillé et soigné
– Le gameplay nerveux, efficace et satisfaisant
– La technique très solide, avec une belle réalisation et du 60 fps constant

Ce qui nous a moins convaincu dans Lies of P

– Le bestiaire, dont on fait vite le tour
– Le level cap assez bas (arrivé aux alentours des niveaux 35-40 d’une statistique, celle-ci évolue très peu ensuite)
– Quelques gaps dans la difficulté par endroits
– Le système de durabilité d’arme, assez anecdotique au final

Lies of P est un jeu pour vous si :

– Vous aimez le genre et plus particulièrement Bloodborne et Sekiro: Shadows Die Twice

Les notes de Lies of P :

– Réalisation technique 17/20
– Direction artistique 18/20
– Level design 16/20
– Gameplay 17/20
– Scénario 16/20
– Bande sonore 16/20
– Durée de vie 17/20

Verdict définitif : 17/20

Premier projet du studio Round8, Lies of P s’en sort avec brio en offrant un jeu propre, fluide, soigné, maîtrisé et avec une histoire à raconter. Si elle n’est pas parfaite, l’épopée de P mérite clairement le détour, ne serait-ce que pour son univers basé sur la réécriture du conte de Pinocchio au sein d’un monde sombre et dystopique de grande qualité, le tout couplé à un gameplay nerveux et efficace.
Lies of P est une franche réussite et il nous tarde de pouvoir arpenter sa suite, déjà annoncée par le studio.

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Related Posts

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    Ghost of Tsushima | Test de la version PC

    Que vaut la version PC de Ghost of Tsushima, notamment en termes d’optimisation technique ? On voit ça dans notre test !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire également

    Le Chat Vocal Discord arrive bientôt sur PS5 | Plus besoin de PC ou du Mobile !

    • By Sadako
    • juin 13, 2024
    • 215 views
    Le Chat Vocal Discord arrive bientôt sur PS5 | Plus besoin de PC ou du Mobile !

    Le plein d’infos pour Metal Gear Solid: Snake Eater Delta

    • By Rainbow
    • juin 13, 2024
    • 118 views
    Le plein d’infos pour Metal Gear Solid: Snake Eater Delta

    Phantom Blade Zero ne sera pas un souls-like

    • By Rainbow
    • juin 13, 2024
    • 217 views
    Phantom Blade Zero ne sera pas un souls-like

    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 1013 views
    PS Plus Juin 2024 | Les jeux Extra & Premium

    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 288 views
    Killing Floor 3 | Du gore, des tripes et une sortie en 2025 !

    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go

    • By Sadako
    • juin 12, 2024
    • 387 views
    COD: Black Ops 6 ne prendra finalement pas plus de 300 Go