Test de Killzone: Shadow Fall

Réalisation technique

Sans vraiment de recul sur les capacités techniques de la PS4 à l’heure actuelle, on peut tout de même crier haut et fort que Killzone: Shadow Fall installe une grosse barrière entre les jeux PS3 et lui. Tous les environnements de la campagne solo ne sont pas aussi poussés techniquement, les niveaux plus ouverts souffrant notamment d’arbres pas toujours magnifiques, mais Killzone tire honorablement son épingle du jeu en affichant les effets graphiques nouvelle génération à la mode, comme des effets de lumière somptueux, des reflexions de malade, effets volumétriques palpables, distance d’affichage de dingue et des textures d’une finesse incroyable.

 

Côté fluidité, la résolution en 1080p de Killzone: Shadow Fall permet d’observer 60 images par seconde quasi constamment, ce qui est fort agréable. Chose également remarquable, l’aliasing est réduit à peau de chagrin en se faisant extrêment discret tout au long de l’aventure. Enfin, signalons que le downgrade graphique est presque nul lorsque l’on passera sur les maps multijoueur de ce Killzone sur PS4, les cartes conservant leur haut degré de détails malgré une action parfois intense, en restant fluide et lisible à tout moment. Killzone: Shadow Fall est bel et bien la vitrine graphique de la PS4 par Guerrilla Games ! Seule déception, la modélisation des personnages, et surtout des visages, qui ne suit pas la norme technique des environnements et qui ressortent négativement du lot.

Direction artistique

Qu’il semble loin le temps où la série Killzone arborait des environnements grisâtres et des niveaux qui ne respiraient pas forcément la vie ! Depuis Killzone: Mercenary sur PS Vita, Guerrilla Games semble avoir compris que les joueurs souhaitaient peut-être voir autre chose que de la brique pillée, et réitère donc dans Shadow Fall une prouesse artistique qui revitalise la série encore un peu plus. En débarquant sur la planète Vekta, les couleurs et constrastes illumineront vos yeux de mille feux tout au long des 10 chapitres de l’histoire de Killzone: Shadow Fall. Les environnements solo et multijoueur (issus de la campagne solo) se suivent et ne se ressemblent pas, en vous faisant voyager dans des contrées très dépaysantes que nous vous laisserons découvrir par vous même.

 

 

Concernant le charisme des personnages, Killzone: Shadow Fall sait amener de nouveaux protagonistes et antagonistes pas tous très attachants, mais qui on le mérite de porter le joueur dans une campagne solo bien mise en scène, avec son lot de retournements de situations et clins d’oeil aux précédents opus. Avec cette nouvelle patte artistique, Killzone: Shadow Fall devrait s’ouvrir à une nouvelle cible de joueurs qui reprochaient à la série son côté trop fade, tout en ne décevant pas les fans de la licence de Guerrilla Games. Il manque encore quelques détails pour faire de cette série un incontournable, mais la progression et l’évolution de l’univers de Killzone promet de grandes choses dans les années à venir.

Level design

Le level design de Killzone sur PS4 est sans aucun doute le point qui a suscité le plus de travail de la part de Guerrilla Games. Loin d’être un FPS lambda, Shadow Fall propose une diversité de situation délicieuse, ne faisant jamais faire la même chose aux joueurs tout au long de la campagne solo. En passant de phases de jeu au sniper, dans un mecha, à la mode infiltrator ou au centre d’arènes remplies de Helghasts, Killzone: Shadow Fall donne toujours envie d’en voir plus. Mention spéciale aux niveaux bénéficiant d’un environnement assez ouvert, donnant lieu à des passages d’exploration raffraîchissants.

 

Autant vous prévenir, Killzone: Shadow Fall est un jeu assez difficile, surtout lorsqu’il s’agit de défendre un ou des alliés alors que l’environnement grouille d’ennemis. Des gunfights épiques vous attendent, et donneront lieu à une haute satisfaction personnelle quand vous les aurez complétés. L’intelligence artificielle est plutôt satisfaisante, à deux ou trois bugs près, en n’hésitant pas à faire contourner les ennemis ou à les faire attaquer en meutes le joueur qui n’a alors pas d’autres choix que d’aller se cacher pour mieux riposter. Si l’infiltration est parfois hautement recommandée, sachez que les niveaux de Killzone sur PS4 pourront être parcourus comme bon vous semble la plupart du temps. Une nouvelle vision de la campagne solo qui se dévore d’un bout à l’autre, en n’oubliant pas de donner des modes de jeu classique mais efficaces au multijoueur qui s’accompagne de 10 maps vraiment bien pensées.

Gameplay

Killzone: Shadow Fall ne révolutionnera pas le gameplay des FPS, mais apporte, mine de rien, de nombreuses fonctionnalités très agréables à utiliser. La nouveauté N°1, et la vraie bonne surprise, se déguste avec le drône qui vous suivera presque tout au long de votre périple. En lui donnant des ordres avec la touche L1, le drône pourra alors vous protéger en déployant un bouclier, vous réanimer lorsque vous tomberez sous les balles ennemies, attaquer les Helghasts en les fusillant, vous servir de grappin pour accéder à des distances lointaines, pirater divers terminaux, et désarmer les protections électriques des ennemis. Ajoutez à cela un écho tactique qui vous permettra de savoir où se trouvent les ennemis proches et vous obtiendrez un gameplay extrêmement bien fait pour le premier Killzone de la PS4, mises à couvert et armement varié y compris. Guerrilla Games utilise parfaitement les aptitudes de la DualShock 4, de la led qui clignotte selon votre état de santé à la gestion du pavé tactile.

 

Scénario

Killzone: Shadow Fall vous met dans la peau de Lucas Kellan, que l’on découvre en 2370 aux côtés de son père, à ce moment là en fuite contre une attaque Helghast. Ce ne sera cependant qu’en 2390 que les hostilités débuteront (30 ans environ après la fin de Killzone 3), toujours aux commandes d’un Lucas devenu adulte et membre de la VSA (Vektan Security Agent), dans un contexte de guerre froide entre les humains et Helghasts. Réunies sur la planète Vekta et séparées par un mur, les deux factions vont ensuite se livrer à une nouvelle guerre dévastatrice, à laquelle viendra se greffer tout un tas de rebondissements et de retournements de situations que l’on ne vous dévoilera pas dans ce test de Killzone: Shadow Fall. En somme, le scénario du premier Killzone sur PS4 est bon, mais aurait pu être encore meilleur si les nombreuses informations sur le background du jeu se trouvaient autrement que sous la forme de fichiers à ramasser ici et là.

Bande son

Outre une synchronisation labiale parfois complètement aux fraises, Killzone: Shadow Fall bénéficie de doublages de bonnes qualités, même s’il subsiste quelques inégalités entre les différents personnages. Tout en français, les doublages s’avèrent tout de même immersifs, et surtout renforcés par une OST de très bon goût, épique et spectaculaire. Un standard de qualité auquel Guerrilla Games nous habitue maintenant depuis de nombreux épisodes de la série Killzone.

Durée de vie

Là où la plupart des FPS se contentent d’apporter une campagne solo de moins de 6 heures en misant tout sur le multijoueur, Killzone: Shadow Fall respecte la tradition de la saga en apportant 10 missions qui vous demanderont une bonne dizaine d’heures pour en voir le bout. La rejouabilité est de plus au rendez-vous,  en donnant envie d’y revenir pour dénicher plus de secrets, et prendre à nouveau une claque graphique et profiter de toutes les bonnes choses du level design et du gameplay à la DualShock 4.

Bien entendu, Killzone: Shadow Fall embarque également un vaste mode multijoueur online, qui vous permet de revivre face à des joueurs humains des parties sur les maps du mode solo, reconstruites pour mieux séduire. L’évolution dans les classes est addictive, et les Zone de Guerre toujours aussi efficaces. Une excellente durée de vie pour Killzone sur PS4 donc, qui vous tiendra éveiller de nombreuses heures durant en solo ou online.

Conclusion

Non content d’être une claque graphique, aussi bien en termes de réalisation technique que de direction artistique, Killzone: Shadow Fall donne à la PS4 un FPS d’une très bonne qualité globale. Guerrilla Games ne s’est pas contenté d’apporter une suite sans intérêt à la série, mais a mûrement repensé l’évolution de la campagne solo pour au final proposer aux joueurs une évolution des plus agréables, entre gunfights nerveux, support du drônes ou encore phases d’exploration dans des environnements plus ouverts que d’habitude. S’il n’a pas la carrure d’un system-seller, Killzone: Shadow Fall donne à la PS4 un argument d’achat de poids, et devient également un must have pour tous les possesseurs de la nouvelle console de salon de Sony. Quant aux fans de la série, foncez tête baissée sur Killzone, vous ne pourrez pas être déçu de sa prestation de choix ! On recommande donc chaudement ce nouveau volet de Guerrilla Games sur PS4, aussi bien pour sa campagne solo que son mode multijoueur.

Verdict : 17 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    Mise à jour PS5 en version 24.05-09.60.00 | Ce que ça change

    • By Sadako
    • juillet 24, 2024
    • 525 views
    Mise à jour PS5 en version 24.05-09.60.00 | Ce que ça change

    Xbox Game Pass | Abonnement 100% Cloud et formule avec pubs ?

    • By Rainbow
    • juillet 24, 2024
    • 299 views
    Xbox Game Pass | Abonnement 100% Cloud et formule avec pubs ?

    Assassin’s Creed: Shadows | Ubisoft répond aux critiques sur Yasuke

    • By Rainbow
    • juillet 24, 2024
    • 360 views
    Assassin’s Creed: Shadows | Ubisoft répond aux critiques sur Yasuke

    Helldivers 2 | Une grosse mise à jour en août 2024

    • By Sadako
    • juillet 23, 2024
    • 441 views
    Helldivers 2 | Une grosse mise à jour en août 2024

    PlayStation Showcase | PS5 Pro et jeux de 2025 en Septembre 2024 ?

    • By Sadako
    • juillet 23, 2024
    • 743 views
    PlayStation Showcase | PS5 Pro et jeux de 2025 en Septembre 2024 ?

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 1004 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision