Test de Guilty Gear Xrd -SIGN-

Voilà bien longtemps que nous avions un peu perdu de vue la série de jeux de baston Guilty Gear. Depuis 2007 et la sortie de Guilty Gear 2: Overture sur Xbox 360 qui n’est pas un jeu de combat, on aura vu que le très discret Pro Jumper! Guilty Gear Tangent sur le DSiWare de la Nintendo DS, pour un dernier jeu de baston qu’il faut aller chercher sur Wii, PSP et PS2 via Guilty Gear XX Accent Core Plus. Autant vous dire que depuis l’avènement de la série BlazBlue, Ark System Works était occupé à autre chose. Quoi de neuf avec ce nouvel opus ? Via ce test de Guilty Gear Xrd SIGN réalisé à partir d’une version PS4 dématérialisée commerciale, nous vous proposons de voir si ce retour est en fanfare, ou en demi-teinte… !

La série abandonne la 2D et réinvente son mode Histoire

Depuis sa naissance en 1998 au Japon sur une certaine PlayStation, la série Guilty Gear a tout de suite mis en place plusieurs nouveaux standards. Alors que la plupart des licences passaient au tout 3D, de Street Fighter à Mortal Kombat, Ark System Works permettait de conserver la rapidité d’action avec sa nouvelle série. Déjà à l’époque, les graphismes du titre étaient vraiment somptueux, à la fois techniquement, mais surtout artistiquement. Un nouvel univers était né, pour une série qui a par la suite vécu de nombreuses heures de gloire chez les amoureux de jeux de baston 2D.

Mais avec Guilty Gear Xrd SIGN, la série fait-elle un bras d’honneur à ses racines en abandonnant la 2D au profit de la 3D polygonale ? Non, absolument pas ! C’est peut-être même tout le contraire qui se passe, puisqu’en ayant choisi la 3D pour sa série, Ark System Works peut maintenant livrer des effets de caméra qui n’étaient pas envisageables avec des sprites 2D. On conserve toute la finesse des personnages, l’explosion de couleurs et d’effets spéciaux, tout en ajoutant des folies techniques qui rendent le jeu encore plus immersif et impressionnant à regarder. Un gros point fort, donc, même si cette innovation risque de ne pas plaire à tout le monde, ayant entrainé des ajustements visuels qui changent quelque peu les personnages. Sans juger les goûts de chacun, ni les anticiper, Guilty Gear Xrd SIGN risque en effet de déconcerter les fans de la première heure qui trouveront l’ensemble du casting moins charismatique qu’avant, autant pour les nouveaux que les anciens personnages.

Xrd SIGN est en effet moins tranchant, moins brut de décoffrage lorsqu’il s’agit de mettre en avant les différences des personnages. On en arrive à une direction artistique beaucoup plus « propre » et politiquement correct, un peu à la BlazBlue, avec des libertés et personnalités moins revendiquées. Cette mini révolution passe aussi par un mode Histoire complètement revu en profondeur. S’il vous servira grandement pour découvrir l’histoire des personnages et profite lui aussi de la nouvelle 3D polygonale pour s’agiter à la manière d’un animé (ne rêvez pas non plus, il y a beaucoup trop d’écrans fixes), il nous a paru vraiment très chiant à suivre, pour la simple et bonne raison qu’il ne possède… aucun combat ! On se contente alors pendant 5 ou 6 heures de regarder des cinématiques assez molles, pour des événements qui ne nous ont pas vraiment tenu en éveil longtemps. L’idée est excellente, mais la mise en pratique un peu foireuse. Mais achète-t-on un jeu de combat pour mater des cinématiques ? Si vous nous répondez oui, notre cabinet est ouvert à la consultation… !

Du gameplay toujours aussi jouissif et technique ?

La révision de la direction artistique s’accompagne-t-elle aussi d’une refonte du gameplay de Guilty Gear Xrd SIGN ? Oui, et non ! On retrouve avec plaisir beaucoup de personnages déjà présents dans les anciens castings passés, ainsi que quelques nouvelles têtes, ce qui nous amène à un roster composé de 17 personnages, dont 2 sont malheureusement disponibles uniquement via un DLC, dès le jour J de sortie de Xrd SIGN. Qu’importe, un Guilty Gear, cela n’a jamais été la fête du clone, et la grosse quinzaine de combattants ne va pas se maitriser en si peu de temps. Et sur le ring ?

On ne peut pas parler d’une révolution du gameplay pour Guilty Gear Xrd SIGN, mais les développeurs ont clairement voulu rendre leur production la plus actuelle possible, comprenez par là, plus accessible. C’est un fait, la saga de Ark System Works est tout sauf une série populaire que n’importe qui peut maitriser en deux ou trois heures de gameplay. Cela ne sera toujours pas le cas avec Xrd SIGN, mais la révision opérée par les développeurs risque bien de décontenancer les puristes, alors que les joueurs plus occasionels ne verront aucun changement, et ne décideront sans doute pas de commencer la série qui fait si peur tant elle parle le chinois via ses features de gameplay avec cet opus.

Tout au mieux, les joueurs non orientés compét’ et skill à 800% trouveront Xrd SIGN un peu moins difficile à maitriser pour certains personnages, particulièrement dans les contres attaques qui sortent plus facilement, mais l’IA se chargera de les faire pleurer de douleur lorsqu’ils la poussera un tant soit peu. Quant aux matchs en ligne contre les vétérans… Rage-Quits assurés !

Pour les vieux de la vieille, vous découvrirez des ajustements du même type que ceux ayant pris place dans un certain Persona 4 Arena, soit la réduction drastique des phases de gameplay des anciens GG où l’on pouvait s’en prendre plein la gueule sans rien comprendre pendant des rounds entiers. Le plus gros changement est enfin à mettre sur le compte de la disparition du Force Roman Cancel, qu’il fallait imaginer et déclencher au bon moment pour mieux répliquer. A présent, le Yellow Cancel ralentira le temps, ce qui vous poussera à très rapidement décider de quoi faire ensuite, ce counter ne sortant pas de manière instantanée. C’est ce point qui risque de faire râler certains d’entre vous, même si le reste du gameplay est toujours aussi technique, malgré des recalibrages de certains personnages discutables. Quoiqu’il en soit, on s’amuse toujours autant avec ce Guilty Gear Xrd SIGN qui ose opérer quelques changements sans changer du tout au tout. Une évolution plus qu’une révolution, en somme.

Du contenu pour tenir tout l’été, et plus encore !

Retrouver un Guilty Gear aussi en forme que Xrd SIGN fait plaisir ! Même si quelques ajustements pourront déplairent, cet opus reste ce qui se fait de mieux lorsque l’on parle de jeux de baston en 2D à l’ancienne, avec un feeling monstrueux, des musiques de dingues, et un casting qui vous prendra énormément de temps à maitriser. Les modes de jeu classiques ne révolutionneront certes rien, mais ils assureront une durée de vie exemplaire à un genre qui, de toutes manières, se renouvelle très peu au fil des ans. En ligne ou en solo, Guilty Gear Xrd SIGN est un jeu fun, prenant, addictif, qui n’a pour seul défaut que son mode Histoire assez inutile, et la venue d’une 3D qui a un peu trop aseptisé la direction artistique de base. Si vous cherchez un excellent jeu de combat sur PS4, à tendance gameplay hyper technique 2D, c’est assurément celui-ci qu’il vous faut !

Verdict : 17 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 436 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 589 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1131 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1054 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1284 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1150 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !