Test de GTA V

Réalisation technique

Il faut tout de suite dire dans ce test de GTA 5 que le plus beau jeu de la génération n’est pas celui de Rockstar. Néanmoins, en raison principalement de sa superficie de jeu, GTA 5 se dote d’une réalisation technique au sommet et montre enfin de quoi une PlayStation 3 et une Xbox 360 poussée à son maximum peut atteindre en titre multisupport. Première claque ! Avec une ville gigantesque, ce sont des détails d’une extrême précision qui font que Grand Theft Auto V n’est pas juste une copie plus riche de Grand Theft Auto IV. Eclairages, effets de particules, poussières, sable, monde aquatique, une ville de Los Santos lumineuse et vivante comme jamais, tous ces éléments mis bout à bout rendent l’expérience visuelle de GTA 5 aussi bonne que son gameplay.

A constater, des petits problèmes encore persistants d’alliasing et très peu de clipping (oui oui on chipote vraiment !). GTA 5 est donc, comme annoncé, le plus bel open-world jamais crée en surclassant les maîtres étalons du domaine ! Au revoir Skyrim, adieu Red Dead, GTA 5 est le jeu qui mettra au supplice vos consoles !
 

Direction artistique

Deuxième claque ! La ville de Los Santos et son entourage se révèlent être tellement proches de la véritable cité des anges que cela en devient parfois troublant ! Une ville qui est par ailleurs toujours accompagnée des ses plus beaux / riches quartiers comme VineWood (Hollywood) ou encore Rockford Hills (alias Beverly Hills, mais sans Brenda et Dylan). En parlant de taille, sachez que la grandeur de Los Santos correspond environ à la map entière de Grand Theft Auto IV (rien que ça !). De plus, c’est une campagne extrêmement vivante, qui, ajoutée à un désert grouillant de vie, créé réellement un univers totalement crédible que Rockstar s’est employé à retranscrire. Comme toujours dans la série à succès GTA, le savoureux mélange entre la réalité et le satyrisme est bien là, pour donner une identité au jeu unique, à la fois humoristique et sérieuse. Tout ceci se savoure sans modération dans le vaste monde de GTA V. Enfin, là où le dernier né de la saga fait mouche, est dans sa capacité à mettre en scène les missions, et à mettre en avant des personnages principaux et secondaires archi charismatiques. Rien n’est laissé au hasard dans GTA 5, qui baigne dans la vie, l’animation et la réalité d’une ville corrompue jusqu’à l’os !

Level design

Si la construction pure de GTA 5 ne boulverse pas fondamentalement les codes de la série, son level design se révèle être plus qu’excellent. Même si la narration axée sur les braquages (banques, bijouteries etc…) est omniprésente, la diversité des activités autour de la trame principale est juste énormissime. Randonnée, plongée, sport, yoga et j’en passe, GTA 5 fourmille d’activités annexes pour ne pas s’ennuyer entre deux missions. En outre, grande nouveauté, l’IA a été grandement améliorée avec désormais des ennemis beaucoup plus rusés qui n’hésitent pas à vous contourner ou encore à vous attendre dans un endroit bien précis pour vous piéger. La police, elle aussi, a été améliorée pour donner désormais des courses poursuites en véhicule assez folles !

Il va falloir pour la première fois dans un GTA, utiliser votre cerveau pour essayer d’esquiver, de ruser la police et connaître du mieux possible Los Santos pour trouver les chemins les moins fréquentés. Petite précision, ceux-ci n’hésiteront pas à vous tirer dans les pneus pour dévier vos voitures ou encore faire un barrage tout autour d’une zone où vous pensiez attendre tranquillement qu’ils aient finit leurs rondes. Une sorte de Need for Speed bien installé dans le centre du gameplay de GTA 5 en somme. Tout ces éléments mis bout à bout donnent encore plus de crédibilité et de liberté à un Los Santos déjà très vaste, en plus de donner une vie des plus réalistes à votre vie dans le jeu. Vous vous étiez ennuyé entre deux missions dans GTA 4 ? C’est du passé, croyez nous… !

Gameplay

Le plus gros morceau de ce 5ème GTA reste bien évidemment son gameplay qui embarque 3 héros pour 3 gameplay différents, tout simplement. A travers Franklin, Michael et Trevor, vous pouvez bénéficier de trois façons bien distinctes d’appréhender les missions grâce à leurs aptitudes personnelles. D’une part, vous pouvez vous la jouer complétement bourrin avec Trevor en cherchant à être le plus fou et le plus sauvage possible, et d’une autre avec Michael où la discrétion est mise davantage en avant. Enfin, Franklin préférera s’éclipser du conflit pour prendre un rôle de sniper ou de guetteur. Ces trois facettes se complètent parfaitement bien et inculquent à la série Grand Theft Auto une réelle nouveauté et un sentiment de fraicheur qu’on n’espérait pas à ce niveau là.

Un autre élément de GTA 5 est aussi au centre du jeu, les braquages. Après quelques missions « mises en bouche », les braquages (que l’on peut qualifier de totalement libres) sont vraiment très bien pensés. Vous pouvez, en plus de vos trois héros principaux, recruter d’autres personnes afin de construire une équipe du tonnerre. Ces personnages recrutés ont des spécificités plus ou moins évoluées qui vous coûteront alors plus ou moins d’argent (tous les personnages présents sur un braquage se partagent les gains !). C’est en ce point que toute votre science des vols à mains armées sera mise à rude épreuve ! Chaque recrue, selon ses performances, pourra soit survivre, soit se planter dans une directive pendant l’acte. A partir d’un de ces moments, c’est tout un autre plan qu’il faudra mettre en place, où Michael, Trevor et Franklin prendront encore plus d’importance.

Etant réellement un gros morceau de la narration de Grand Theft Auto V, les braquages se révèlent être passionnants, très animés, explosifs, sans temps mort et avec une vision très cinématographique. Pour ternir un peu le tableau, précisons toutefois que quelques lourdeurs se font quand même ressentir dans le maniement des personnages, notamment l’impossibilité de passer par dessus un obstacle pendant les gunfights et autres ratés lors des sauts. Ce ne sont que de petits détails, mais il est quand même à constater qu’un petit soin de plus apporté à la gestuelle et aux animations aurait été le bienvenu.

Scénario

Il est assez difficile de parler du scénario de GTA 5 tant celui-ci regorge de ficelles tellement bien narrées qu’il nous serait impossible de ne pas spoiler. Sachez néanmoins que le scénario du jeu tourne bien évidemment autour de nos trois héros qui vivent, au début du jeu, chacun de leur côté. Bien évidemment, ces trois scénarios ne formeront rapidement plus qu’un pour aboutir à une histoire terriblement prenante et surtout extrêmement bien narrée ! Dialogues, narration, cinématiques, tout est présent pour vous confectionner une histoire adulte et mature, sans oublier les petites pointes d’humour, qui nous avaient tant manqué dans GTA IV.

Bande son

Doublages, musiques, radio, univers sonore, tout ces éléments bénéficient d’une qualité rarement atteinte dans un jeu vidéo. Les doublages respectifs de Michael, Trevor et Franklin sont excellents, la bande son choisi pour les stations de radio est exceptionnelle et tout l’aspect sonore d’une ville hyperactive est correctement retranscrit ! Les fusillades bénéficient également d’un soin sonore excellent, pour ainsi égaler, selon les armes, les plus grands FPS. Mention spéciale également aux collisions en voiture, qui claquent comme au cinéma !

Durée de vie

Comme nous vous l’indiquions, GTA 5 ne vous laissera aucun temps mort ! Regorgeant d’activités annexes, de missions secondaires en plus de votre longue trame principale, la durée de vie du jeu se compte en dizaines d’heures. Pour uniquement faire les missions principales, il faudra tabler entre 25 et 30 heures avant de voir le bout de l’aventure. Néanmoins, si vous désirez continuer à visiter Los Santos, remporter tous les défis, faire toutes les missions secondaires ainsi que toutes les activités annexes, le jeu vous tiendra en haleine bien plus longtemps que cela, montant rapidement entre 50 et 60 heures de jeu. Pas de soucis de ce côté là, Grand Theft Auto a toujours été une référence question durée de vie. Plus complet que les précédents, GTA 5 tient toutes ses promesses et ne laissera pas de répit à vos PlayStation 3 et Xbox 360.

NB : Cette note sur la durée de vie de GTA 5 est non définitive en raison du déploiement de GTA Online le 1er octobre, mais qui pourra faire tendre la note actuelle à une note supérieure en cas de réussite totale.

Conclusion

Après le sarcophage doré qu’était The Last of Us pour la PlayStation 3, Grand Theft Auto V met enfin le dernier point final à une génération de toute beauté ! Assumant complétement son rôle de blockbuster planétaire, Rockstar a su répondre à toutes les attentes avec ce GTA 5. Vous aimiez le côté scénarisé de GTA 4 ? Il est de retour dans GTA 5 ! Vous préféreriez la ville animée de Los Santos dans San Andreas ? C’est également présent dans GTA 5 ! Là où Rockstar aurait pu se planter en croisant les destins de Michael, Trevor et Franklin, on ne peut que vénérer la manière dont ces personnages se complètent pour offrir un gameplay réinventé pour la franchise, tout en bénéficiant d’une réalisation qui mettra au supplice vos PlayStation 3 et Xbox 360. Des doublages dignes des plus grands films, un Los Santos vivant comme jamais font de GTA 5 une réussite totale, un blockbuster assumant pleinement ses attentes, une réussite scénaristique qui le place facilement dans l’élite des meilleurs. On s’incline devant le roi de l’open world !

Verdict : 19 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 560 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 666 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1212 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1114 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1313 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1172 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !