Test de Final Fantasy XII: The Zodiac Age

Sorti un petit mois avant l’arrivée de la PlayStation 3 en Europe, soit en février 2007, Final Fantasy XII était en quelque sorte le chant du cygne d’une PlayStation 2 qui profitait d’une énième perle tout droit venue du Japon. Mais si FF12 représente la fin d’une génération de consoles, le titre de Square Enix est également l’un des derniers piliers d’une vague J-RPG qui a connu des années de tourmente pendant une petite dizaine d’années. Déjà à l’époque, les développeurs souhaitaient changer les choses avec Final Fantasy XII, pour faire évoluer un genre qui se reposait un peu sur ses lauriers, pour finalement créer une oeuvre qui avait pas mal divisé les fans. Le même constat en 2017 avec le Remastered ? Verdict dans notre test de Final Fantasy XII: The Zodiac Age réalisé sur PS4 Pro via un code PlayStation Store offert par Square Enix.

Redécouvrir Final Fantasy 12 en 2017 sur PS4

Si vous avez déjà fait l’oeuvre de Square Enix sur PS2 en 2007 (2006 au Japon pour la version originale), vous allez trouver du changement dans Final Fantasy XII: The Zodiac Age ! Graphiquement tout d’abord, félicitons les développeurs en charge du Remastered d’avoir pris grand soin de tous les éléments visuels. On retrouvera logiquement des textures beaucoup plus nettes et détaillées (la magie du Full HD), une profondeur de champ plus grande dans les environnements ouverts, des effets spéciaux plus jolis à regarder, une grande atténuation de l’aliasing si fier à la PS2, et des tenues des personnages qui donnent du volume grâce à un design qui apparaît beaucoup plus « réel » qu’il y a 10 ans.

Chose remarquable et très rare pour être signalée dans les Remastered, FF12 version PS4 profite de scènes cinématiques en images de synthèse somptueuses. Le ratio est un peu écrasé, mais la pixelisation est inexistante, pour une résolution qui fait vraiment plaisir là où beaucoup de remastérisations se contentent de balancer une purée floue assez indigeste. Même sur un grand écran, le tout est vraiment chouette à voir.

On regrettera toutefois de ne pas pouvoir profiter de 60 images par seconde dans Final Fantasy XII: The Zodiac Age qui reste cappé à 30 fps, même sur PS4 Pro. Le dépoussièrage visuel aurait également pu passer par un ajout de quelques centaines de polygones aux personnages qui apparaissent, en 2017, bien carrés, et aux animations faciales vraiment désuettes. Malgré ces quelques petits défauts, on reconnaîtra rapidement, une nouvelle fois, que la PS2 crachait littéralement ses tripes pour afficher un Final Fantasy 12 qui reste aujourd’hui magnifique, toute proportion gardée bien entendu avec les productions nouvellement sorties.

Cette version PS4 de FF12 est-elle uniquement un remaquillage de la version de base ? Absolument pas ! Privée de l’édition Internationale sur PS2, l’Europe peut enfin goûter à quelques plaisirs restés exclusifs au Japon, tout en découvrant des choses qui n’ont jamais existé. Pour faire court, citons l’arrivée d’une roue de classes, le Zodiac Job qui vous permettra d’allouer jusqu’à deux classes à tous les personnages (la seconde classe est disponible plus loin dans l’aventure et non au début), et qui a franchement le mérite de simplifier les choses. Le sphérier permettant de débloquer les Permis et les aptitudes est ainsi beaucoup plus ergonomique, et vous pourrez jouer avec des personnages bien mieux équilibrés que dans la version originale sur PS2.

Mais la nouveauté qui nous a le plus charmé dans Final Fantasy XII: The Zodiac Age sur PS4 est sans conteste le Mode Accéléré qui permet, à tout moment du jeu, de jouer 2 fois ou 4 fois plus vite en appuyant sur L1. Une fois vos Gambits bien réglés, les phases de leveling sont un régal, et prennent évidemment bien moins de temps que lorsque l’on joue en vitesse réelle / normale. Une trouvaille franchement toute bête, mais dont on a du mal à se passer pour des RPG et A-RPG qui auraient du penser à cette option il y a des années ! Bien sur, nous vous conseillons grandement de désactiver cette option dans les phases de jeu où vous ne serez pas certain de votre puissance / résistance aux ennemis, sous peine de mourir… 2 ou 4 fois plus vite !

D’autres nouveautés sont également présentes, et savent rendre les choses plus fluides et plus en accord avec le temps comme la possibilité de faire apparaître la map en transparence tout en marchant, innovation on ne peut plus pratique pour traverser les donjons souvent labyrinthiques, et la possibilité de jouer les personnages invités qui se joignent momentanément au groupe en cas de mort d’un perso. Des petits ajustements ont également été faits comme par exemple la possibilité de lancer des sorts de magie (noire et blanche) en même temps, des temps de chargements moins longs entre les zones du jeu (petites, PS2 oblige) mais surtout de contrôler les Eons pendant les combats. Certaines astuces qui fonctionnaient sur PlayStation 2 sont également devenues obsolètes et / ou différentes comme par exemple la récupération de la Lance du Zodiaque et autres emplacements de coffres.

En bref, si vous avez déjà retourné Final Fantasy XII sur PS2, vous redécouvrirez une version PS4 rajeunie tout en profitant de nouveautés bien agréables et d’ajustements qui feront mieux traverser les années au titre. Un mythe reste un mythe, de la même manière que ceux qui n’avaient pas accroché au jeu en 2007 ne l’apprécieront pas plus en 2017, le fond du game design restant exactement le même.

Découvrir FFXII sur PS4 en 2017

Vous n’avez jamais joué à Final Fantasy 12 sur PlayStation 2 pour diverses raisons qui vous appartiennent et vous envisagez son achat sur PS4 ? Nous allons essayé brièvement de mettre en avant ce qui pourrait vous plaire dans l’aventure, et ce qui risquerait de vous rebuter, histoire que vous puissiez tirer la meilleure décision de ce test de Final Fantasy XII: The Zodiac Age. Côté histoire, Square Enix nous plonge dans le Royaume d’Ivalice où un mariage royal tourne au drame par une invasion du Royaume adverse. Dans cette folle lutte pour la liberté, vous incarnerez Vaan qui sera accompagné périodiquement par les mêmes personnages : Ashe, Penelo, Basch, Fran et Batlhier.

Le casting n’est pas le meilleur que la série Final Fantasy ait pu connaître, mais les interactions entre les personnages, la narration et les scènes cinématiques couplées au savoir faire de Square Enix valent clairement le coup d’oeil. On se prend rapidement à suivre le groupe dans sa quête, pour une histoire qui se savoure finalement très bien du début à la fin. Un charisme limité pour des personnages qui ont de belles choses à raconter, en somme.

Si vous n’aimez pas les RPG avec un système de combat au tour par tour pur et dur, Final Fantasy XII: The Zodiac Age devrait toutefois vous plaire. Se rapprochant davantage d’un Action-RPG grâce au système de Gambits (pour faire court, une IA à paramétrer vous-même pour décider des actions automatiques de Vaan et des personnages présents sur le ring sur différents niveaux d’action), le système de combat de ce FF12 est en tout cas beaucoup plus nerveux que les épisodes précédents canoniques. Avec la possibilité d’accélérer le temps jusqu’à 4 fois pour acquérir de l’XP plus vite, on peut donc dire que, même en 2017, le gameplay de Final Fantasy XII: The Zodiac Age reste particulièrement frais et jouissif.

La profondeur de jeu globale met d’ailleurs une belle rouste dans les dents de Final Fantasy XV, que ce soit dans la gestion des personnages, de l’inventaire (équipements et Gambits) et même de durée de vie, en prouvant qu’un jeu de 2007 peut faire mieux que ce qui pourrait paraître vieillot 10 ans plus tard. En débutant Final Fantasy XII: The Zodiac Age, vous vous lancerez en effet dans une épopée qui pourra vous occuper plus de 200 heures pour tout voir, avec des combats épiques, des explorations de villes et villages passionnantes, une diversité visuelle charmante et un système d’évolution des personnages beaucoup plus simples que sur PlayStation 2 (hors version spéciale japonaise jamais sortie chez nous).

Un Remastered complet !

Après lecture de ces quelques lignes, vous devriez y voir un peu plus clair sur ce qu’est vraiment Final Fantasy XII: The Zodiac Age sur PS4. Pour notre part, nous avons particulièrement adoré replonger dans le Royaume d’Ivalice, pour une aventure toujours aussi prenante malgré le poids des ans qui ne réussit pas toujours aux Remastered. Dans le cas présent, avec une plastique prête à traverser les âges dans les meilleures conditions, Final Fantasy XII: The Zodiac Age est promis à une seconde vie sous le signe de la réussite tant Square Enix s’est préoccupé de remastériser au mieux l’aventure. Pour l’éditeur / développeur, c’est assurément l’une des meilleures restaurations disponibles. Pour les joueurs, c’est l’assurance de faire ou de refaire un mythe (qu’ils ont aimé ou détesté) qui s’inscrit toujours plus comme l’un des derniers Final Fantasy pure souche. C’était mieux avant ? Non, mais c’était différent, et ça fait du bien d’y regoûter !

Verdict : 18 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 684 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 770 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1288 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1163 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1338 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1201 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !