Test de Crysis 3

Réalisation technique

 

Comment faire mieux graphiquement que Crysis 3 sur Xbox 360 quand on développe un jeu multisupports ? Difficile de faire plus beau, en effet, tant Crysis 3 est une réussite technique. Certes, le framerate n’est pas parfait (comme souvent sur consoles de salon malheureusement), mais voir un si beau FPS en monde ouvert vous fera perdre le nord. Modélisation soignée, textures propres, animations impressionnantes mais surtout effets de lumière aveuglants sont le quotidien d’une claque graphique signée Crytek. Le tableau est en revanche un peu moins rose en multijoueur. Si les maps restent jolies, le tout est beaucoup moins détaillé qu’en solo. Pour ceux qui se poseraient la question, oui, Crysis 3 est bien plus beau que Crysis 2 en allant pousser la 360 encore plus loin dans ses limites techniques. A noter également que jouer à Crysis 3 en 3D est une expérience qui renforce l’immersion, sans altérer la qualité des graphismes. L’un des plus beaux jeux de cette génération de console !

 

Direction artistique

 

Si Crysis premier du nom prônait la verdure, et Crysis 2 l’environnement urbain, Crysis 3 est un savant mélange des deux premiers. Plus fort encore, le Dôme de la Liberté évoluera tout au long de votre périple, en vous faisant voir différents quartiers bien différents visuellement les uns des autres. Côté mise en scène, Crytek a mis le paquet. Que ce soit en termes de cinématiques d’introduction de chaque niveau, de fermeture ou en plein milieu d’un niveau, Crysis 3 ne manquera pas de vous épater par des scènes d’action épique. La série Crysis arrive ici à maturité, en affichant autre chose qu’une démonstration technique. L’univers est soigné, les clins d’œil aux anciens opus nombreux, et la gravité de la situation palpable. Un jeu marquant dont on se souviendra longtemps !

 

Level design

 

Le grand monde ouvert de Crysis 3 renferme bien des surprises ! La première satisfaction que procure la campagne solo de Crysis 3 est de toujours vouloir en savoir / voir plus, ce qui est déjà un bon point. Ensuite, les scripts réussissent le pari de conduire le joueur de manière à mettre en avant les évènements spectaculaires, tout en le laissant libre de ses mouvements. Au cours d’une mission, vous pourrez par exemple choisir une approche furtive ou musclée, mais également errer dans les limites du niveau pour découvrir les alentours et aller à la pêche aux documents cachés. On ne s’ennuie jamais, et les phases de grands spectacles s’enchainent avec un dynamisme jouissif, sans toutefois tomber dans l’overdose. N’imaginez cependant pas le Dôme de la Liberté comme un espace entièrement ouvert, puisque vous ne pourrez pas vous rendre à n’importe quel endroit si ce n’est pas prévu par la mission du niveau en cours. Pour sa part, l’intelligence artificielle des ennemis est capable du meilleure comme du pire, comme trop souvent sur cette génération de console. C’est plus que convenable, mais ne vous étonnez pas de voir des réactions assez incongrues à certains moments. Côté multijoueur, les maps reprennent dans les grandes lignes les environnements présents dans la campagne solo de Crysis 3, tout en apportant suffisamment de modifications pour que les affrontements se fassent dans les meilleures conditions. Entre coins sombres et hauteurs vertigineuses, les joueurs silencieux s’éclateront, tandis que les plus bourrins d’entre vous pourront aussi se donner rendez-vous dans des endroits ouverts pour se cogner sur le radis allégrement.

 

Gameplay

 

Vous aimiez la « complexité » de la nanocombinaison de Crysis 1 et aviez moins apprécié sa simplification dans Crysis 2 ? Bonne nouvelle, la fameuse nanosuit de Crysis 3 saura faire plaisir à tout le monde. En s’activant très facilement, la combi de Prophet sera également upgradable, histoire de devenir une bête de combat totale. Il faudra donc se servir intelligemment de la puissance maximale et de l’invisibilité pour aborder au mieux les gunfights, et coller au maximum au type de progression que vous vous imposerez. Si la plupart des FPS actuels proposent les éternels phases de sniper et de mitrailleuse puis de rail shooter, Crysis 3 sait se différencier d’eux en ne tombant pas dans le stéréotype. Certes, on fera de temps en temps d’autres choses que shooter du Ceph et des soldats, mais les phases de gameplay alternatives ont toutes été millimétrées pour ne pas saouler le joueur, et donc le surprendre. Mention d’honneur à la séquence de shoot en avion avec Psycho, et aux phases de conduites de véhicules (tank et buggy), particulièrement jouissives. Une fois la campagne solo terminée, vous serez enfin en mesure de vous attaquer aux nombreux modes multijoueurs, qui, si ne sont pas des nouveautés inouïes, proposent un panel de qualité suffisante pour s’amuser longtemps seul ou en équipe.

 

Scénario

 

Le scénario de Crysis 3 est enfin à la hauteur de nos espérances ! Sans être inoubliable, l’histoire de Prophet et Psycho dans leur mission de sauvetage de l’humanité se suit avec beaucoup d’attention, grâce à des scènes cinématiques splendides qui savent garder l’attention du joueur à 100%. Chose agréable, les personnages secondaires apportent aussi pas mal d’information sur l’univers Crysis, ainsi que les fichiers ramassés ça et là.

 

Bande son

 

Qu’est ce qui empêche la note de l’environnement sonore de ce test de Crysis 3 sur Xbox 360 d’être à son maximum ? Le doublage en français du jeu, vraiment trop juste pour une production de cette ampleur. Entre les voix stéréotypées et le jeu d’acteur soit trop mou, soit donnant l’impression que le doubleur lit bêtement un fichier texte, la localisation française de Crysis 3 déçoit beaucoup, la voix de la nanocombinaison en premier. A côté de ça, les bruitages sont percutants, et les musiques orchestrales collent toujours parfaitement à l’intensité de l’action à l’écran. Si vous avez la chance de jouer à Crysis 3 avec un équipement sonore de qualité, vous n’allez pas en revenir !

 

Durée de vie

 

Pas de surprise pour la durée de vie de Crysis 3, qui vous occupera entre 7 et 10 heures pour sa campagne solo (4 niveaux de difficulté sont présents). Il est toutefois à noter que ce mode solo un poil trop court (Crytek aurait largement pu allonger certains niveaux sans trop d’inventivité et de travail) est rejouable à souhait. D’une part, vous aurez la vague impression d’avoir seulement découvert 30% du Dôme de la Liberté, mais la chasse aux fichiers et objets cachés vous donneront aussi envie d’y revenir. Vous pouvez également compter sur le grand contenu de Crysis 3 côté modes de jeu multijoueur. Entre les nombreuses possibilités multi et une campagne solo qui saura vous redonner l’envie de joueur une fois terminée, il y a finalement largement de quoi faire dans ce Crysis 3.

 

Conclusion

 

Passer à côté de Crysis 3 est un crime ! Si vous aimez les FPS grand spectacle et la saga de Crytek depuis ses débuts, vous ne pouvez qu’être sous le charme de ce dernier épisode de la trilogie. Encore plus beau que Crysis 2, les versions PS3 et Xbox 360 de Crysis 3 prouvent qu’il est possible d’aller encore plus loin dans le rendu graphique, même sur des consoles aux capacités techniques obsolètes. Mais Crysis 3 n’est pas qu’une claque graphique, en sachant transporter le joueur dans un conflit intergalactique prenant, engageant, et à la gravité palpable. Tous les ingrédients sont réunis dans cette dernière production de Crytek pour en faire un indispensable de la Xbox 360, et ravir aussi bien les fervents défenseurs du monde ouvert de Crysis 1, et des aventuriers qui avaient appréciés d’être un peu plus guidés dans Crysis 2. On retrouvera sans doute à présent la série Crysis sur Xbox 720 et PS4 dans quelques années, mais force est de constater que Crytek maitrise maintenant son sujet à 100% avec un scénario intéressant et un gameplay jouissif, et sait frapper là ou ça fait mal pour enchanter le joueur. Chapeau bas !

 

Verdict : 19 / 20

  • Sadako

    Journaliste gaming et high-tech depuis 2009, je suis "Vanlifer" depuis 2021, dans mon camping-car équipé pour travailler sur les routes tout comme pour profiter de bons moments de détente !

    Vous aimerez aussi

    Test DLC Elden Ring | A la hauteur du GOTY de 2022 ?

    On a testé pour vous l’extension Shadow of the Erdtree, le DLC Elden Ring qui vient de sortir sur PC et consoles !

    Test de System Shock Remake | Une légende révolutionnaire du FPS revient en 2024 !

    Le légendaire System Shock revient dans un remake, l’occasion de vous faire un test complet de cette pépite !

    A lire également

    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    • By Sadako
    • juillet 19, 2024
    • 662 views
    La FTC porte plainte contre Microsoft concernant Xbox et Activision

    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    • By Sadako
    • juillet 17, 2024
    • 758 views
    Beta de COD: Black Ops 6 | Les dates et conditions pour y jouer

    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    • By Sadako
    • juillet 13, 2024
    • 1282 views
    Concord | Premier avis suite à la bêta fermée

    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    • By Sadako
    • juillet 12, 2024
    • 1156 views
    Une disparition progressive des consoles Xbox en Europe ?

    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    • By Sadako
    • juillet 10, 2024
    • 1335 views
    Augmentation du Xbox Game Pass et abonnement sans Day One

    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !

    • By Sadako
    • juillet 8, 2024
    • 1198 views
    Deliver Us Home | Un coup de pouce pour son développement !