Quand Wolfenstein 2 soulève les néo-nazis sur Twitter

Avatar de Sadako
, par Amaury Laguerre (Sadako)

Le 27 octobre 2017, Bethesda et MachineGames proposeront la sortie de Wolfenstein 2: The New Colossus sur PC, PS4 et Xbox One après trois ans de développement. Centrée autour du nazisme depuis sa création en 1981 et la sortie de Castle Wolfenstein, la saga a toujours rencontré diverses polémiques. Même si elle a toujours prôné le dézinguage massif de nazis, la série fait toujours parler d'elle lorsque le moment de la campagne marketing approche. Il n'est pas donc pas étonnant, une fois de plus, de voir du bruit autour du dernier tweet de Wolfenstein 2: The New Colossus, même si cette fois, les choses sont différentes.

#NoMoreNazis, le hastag qui dérange

Pour communiquer autour de la future sortie de Wolfenstein 2 sur PC, PS4 et Xbox One, Bethesda a simplement publié sur Twitter la dernière bande-annonce en date, avec le hastag #NoMoreNazis et la phrase "Make America Nazi-Free Again", clin d'oeil à Donald Trump et son "Make America Great Again" tout en ciblant le thème principal du jeu : les nazis. Au cas où vous ne le sauriez pas, Wolfenstein 2: The New Colossus vous mettra en effet dans la peau de BJ Blazkowicz dans un contexte où les allemands ont gagné la Seconde Guerre Mondiale et ont totalement envahi les Etats-Unis. Il faudra donc botter les fesses des nazis pour libérer l'Amérique du Nord du chaos nazi.

Mais entre le début du développement de Wolfenstein 2 et cette période de lancement riche en actes promotionnels du jeu, Bethesda se heurtent à des événements récents qui n'ont pas manqué de venir agiter le tweet.

Que ce soit les derniers événements de Charlottesville ou la montée de fronts nationalistes et néo-nazis un peu partout dans le monde, l'apparente anonymité ressentie par les internautes a la particularité de délier les langues. On pourra donc lire sous le tweet de Bethesda des personnes s'indigner de faire la chasse aux nazis en dénonçant un message politique trop fort. Vous avez bien lu, en 2017, on peut encore lire ce genre de choses quand un jeu parle d'une invasion fictive nazie aux USA pour des allemands ayant conquis les Etats-Unis. Ces gens ont la mémoire courte, et n'auraient probablement pas pu poster ce genre de réaction contre Bethesda si Hitler avait effectivement gagné la Seconde Guerre Mondiale en colonisant ensuite les USA.

La réponse de Bethesda

Histoire de ne pas trop laisser enflammer la polémique, Pete Hines (Vice-Président du marketing chez Bethesda) a alors répondu à quelques questions de GamesIndustry pour apporter des précisions sur ce tweet polémique. Pour faire simple, Pete Hines déclare qu'il ne compte pas mentir sur le thème principal de Wolfenstein 2, mais surtout, que le tweet en question et les événements relatés dans le jeu sont fictifs et que Bethesda ne compte absolument pas transformer ni le jeu, ni sa campagne marketing en message politique.

Pete Hines reconnaît en revanche que des événements passés des USA ressemblent à ce qui s'est déroulé dernièrement à Charlottesville, mais que chasser les nazis des rues américaines dans Wolfenstein 2 (et de la série tout court) n'est pas une copie de la réalité mais une coïncidence absolument pas politisée. Enfin, il ajoute une déclaration qui ne manquera pas de chatouiller les néo-nazis : 

Les gens qui sont contre la libération du monde de la haine en tuant le régime nazi ne seront probablement pas intéressés de jouer à Wolfenstein 2: The New Colossus. C'est ce que propose notre jeu. C'est ce qu'a toujours été la série. Nous n'avons pas peur d'assumer les actes de BJ et de ce que la série Wolfenstein représente.

Ne manquez rien de Wolfenstein : Abonnez-vous sur Facebook