Le mensonge de Nintendo et Nvidia concernant le processeur de la Nintendo Switch mis à jour

Avatar de Sadako
, par

Avant l'annonce détaillée de la Nintendo Switch, Nvidia avait commencé à parler en premier d'un processeur de nouvelle génération qui équiperait la nouvelle console hybride du constructeur, soit un dérivé customisé de sa puce Tegra. A ce moment là, jusqu'à quelques jours de cela, nous ne savions toujours pas si la Nintendo Switch embarquait finalement un Tegra X1 custom, ou le dernier né de la gamme, le Tegra X2. Nvidia promettait en effet que cette puce intégrerait les derniers éléments de technologie qui équipent également les puces des cartes graphiques dernière génération sous architecture Pascal. Le fin mot de l'histoire ? De bien vilains mensonges mis à jour par le démontage et l'analyse du processeur de la Nintendo Switch par Techinsights !

Nintendo Switch - Un Tegra X1 d'origine dans la console

Point de Tegra X2 dans la Nintendo Switch, donc, et pire encore, un simple Tegra X1 tout ce qu'il y a de plus basique, sans customisation particulière, le processeur étant l'exact jumeau de celui que l'on trouve la Nvidia Shield TV. La customisation est certes existante, mais uniquement en termes d'adaptabilité logiciel et de système d'exploitation de la Nintendo Switch qui n'a, pour le coup, pas grand chose à voir avec les SDK et API de la Shield TV. Au final, la Nintendo Switch possède donc un Tegra X1 d'origine, incluant l'architecture Maxwell (GTX 900 series) et non Pascal (GTX 1000 series), pour une puissance brute qui surpasse celle des PS3 et Xbox 360, de la Wii U, mais qui aura toujours du mal à aller chatouiller les PS4 et Xbox One en mode Dock, étant bien moins performante.

Le Tegra X2 dans une Nintendo Switch Pro d'ici un ou deux ans ? L'avenir nous le dira !