Test de The Callisto Protocol - Une claque graphique certaine, pour un jeu globalement décevant...

Avatar de Sadako
, par Amaury Laguerre (Sadako)

Quand Striking Distance Studios et Glen Schofield ont annoncé The Callisto Protocol, nous étions aux anges. Le producteur de la mythique série Dead Space était enfin de retour aux affaires, avec un survival-horror qui semblait digne de nous proposer une suite spirituelle à la hauteur de Dead Space 1 et 2, tout en nous faisant oublier le moyen Dead Space 3. Nous l'avons enfin eu, nous l'avons enfin terminé. Notre avis sur le jeu est-il bon ? Verdict dans ce test de The Callisto Protocol !

The Callisto Protocol - De quoi ça parle ?

- Survival-horror dans lequel vous incarnez Jacob, pilote de l'espace, qui se retrouve subitement attaqué dans son vaisseau puis échoué sur une planète hostile, remplie de monstres

- Disponible dès maintenant sur PC, PS5, Xbox Series X|S, PS4 et Xbox One

- PEGI 18. Nous le disons très rarement, mais The Callisto Protocol est un jeu très gore. A déconseiller aux âmes sensibles et à un public jeune

- Durée de vie approximative : 12 heures pour un premier run. Rejouabilité plutôt faible, voire inexistante

- Prix de lancement : 50€ en moyenne, en version Blu-ray

- Version testée : PlayStation 5, via un code offert par l'éditeur

Les points forts de The Callisto Protocol

- Graphiquement, The Callisto Protocol est l'un des plus beaux jeux vidéo que nous ayons vu tourner sur PS5 ! Ray tracing, effets de lumière, éclairages, modélisation et animations des personnages, c'est vraiment somptueux !

- L'intro et la fin du jeu sont vraiment réussies avec une belle atmosphère

- The Callisto Protocol est vraiment ultra gore ! Démembrements, sang partout, éclaboussures, même DOOM fait presque figure d'enfant de choeur à côté !

- Le feeling des armes est vraiment bon

- Les environnements contiennent beaucoup de mécanismes pour tuer les ennemis, c'est fun à utiliser !

- Le sound design est aussi bon que les graphismes de The Callisto Protocol

- Jacob est un personnage plutôt charismatique

- La DualSense plutôt bien exploitée

Les points faibles de The Callisto Protocol

- Les 10 heures de jeu qui lient l'intro et la fin du jeu sont souvent une plaie à traverser, à cause d'un level design vraiment raté

- Cette sensation d'avoir passé 10 heures dans un bunker en acier où tout se ressemble, sauf rares exceptions

- Les mêmes séquences, en boucle, dont les passages dans les conduits d'aération et les fentes dans les décors

- Des ennemis intéressants à combattre, mais qui se renouvellent très peu (5 types différents, à vue de nez)

- Pas de combat de boss ou presque

- Un système d'esquive qui fait rager, ne fonctionnant jamais comme on le souhaiterait vraiment

- Dès qu'il y a plus de deux ennemis à l'écran, c'est vraiment compliqué. A moins de les tuer à distance avec une arme à feu, chose compliquée au début de l'aventure (nos conseils sont dans cet article pour mourir moins souvent)

- La lenteur de quelques actions ruine totalement le fun de The Callisto Protocol : Se soigner avec une seringue de santé, recharger le pouvoir de télékinésie ou encore quelque chose de tout bête comme changer d'arme. A quel moment les développeurs se sont-ils dits que cela serait fun ?

- Une difficulté vraiment mal calibrée. Le mode "Normal" est en réalité le mode "Difficile", voire même "Très Difficile", tandis que le mode "Facile" pêche lui aussi par un équilibrage douteux. On peut mourir 10 fois pour une séquence d'apparence simple, et passer du premier coup contre un ennemi puissant. On meurt beaucoup à cause des lenteurs du gameplay que de la difficulté du jeu en elle-même. FRUSTRANT...

- La télékinésie est clairement sous-exploitée dans The Callisto Protocol, et frustrante à utiliser

- Un scénario qui tient sur un mouchoir, avec une narration inintéressante sauf pendant l'intro et la fin du jeu

- Cette impression d'avoir un jeu de 5 heures qui a été étiré pour en tenir entre 12 et 15. Du coup, on tombe souvent trois étages plus bas alors qu'on était à deux mètres de l'objectif pour tenter de trouver un autre chemin tout aussi labyrinthique. The Callisto Protocol peut vous rendre fou à cause de cela !

- Quelques problèmes de synchronisation labiale, et des phrases qui sortent dans une autre langue. Pensez d'ailleurs à faire sortir les communications radio dans votre casque, sinon, elles sortiront de la manette. Selon les réglages de votre console, vous ne les entendrez pas

- Les checkpoints vous obligent parfois à refaire des phases pénibles en cas de mort. Nous pensons notament aux passages dans la boutique d'améliorations qui ne fait pas de sauvegarde à la sortie du shop, mais trop souvent avant...

- Les améliorations des armes sont puissantes, mais les ennemis restent toujours de beaux sacs à PV

Vous aimerez The Callisto Protocol, si :

- Vous avez envie de vivre une expérience assez difficile

- Vous êtes prêts à faire d'énormes concessions sur les tares de gameplay du jeu

- Vous le trouvez à un prix sous la barre des 30€

Vous n'aimerez pas The Callisto Protocol, si :

- Vous pensiez découvrir un jeu aussi bon que Dead Space 1 et 2

- Vous vous énervez vite quand vous mourrez beaucoup à cause du gameplay que de la réelle difficulté du jeu

- Vous détestez la répétition des décors. On passe quasi 10 heures dans des décors souvent dignes d'une chambre froide avec quelques variations

Verdict : 10/20

En ayant terminé The Callisto Protocol, deux réactions immédiates nous sont venues. La première ? La joie d'avoir enfin terminée cette aventure d'une fustration de l'extrême. La seconde ? La sensation d'être passé à côté d'un jeu qui aurait pu être excellent. Avec une introduction très soignée, deux dernières heures de jeu vraiment bonnes et 10 heures de promenade métallique, la frustration a trop souvent pris le dessus du plaisir de jeu.

The Callisto Protocol est une claque graphique, mais comme nous le disons très souvent, les graphismes d'un jeu vidéo ne font pas tout, loin de là. Le genre de jeu qui est capable de vous mettre les nerfs en pelote, et auquel on n'a plus du tout envie de retoucher après l'avoir terminé, ce qui est mauvais signe pour le Season Pass de The Callisto Protocol qui est censé sortir en 2023. Pire encore, avec une fin aussi ouverte, notre intérêt pour un éventuel The Callisto Protocol 2 est déjà très bas.

Un jeu moyen, donc, pour un verdict qui tombe pile dans la moyenne. Avec ce que proposait The Callisto Protocol dans ses différents trailers, et le pédigrée de Glen Schofield, nous ne pouvons qu'être déçu du jeu. C'est un peu le syndrôme Dead Space 3, où les rares bonnes idées et bonnes phases de jeu sont perdues au milieu d'une soupe rapeuse. Quel dommage...