Une console portable Snapdragon à l'étude chez Qualcomm - Les informations à savoir

Avatar de Sadako
, par Amaury Laguerre (Sadako)

Alors que la Nintendo Switch Pro est au centre de toutes les rumeurs depuis des mois, et que nous nous étonnions de ne jamais avoir vu de console portable sous Snapdragon par un fabricant de smartphone, Qualcomm semble vouloir être le premier à proposer une telle expérience. Selon des indiscrétions dévoilées par Android Police, nous vous proposons de découvrir les premières informations qui entourent la potentielle sortie de cette console portable de Qualcomm sous Snapdragon et Android 12.

Console Qualcomm Snapdragon - Ce qu'il faut savoir

- Fenêtre de sortie souhaitée pour début 2022

- Processeur Snapdragon de dernière génération

- Système d'exploitation : Android 12

- Taille de l'écran : 6,65 pouces, sortie vidéo pour branchement à un écran externe

- Manettes clipsables à la Joy-Con

- Batterie de 6000 mAh avec technologie Quick Charge (recharge rapide)

- Modem 5G Snapdragon X55

- Prix souhaité par Qualcomm : 300$

- Jeux à télécharger via un launcher maison compatible avec le Play Store et autres stores partenaires

- Slot SD Card pour stocker plus de jeux

- La console ne devrait pas avoir de fonctionnalités téléphoniques

- Qualcomm ne souhaiterait pas détrôner Nintendo et sa Switch, mais plutôt donner un exemple de ce qu'il est possible de faire avec son architecture, pour tenter ses partenaires de faire leur propre modèle

- Si le projet n'est pas jugé viable par Qualcomm, la console sous Snapdragon sera annulée

Notre avis sur cette potentielle machine nomade

Avec des tentatives toujours ratées de relier console de jeux vidéo et téléphone (Nokia Ngage ou Sony-Ericsson Xperia Play), la potentielle tentative de Snapdragon / Qualcomm peut être intéressante à suivre. Comme le dit la source de ces informations, la frontière entre gaming et mobile devient de plus en plus floue, et la naissance de smartphones dédiés aux jeux pourrait apporter une dimension supplémentaire.

Nous sommes malgré tout très sceptique quant à l'adoption massive d'appareils de ce genre pour une raison : quel serait alors l'intérêt d'acheter une console sous Snapdragon qui propose la même chose qu'un téléphone portable classique ? Vu le peu de jeux vidéo compatibles avec des manettes et la qualité des titres mobiles, il faudrait une vraie perspective d'avenir pour nous convaincre que cette alternative peut être vraiment positive à long terme. Nous sommes davantage enjoué par la volonté de Tencent de se lancer dans le monde des consoles portables, leur catalogue étant potentiellement plus intéressant à nos yeux (Call of Duty Mobile par exemple, est jouable à la manette).

Le gaming attire en tout cas de plus en plus d'acteurs majeurs de la High-Tech, à mesure que ce secteur dégage toujours plus de milliards potentiels à récupérer. A nos yeux, seul Nintendo pourrait vraiment casser la baraque avec un smartphone orienté gaming, mais le constructeur ne semble plus loucher de ce côté là depuis les "échecs" de ses licences sur mobiles.