Xbox Games Showcase - Quand la com' de Microsoft s'effondre... Résumé !

Avatar de Sadako
, par Amaury Laguerre (Sadako)

Depuis décembre 2019 et l'annonce de sa Xbox Series X, Microsoft a focalisé sa communication autour de la toute puissance de la prochaine console. Avec des termes parfois très techniques et une insistance limite obsessionnelle sur les terraflops et autres VRS, 4K, 120 FPS et autres joyeusetés, nous nous attendions à un Xbox Games Showcase du 23 juillet 2020 qui démontrerait enfin la toute puissance de la Xbox Series X. Au final, nous ne sommes pas loin de la catastrophe. Résumé de ce qu'il s'est passé hier.

Ouverture - Halo: Infinite

Si Sony avait fait le choix d'ouvrir sa conférence PS5 avec du vieux (le portage de GTA 5), Microsoft n'a pas beaucoup plus brillé en nous faisant croire à un Halo: Infinite qui tournait sur Xbox One Fat. Certes, la série Halo n'a jamais vraiment eu pour vocation d'être une vitrine graphique à la Forza / Forza Horizon ou encore Gears of War, mais nous sommes presque tombés de notre chaise en voyant ce résultat digne d'un jeu de début de génération actuelle.

Des environnements vides, mal texturés à la modélisation des visages catastrophique en passant par un gameplay sous somnifère à des screenshots officiels vraiment moches, Halo: Infinite est un raté complet en tant que démonstration de la puissance de la Xbox Series X. A ce stade, un report d'une année nous semble même indispensable pour repenser le titre, qui, par ailleurs, n'aura pas de Ray Tracing à sa sortie, mais plus tard via une mise à jour.

Beaucoup trop de trailers sans gameplay

Dévoiler des jeux pour une prochaine console passe forcément par la diffusion de jolis trailers pour en mettre plein les yeux. Le problème majeur de ce Xbox Games Showcase ? Des trailers en CGI / images de synthèse qui n'ont absolument rien à voir avec le rendu final de ces titres.

Des vidéos sans aucune mention nous ont particulièrement marqué, comme celle de State of Decay 3 et celle de Fable. Target rendering ? In-Engine ? CGI ? Impossible de savoir à quoi ressembleront vraiment ces titres à l'heure actuelle.

Des jeux sans date à l'horizon lointain

Nous avons longtemps reproché à Sony de dévoiler ses exclusivités trop tôt, entrainant alors des années d'attente. Malheureusement, Microsoft s'est lancé, hier, dans le même genre de divination avec beaucoup de titres des Xbox Games Studios. De nombreux titres ne devraient d'ailleurs pas sortir avant 3 ans, soit pas avant 2023, si l'on en croit la volonté de Xbox de sortir les jeux "first party" pendant au moins 2 ans sur Xbox Series X et Xbox One.

On pense bien évidemment à Forza Motorsport, Fable, State of Decay 3, Everwild (d'ailleurs, on ne sait pas de quel genre de jeu il s'agit pour cette production Rare) ou encore Avowed (le RPG d'Obsidian) qui n'ont pas montré leur substance, ni leur année de sortie. Les studios Xbox ne sont pas près pour la next-gen ? Sur ce point, nous notons la sortie probable de The Medium sur PS5, le titre ayant été montré en tant que "Console Launch Exclusive". Un scénario à la Blair Witch se confirme donc.

Rien n'a montré la puissance absolue de la Xbox Series X

De Halo: Infinite à Tetris Effect, clou du spectacle, la variété des titres est là, mais aucun n'a été capable de décrocher la mâchoire et de tout simplement montrer que la Xbox Series X sera un monstre de puissance. Microsoft nous a semblé très fragile sur ce point qu'il a pourtant mis en avant pendant plus de 6 mois, pour une campagne de communication qui s'est littéralement effondrée en direct ce 23 juillet 2020. Par ailleurs, la promesse de jeux jusqu'à 120 FPS s'est un peu envolée également.

Le grand vainqueur ? Le Xbox Game Pass

Avec une conférence pas très rassurante sur la santé créative des Xbox Games Studios, le grand vainqueur de la prochaine console de Microsoft est encore et toujours le Xbox Game Pass. La quasi totalité des titres montrés hier seront disponibles sur le service du constructeur, dès leur sortie. Un excellent point supplémentaire, donc. Mais si vous avez déjà un PC ou une Xbox One, rien ne nous a montré l'utilité d'investir plusieurs centaines d'euros dans une Xbox Series X en 2020, 2021 ou 2022. En tout cas pas pour les jeux first party de Microsoft.

Rediffusion du Xbox Games Showcase