Test de Wolfenstein 2 sur Nintendo Switch : Mein Liebe ?

Avatar de Sadako
, par Amaury Laguerre (Sadako)

Fervant défenseur de la Nintendo Switch, Bethesda nous livre mois après mois des excellentes versions de ses titres AAA. Après DOOM et Skyrim, nous voici donc sous la chaleur de cet été 2018 avec Wolfenstein 2: The New Colossus que l'on peut emporter aussi bien à la plage qu'à côté de la piscine. Une version qui vaut le coup sur la console hybride de Nintendo ? Verdict dans notre test de Wolfenstein II: The New Colossus, via une édition cartoutche offerte par Bethesda France.

Test Wolfenstein 2 Nintendo Switch 1

Meine Liebe ist nomade

Si nous avons tendance à toujours dire que les versions Nintendo Switch de titres déjà disponibles sur PC, PS4 ou Xbox One sont très agréables en raison de l'aspect hybride de la console, c'est effectivement parce que ce côté nomade est une pure merveille à l'utilisation. Une fois encore, pouvoir jouer à Wolfenstein 2: The New Colossus partout où l'on veut est donc un véritable luxe. Prévoyez toutefois une bonne charge avant d'y jouer en mode portable, celui-ci nous paraissant encore plus gourmand qu'un Zelda: BotW ou qu'un DOOM, pour des raisons évidentes de hardware exploité vraiment de belle manière. En une petite heure et demie de Wolfenstein 2, il ne nous restait en effet que 58% de batterie avec le WiFi coupé et la luminosité à 50%. Gourmand, le garçon !

Test Wolfenstein 2 Nintendo Switch 4

Uber Graphik Schlag !

Sur PC, PS4 et Xbox One, Wolfenstein 2: The New Colossus était déjà très chouette, sans pour autant faire partie des plus grosses claques graphiques de l'année dernière. Quand nous avons appris le portage du titre sur Switch, nous étions ravis à l'idée d'y jouer en vacances, mais redoutions également l'effet DOOM sur la même console, soit un flou vraiment trop prononcé pour pouvoir jouer agréablement aux aventures nazies de Blazko dans de bonnes conditions sur l'écran de la machine.

A notre plus grande surprise, Panic Button a réussi à puiser de la puissance dans les entrailles de la Nintendo Switch en faisant les bons compromis pour afficher un Wolfenstein 2: The New Colossus qui fait partie des plus beaux jeux vidéo actuellement disponibles sur la console.

En conservant une résolution correcte, mais surtout en bridant le framerate à 30 images par seconde au lieu des 60 sur PC et consoles de salon, Panic Button a ainsi pu conserver de belles textures, une modélisation honorable des modèles 3D, mais surtout des effets graphiques somptueux (lumière, reflets etc). Le taux d'images par seconde est d'ailleurs plutôt stable, pour un Wolfenstein 2 sur Nintendo Switch qui prouve bien que l'on peut avoir un beau jeu vidéo porté sur une console beaucoup moins puissante tout en gardant une bonne qualité visuelle. En passant en mode Dock sur une grande télévision, les défauts classiques ressortent en revanche pas mal, comme souvent avec la console de Nintendo (aliasing notamment).

Test Wolfenstein 2 Nintendo Switch 2

Das spiel du hast !

Côté gameplay, la course réduite des sticks des Joy-Con n'est pas forcément très adaptée pour des FPS, mais après un temps d'adaptation assez court, on parvient néanmoins à avoir de bonnes sensations et une bonne précision avec cette version Nintendo Switch de Wolfenstein 2. La lisibilité de l'action étant très bonne en toutes circonstances (Dock ou Nomade), il est donc très agréable de jouer au FPS de Machine Games, avec un portage de Panic Button à la hauteur de la renommée de la série. Il sera bien entendu plus ergonomique de jouer à Wolfenstein II: The New Colossus en mode Dock ou Table Top avec le Pad Pro, mais dire que le jeu est injouable avec les Joy-Con serait mentir.

Verdikt : 17/20

De tous les portages de Panic Button sur Nintendo Switch, Wolfenstein II: The New Colossus est assurément l'un des meilleurs, à ranger aux côtés de Skyrim (non porté par ce studio). Avec une belle performance graphique et un gameplay inchangé, le FPS de Machine Guns prouve qu'il est tout à fait possible de porter la majorité des titres multisupport sur la console de Nintendo. Enfin, deux informations à savoir vis-à-vis de cette version de Wolfenstein 2 : l'obligation de télécharger des données sur la mémoire interne (ou carte microSD) pour pouvoir jouer, et l'absence des DLC déjà parus sur PC, PS4 et Xbox One. Mais pour la piètre qualité du contenu du Season Pass, vous ne perdez pas grand chose...

Positiv : 

- Belle performance technique sur Switch !

- Ergonomie remarquable aux Joy-Con

- Jouer partout à Wolfenstein 2

- Framerate stable, à 30 images par seconde

- Plan anti-flou efficace, même en mode Nomade

Negativ :

- Le téléchargement obligatoire d'une partie du jeu

- C'est malgré tout toujours un peu flou

- Aliasing en mode Dock

Lire le test complet de Wolfenstein II: The New Colossus (version PS4)

Test Wolfenstein 2 Nintendo Switch 3